boudewijn Seapark
Mensonges par omissions

 

Boudewijn Seapark Delphinarium de Bruges, plusieurs dauphins capturés en mer

Premier mensonge, et de taille : "un dauphin arrive au delphinarium. Il n'a jamais été capturé,
 une expérience hautement traumatisante qui cause pas mal de dégâts collatéraux. 
Beachie, Tex, Linda, Roxanne, Puck, terry, et tous ceux qui sont morts en 1988 dans le Grand Incendie 
ont vécu ce drame atroce d'être arrachés à leur tribu.
Le Boudewijn Sea Park vous l'explique ?
 




Dans un article publié le jeudi 12 avril 2012 par le groupe Sudpresse (La Capitale, La Meuse, etc.), le directeur du Boudewijn Seapark, M. Bernard Logghe, évoque la manifestation qui se prépare devant les portes de son parc d'attractions.
Il y soupire d'un ton las : "Une manifestation de plus, ça devient ridicule . ces gens sont des radicaux qui disent des mensonges pour influencer le public.  On ne sait pas discuter avec eux, donc, je ne tiens pas à le faire".
"Qu'on ferme alors tous les zoos,du monde qui attire chaque année des millions de visiteurs !  Chez nous, nous comptons un soigneur personnel par dauphin. Quel hôpital peut en faire autant ? Rien n'a jamais prouvé le stress causé aux dauphins. Et puis même , les hommes aussi ont du stress et ce stress est parfois positif", ajoute le directeur du dernier delphinarium belge qui dit respecter la loi.

Bizarre.
Stress ou pas stress ? M. Logghe se contredit un peu, mais soit. Il n'en est plus à cela près...

Le journaliste, Pierre Martin, rappelle en conclusion que le Boudewijn Seapark fêtera ses 50 ans l'an prochain.
Le delphinarium, lui, date des années 70.
L'an dernier, il a obtenu une excellente cote de la part de l'Association Européenne pour les mammifères Aquatiques.

M. Martin néglige cependant de préciser que l'EEAM, fondée au Delphinarium de Hardewijck, est uniquement composé de professionnels du secteur, tous convaincus de l'intérêt financier des parcs marins et de la nécessité de maintenir en vie aussi longtemps que possible leurs détenus, compte tenu de l'interdiction légale relativement récente d'en capturer en mer.  

Qu'une coalition de dresseurs de dauphins ne trouve rien à redire à la mort de la petite Flo, morte sans surveillance la nuit du 5 au 6 janvier 2012 (un dresseur par dauphin ? Vraiment ?) pour des raisons qui resteront à jamais inconnues, qu'elle n'ait rien à reprocher aux accouchements atroces qu'eurent à subir Roxanne et Yotta en 2011, et moins encore à la déportation de la delphine Linda et de son fils Mateo, désormais parqués seuls dans un delphinarium sub-standard, reste parfaitement logique.
On ne se critique pas entre honorés collègues, pas même lorsqu'ils capturent les dauphins dans un bain de sang, comme à Taiji (Japon) ou qu'ils massacrent des dizaines de dauphins à la chaîne, comme à Connyland, vigoureusement soutenu par l'EEAM !  

Plus grave est l'accusation adressée aux "radicaux qui mentent". 
Allons !    
Le
Dr Lori Marino, neurobiologiste de renom international qui découvrit que la conscience de soi existait chez les dauphins, et réclame aujourd'hui la fin immédiate  de toute contention de cétacés en basin, serait donc une menteuse.
Le
Dr Toni Frohoff, éthologue cognitiviste, qui a révélé le stress extrême qu'endurait les dauphins de Bruges, serait donc une menteuse.
Les scientifiques attachés aux associations
ENDCAP, BORN FREE et WDCS, qui publièrent deux rapports accablants sur le delphinarium de Bruges, seraient donc des menteurs.  
Et l'auteur même du présent site, journaliste de formation qui accumule depuis des années les preuves
que quelque chose ne va pas au royaume du dauphin-esclave, en se fondant sur des documents scientifiques et des faits bruts difficilement contestables, serait lui aussi un menteur ? 

