Un nouveau « Blackfish » pour les bélugas russes

harry-styles-saves-whales-from-seaworld-new-film-to-be-blackfish-for-belugas_1

Un nouveau « Blackfish » pour les bélugas russes

Nancy Bailey

Le chanteur Harry Styles de One Direction a fait plus de dégâts à SeaWorld que le film Blackfish, selon l’Independent.
On se souvient que Styles avait demandé à ses fans, lors d’un show à San Diego, de ne pas aller à SeaWorld s’ils aimaient les dauphins.
La banque d’investissement Credit Suisse a découvert qu’au cours de cette dernière année, les propos du musicien ont contribué à une hausse de 400% des mentions de SeaWorld et à une augmentation de 13% des commentaires négatifs de mois en mois.


SeaWorld est sous pression, mais il a changé de cap, en disant qu’il n’accepterait plus les 18 bélugas capturés en Russie.

Ceci fait suite à une année de mauvaise presse qui a atteint un point culminant quand le chanteur de One Direction a suggéré aux fans de boycotter la compagnie.

Des bélugas ont été capturés en mer et se trouvent aujourd’hui dans un état de dépression complète dans leur enclos russes, en attente.
L’aquarium a également sa décision de ne plus accueillir de cétacés sauvages. Selon Michael Leven, Président de l’Aquarium et chef de la direction, est à la recherche d’installations appropriées pour au moins huit de ces bélugas russes oubliés.  Quatre sont déjà morts. 
« Nous avons essayé d’obtenir que ces animaux soient logés quelque part dans le monde. Nous avons senti que nous avions la responsabilité morale et éthique de leur trouver une place ».

 


L’aquarium a fait cette annonce quelques jours à peine après la sortie d’un documentaire, « Born To Be Free ».
Le film expose la vie des bélugas en captivité, en mettant l’accent sur les pratiques en Russie. Or, le Georgia Aquarium a échoué légalement à faire transférer ces bélugas capturés, qui sont toujours dans des réservoirs temporaires.
(Lire à ce propos l’analyse de Naomi Rose )

Le film « Born to Be Free » espère reproduire l’impact de « Blackfish », en mettant le focus sur le sort des bélugas captifs en Russie.
On voit comment les cétacés sont maintenus dans des enclos trop petits après avoir été capturés à l’état sauvage.
Lori Marino, président du Whale Sanctuary Project,  a déclaré que la sortie prochaine du film a fait paniquer l’Aquarium de Géorgie.
« Ils veulent se montrer à l’avance meilleurs que ce que le film va montrer d’eux ». 

 


Naomi Rose, un scientifique spécialiste des mammifères marins, est optimiste quant à la tendance de fond du public de se détourner peu à peu des cétacés captifs.
« Vous allez voir, ce genre de choses va se passer de plus e plus souvent. Ainsi, prenez l’Aquarium National de Baltimore, qui a décidé de planer ses huit derniers dauphins dans un sanctuaire aux Caraïbes ou SeaWorld qui met fin à son programme d’élevage d’orque « .

L’administration Obama s’est impliquée dans le mouvement en 2016, pour faire cesser l’importation de bélugas russes aux USA, selon un article de Take Part.
Le National Marine Fisheries Service a récemment publié sa recommandation pour que la population de bélugas vivant dans la mer occidentale d’Okhotsk soit considérée comme «appauvrie» en vertu de la Loi fédérale sur la protection des mammifères marins.


« L’agence estime qu’il y a environ 3.700 de ces bélugas qui demeurent encore le long de la côte du Pacifique de la Russie, c’est à dire moins de 60% de leur population historique. »
Une telle proposition scientifique empêchera quiconque à l’avenir de ne jamais demander un autre permis d’importation, selon Rose. «C’est une proposition établissant un précédent, et qui fait partie intégrante du changement de l’esprit du temps sur les cétacés captifs. » 
Born To Be Free devrait être publié aux Etats-Unis plus tard cette année.
Néanmoins la décision de Seaworld de renoncer aux bélugas russes serait due en partie à l’effet « Harry Styles », affirment des sources proches du dossier.

 

beluga-chine-import

Arrivée de six bélugas russes en Chine en juillet 2016

 


Harry Styles Saves Whales From SeaWorld: New Film To Be ‘Blackfish’ For Belugas

Mort de Maris : les bélugas captifs s’éteignent aux USA

Pas de bélugas russes pour le Georgia Aquarium !