Aurora : dernière victime de l’Aquarium de Vancouver ?

aurora-mourante

Aurora : une agonie si prévisible !

 

Aurora : dernière victime de l’Aquarium de Vancouver ?

Aurora, le dernier béluga présent à l’aquarium de Vancouver, est décédée vendredi soir, le 25 novembre 2016.
C’est à l’âge estimé de 2 ans qu’elle fut arrachée à sa famille et à son monde en Baie d’Hudson le 12 août 1990. Elle devient à ce titre le dernier cétacé vivant à avoir été capturé par le parc et le dernier – on l’espère – à y mourir. Tous les enfants d’Aurora sont morts sous ses yeux, Qila, Tuvaq et Nala, ainsi que ses petits-enfants « VA-DL-U0101 » et  Tiqa.

Aurora était âgée de plus ou moins 29 ans, l’âge de la belle maturité en mer mais certainement pas de la vieillesse ! Au cours de ses 26 années d’enfermement, elle a exécuté environ 25.000 shows. Le reste du temps, elle tournait en rond dans son bassin en passant devant le même rocher artificiel, une fois toutes les 30 secondes.

Aurora est tombée malade juste une semaine après la mort de sa fille Qila, en développant les mêmes symptômes de crampes abdominales, de perte d’appétit et de léthargie.

aurora-whale-570

Les dernières heures d’Aurora si gentille, si patiente, si désespérée…

« Nous allons continuer à enquêter sur la cause ou les causes de la maladie soudaine de Qila et d’Aurora » déclarait l’Aquarium dans un communiqué délirant.
Quelques heures plus tôt, le vétérinaire en chef du Vancouver Aquarium, le Dr Haulena, accusait même les activistes d’avoir délibérément blessé ou empoisonné Aurora et sa fille Qila.
« Malheureusement, oui, c’est une possibilité », déclarait-il, « Même si nous n’en avons encore aucune preuve formelle, notre personnel a noté qu’il y avait beaucoup de groupes qui se considèrent comme des ennemis de l’aquarium. Jeudi dernier, quelqu’un a fait irruption dans le centre de sauvetage de mammifères marins, qui héberge actuellement 42 phoques qui seront bientôt relâchés dans la nature.
Aucun des animaux n’a été blessé, mais les intrus ont fait des dégâts et de l’eau a coulé hors de certains des bassins ».

Plutôt que d’admettre ses crimes et de renoncer à ce massacre, plutôt que de reconnaître que c’est le désespoir qui tue ses bélugas, l’Aquarium de Vancouver persiste et signe : il entend bien ramener ses autres bélugas détenus aux USA et les faire tous crever un à un !

belugajpg-jpg-size-custom-crop-1086x664


Les crimes du Vancouver Aquarium

1964 : Moby Doll
Après avoir tenté de tuer une orque pour exposer son corps à l’Aquarium de Vancouver, un entrepreneur canadien l’amène encore vivante au parc en la traînant par son harpon. Moby Doll est devenue la première orque à vivre et mourir en captivité. Elle n’a supporté la vie en bassin que pendant 87 jours, avant de succomber à des maladies de la peau et à une infestation des poumons par les champignons.

mobydoll

Mobby Doll traînée par son harpon jusqu’à Vancouver

1968-1970: les narvals 
Bien que cet épisode soit peu connu, l’Aquarium de Vancouver a été le premier à tenter, de maintenir des narvals en captivité. Soit que les captures aient mal tournées, soit qu’ils soient morts pendant le transport ou dès leur arrivée, au moins 7 narvals ont perdus la vie pour satisfaire ce fantasme du Vancouver Aquarium, avant qu’il y renonce.

narval892_free

Les narvals ne supportent pas la captivité

1980: Skana 
Skana n’avait que 6 ans lorsque son clan tout entier a été capturé à Puget Sound, dans l’Etat de Washington. Elle est morte à 19 ans en 1980. Sa souffrance et son décès pousseront par la suite le Dr Paul Spong et Robert Hunter à sauver les baleines et tous les cétacés.

skana

Skana

1992 : K’yosha
L’orque islandaise Bjossa, a perdu son premier bébé né captif en 1988 après seulement 22 jours. K’yosha, son deuxième enfant, est né en 1991, mais Bjossa n’a pas pu lui fournir assez de lait et malgré l’alimentation par intubation, la petite K’yosha est décédée à 3 mois d’une infection cérébrale. Bjossa perdit un troisième bébé, âgé de 3 jours, en 1995.
Bjossa elle-même, la dernière des orques captives de l’Aquarium de Vancouver, finit par lâcher prise en 2001 à l’âge précoce de 25 ans.