Mais qui ment le plus, en cette affaire ?
Des gens ayant consacré leur vie à étudier la culture, les langages la vie sociale et affective des dauphins et autres cétacés, ou ce petit monsieur, parachuté directeur de cirque aquatique, et dont la compétence doit surtout consister à faire grimper le chiffre d'affaires de son entreprise commerciale et à tromper le public en lui cachant la vérité ?
 



 

Boudewijn Seapark Bruges dauphin mort

Le delphinarium de Bruges réjouit la famille toute entière
(lire le paragraphe : "Puck n'a eu qu'un enfant..."
Serait-ce là Tex, le papa ?
 


 

Jugez-en !

Sur son site Internet, le Boudewijn Seapark de Bruges présente ses dauphins de manière très pédagogique et fort plaisante pour les enfants. 
Afin d’informer davantage ceux-ci, nous allons nous permettre d’enrichir de nouveaux détails les informations qu’on leur donne :

 

Beachie

 

Né en 1983

* Mâle adulte grand et imposant

* Séjournait à l’origine au Delphinarium Harderwijk aux Pays-Bas

* Drôle de bec, calme et confiant, dominant, digne de confiance

* Petit jeu favori : balle sous l’eau

* Activité favorite : manger

 

Complétons : Beachie, c'est le mâle dominant qui remplace le défunt Tex.
Lequel, comme chacun sait, n’a pas supporté le nième transfert qu’on lui imposait pour exercer ses talents d’étalon et mourut misérablement au Marineland d’Antibes, suivi de près par sa compagne Aurore.
Rassure-vous : grâce aux utiles recherches scientifiques dont les delphinariums nous rabattent les oreilles, l’insémination artificielle remplace désormais ces voyages hautement traumatisants pour le dauphin captif, jeté au milieu d’un groupe dont il ne connaît aucun membre dans une piscine déjà trop étroite.

On masturbe désormais le mâle, on congèle son sperme et on l’injecte dans l’utérus de la femelle voulue, où que ce soit dans le monde !
Super, non ? Quant à savoir ce que celle-ci ressent de produire une Immaculée Conception, les dresseurs ne se posent pas la question… 


dauphins captifs transportés par avion vers la Corée du Sud

 

Beachie, donc, est né libre en mer vers 1982.
"Sauvé" sans doute par Mobi Solangi d'un prétendu échouage en avril 1984, il fut envoyé ensuite au Sea World d'Orlando le 27 avril 1984.
Il quitta ce cirque géant le 8 juin 1997 pour goûter aux charmes de celui de Harderwijck aux Pays-Bas.
La suite est connue : Beachie découvrit enfin, en date du 18 septembre 2009, les ravissants bassins chlorés de Bruges.

Un sacré étalon, pour le moins : sa descendance est longue comme le bras !
Outre Marble (1997 - ), Sal'ka (1998 - ), T'lisala (2001 - ), Amtan (2001 - ), Palawas (2004 - ), Spetter (2005 - ) et Kite (2005 - ), il donna un enfant mort-né à la petite Yotta de Bruges en 2010 et des jumeaux également morts-nés à la plus mûre Roxanne en 2011.

On admirera la formidable résistance de Beachie qui a du se battre plutôt deux fois qu’une pour s’imposer dans tous les bassins où on l’expédiait. Un vrai gladiateur, ce gaillard !

 

Son activité favorite serait donc de manger et de jouer à la balle sous l’eau ?
Ben tiens ! Que pourrait-il faire d’autre ?
Chasser le mulet rayé avec sa tribu ?
Créer une super-coalition avec des copains d’enfance pour aller draguer les femelles d’un autre tribu, à 150 km de là ?
Plutôt difficile dans un bassin chloré…   

 


 

Boudewijn Seapark Bruges 20 dauphins morts

Après le show, l'équarrissage...
 



Yotta 

 

Née le 24 août 1998 au Boudewijn Seapark

* Fille de maman Puck et sœur d’Indy

* Peau claire

* Très curieuse, calme et patiente

* Facilement reconnaissable par le petit pli entre le nez et la tête.

* Reprendra bientôt le rôle de chef de Puck

* Exercice préféré: faire de grands sauts

* Activité favorite: jouer avec les entraîneurs

 

Yotta est en effet la fille de Puck.
Curieusement, le Boudewijn Sea Park ne mentionne pas le nom du père, Tex. Sans doute pour les raisons évoquées plus haut. Ce n’est pas très commercial de parler des dauphins crevés, surtout quand l’on chuchote qu’il se serait suicidé. Oublions donc Papa Tex, il n’a jamais existé.

Oublions aussi de préciser que Yotta a failli mourir en 2011 suite à une grossesse ratée et à un enfant mort-né coincé dans son utérus qu'on a du extraire à la main, sans anesthésie. On imagine ses souffrances.

 



Mais bon, si elle aime faire de grands sauts et jouer avec ses entraîneurs – encore une fois, que pourrait-elle faire d’autre ?
Elever les petits d’une amie, garder une petite crèche marine quand ses copines rejoignent les mâles pour une grande chasse commune ? – c’est qu’elle est sans doute prête à enfanter de nouveau d’un petit avorton blême qui fera sauter le plafond du chiffre d’affaires…

Yotta a tout de même de la chance, puisqu’elle toujours auprès de sa mère, comme le font les delphines libres.
Ce n’est pas donné à tout le monde… 

 

 


 

Boudewijn seapark  informations sur les dauphins

Ce qui est curieux, c'est que l'exposé théorique vous explique en substance que les dauphins ne sont pas des poissons.
Pour ce qui est de leur cultures, de leurs langages, de leurs vies sociales hyper-sophistiquées,
de leurs capacités cognitives ahurissantes et de leur conscience de soi,
il faudra s'adresser ailleurs... 
 


 

Roxanne

 

La femelle la plus âgée après Puck.

* Née en 1985 et arrivée en 1988 au Boudewijn Seapark.

* Maman du mâle Ocean

* Un peu plus petite que les autres femelles

* Facilement reconnaissable grâce à ses petites cicatrices sous les yeux

* Très espiègle, digne de confiance et patiente

* Bonne maman d’Ocean

* Exercice préféré: football

 

Super le football ! Tous les dauphins le pratiquent en mer, non ?

"Roxanne est née en 1985 et elle est arrivée en 1988 à Bruges".
Comme ça ? Toute seule ? Avec ses bagages et de sa propre volonté, elle a sauté dans le bassin de Bruges ?
Oh que non !

Roxanne portait le nom de code : "Site ID BS-TT-C8805 /ID-Code N/A".

Elle naquit en effet dans l'embouchure du Mississippi, heureuse et en famille. Mais pas de chance : M. Solangi, encore lui,  jeta son dévolu sur elle.
Elle fut arrachée aux siens, au terme d’une capture particulièrement violente à l’âge de trois ans, le 6 mai 1988.

 

C’est qu’on avait besoin de chair fraîche à l’époque !
Le delphinarium venait d’être victime d’un incendie en mai 1988 et trois au moins de ses prisonniers à nageoires moururent de suffocation, assommés par des poutres en flammes. Le stock d’esclaves était donc à renouveler.
On demanda à Solangi de faire sa sale besogne et on ramena dans une civière la petite Roxanne terrorisée, avant de la jeter dans un bassin qui sentait encore la fumée dès le 11 Juillet 1988.
A moins qu'elle n'ait survécu à l'incendie ? Les archives ont disparu et le delphinarium n'est guère bavard sur cette question..