Photo Vancouver Juin 2000 - Baptisé aussi épaulard ou « Baleine tueuse », l?Orque (Orcinus orca) est le plus grand de tous les dauphins. http://www.visoterra.com

Bjossa échouée

2002 : Whitewings 
Capturé dans l’océan Pacifique en 1971, le dauphin Whitewings du Pacifique est mort en 2002 lors d’une « procédure médicale de routine » destinée à lui retirer de l’estomac les débris qu’il avalait compulsivement, tels que pierres, des cônes de pin, pièces de monnaie ou coquillages. Il n’est pas rare que les cétacés captifs tombent malades ou meurent après avoir ingéré des objets qui se trouvent dans leurs bassins. Plusieurs dauphins d’Antibes et de Planète Sauvage sont morts pour cette raison.

 

whitewing

Bjossa et Whitewings

2009 : Laverne
Laverne, un autre dauphin à flancs blancs du Pacifique a été livré par SeaWorld à l’aquarium de Vancouver en 2005. Elle a survécu  moins de 4 ans dans son réservoir de Stanley Park, et mourut de cette mystérieuse «torsion intestinale» qui ne frappa que les captifs. À 31 ans, l’aquarium considérait qu’elle était une très vielle dame alors qu’il n’est pas rare de trouver des dauphins de la même espèce en mer, qui vivent libres au-delà de 50 ans.

laverne

Laverne

2010 : Nala
Le premier bébé d’Aurora né à l’aquarium de Vancouver, Tuvaq, est mort à seulement 3 ans. Son deuxième, Nala, ne vécut qu’un an et mourut de suffocation. On découvrit deux pierres et un penny logé dans ses voies respiratoires.

2011 : Tiqa
Un peu plus d’un an après la mort de Nala, un béluga de trois ans, Tiqa, décéda d’une pneumonie. Trois des quatre bélugas élevés en captivité à l’aquarium de Vancouver sont donc morts avant l’âge de trois ans.

tiqa

 

2011 : Spinnaker
Il fut la star de nombreux spectacles à l’Aquarium de Vancouver. « Spinnaker » s’est éteint en mars 2011. Ce dauphin à flancs blancs du Pacifique n’avait que 26 ans. Il est mort d’un accident vasculaire cérébral.

spinnaker

2015 : Hana
Importé d’un aquarium japonais qui se fournit dans la baie sanglante de Taiji, le dauphin Hana a été gardé par l’aquarium de Vancouver de 2005 jusqu’à sa mort en 2015. Elle est morte deux jours après un tentative ratée de « chirurgie innovatrice pour la torsion intestinale » (encore !) à l’âge de seulement 21 ans. Deux de ses bébés nés en captivité sont morts dans l’intervalle.

hana

Hana

2016 : Qila 
Qila est morte le 16 novembre, selon CBC News. Elle avait 21 ans. Elle a donné naissance elle-même en 2008, mais son fils Tiqa est décédé à trois ans de pneumonie.

qila

Et puis vient Aurora, et ensuite ?
L’aquarium va-t-il vraiment rapatrier ses derniers bélugas, à savoir :
Allua, 32 ans, présente à SeaWorld San Diego depuis 2005.
Imaq, un mâle de 28 ans, se trouve pour sa part au SeaWorld de San Antonio depuis 2011.
Grayson, un autre mâle de 9 ans et Qinu, une femelle de 8 ans, sont détenus au Georgia Aquarium. Tous deux ont été engendrés par le défunt Nanuq à Vancouver.
Une autre fille de Nanuq, la jeune Atla âgée de 6 ans, est née au SeaWorld Orlando. Stella, également fille de Nanuq, est morte à deux ans au SeaWorld San Antonio en 2015.

Belugas

Une vaste vie sociale et familiale est indispensable au bonheur des bélugas



Qila ou l’échec de l’élevage en bassin

Aquarium de Vancouver : Whitewings et Spinnaker

L’Aquarium de Vancouver veut faire taire un film dénonçant la captivité