 

Roxanne est une bonne maman ? Sans doute !
Cela n’a pas empêché qu’on lui enlève son petit Gorki, né à Bruges en 1993 et mort au Portugal en 2003, puis Luna (1996 - ) et Marco (1998 - ), qui survivraient aujourd’hui dans un bassin espagnol.
Elle enfanta aussi Simo, qui vécut moins d’un an en 1995 puis Iggy, né en 2002 et mort dans la plus grande discrétion à une date inconnue.
Un article de presse daté de 1998 parle également d'un certain Poc, âgé de 8 ans. Aucune trace de sa mort sur aucun registre...
Il lui reste Océan, né en 2003. Pour combien de temps encore, avant qu'il ne fasse office de reproducteur dans un bassin espagnol ou portugais ?

Ah oui, le Papa, me direz-vous ?
Toujours Tex. Et toujours rayé de la mémoire collective, pas de cadavres sur le site du Boudewijn Park, s’il vous plaît…

 

Autre détail : Roxanne est "arrivée" avec quelques amis durant cette même année 1988.
A ses côtés, il y avait Kim, Terry et William, tous issus de la même tribu, tous capturés en même temps.

Terry est morte d’une atroce maladie fongique en 2000. Kim et William ont lâché prise aussi.
Mais c’est le genre de choses que le Boudewijn Sea Park n’a pas trop envie d’évoquer.  


En revanche, il ne fait aucun doute que Puck et Roxanne se souviennent très bien de leurs amis, de leurs enfants morts, de Linda et du petit Mateo, ce gamin arraché à ce qu'il croyait être une famille...
Que sont-ils tous devenus ?
Personne ne le leur dira.


 


 

dauphin capturé : un traumatisme atroce

La capture d'un dauphin est une opération d'une violence rare.
Si le Boudewijn Seapark n'est plus autorisé depuis 1988
à faire ce sale boulot lui-même, il lui suffit de s'adresser
à un delphinarium espagnol qui s'adressera lui-même à un delphinarium cubain.
Là-bas, les captures sont permises !  Et les transferts entre "zoos" ne posent aucun problème légal !
 


 

Puck 


Femelle la plus âgée et chef du groupe

* Née en 1966 dans les Caraïbes

* Facilement reconnaissable en raison de sa grande taille et d’un œil blanc et aveugle

* Très bonne maman de Yotta et Indy.

* Exercice préféré: les sauts et le surf

* Activité favorite: attraper des objets


Ah Puck ! Tout un symbole !
Puck est originaire de Floride selon les bases de données internationales. Mais si Le delphinarium parle es Carïbes, c'est sans doute lui qu'il faut croire !
Son importation hors des USA est en tous cas confuse et difficile à suivre, voire même illégale, selon certains.
On sait à tout le moins qu'elle a transitée par le Dolfirama Zandvoort, un établissement hollandais de haut standing ! 
Celui-ci ayant renoncé à ses spectacles de cirque la même année que le transfert de Puck, on peut supposer qu'elle fut capturée par cet établissement en 1966 - à quel âge ? - et qu'elle a du être transférée "ailleurs" pendant un bon moment après la fermeture.
Quelle triste histoire de naissances forcées nous raconterait-elle si on comprenait au moins son vrai langage...
Skippy, mort étouffé par les champignons en 200, fut l'un d'eux. Triste spectacle pour une mère.


Mais pour une fois, donc, Moby Solangi est hors de cause.
Il s’agirait plutôt de John Dineley, un tueur-dresseur de mammifères marins (et autres) qui a l'outrecuidance de se vanter de ses crimes sur la Toile !
La capture s'est donc déroulée dans les Caraïbes, dont la population de Tursiops est aujourd'hui décimée par des prises incessantes depuis les années 60.
Puck fait partie des tout premiers dauphins à avoir été "exportés" des USA vers l'Europe, puisque ce trafic a commencé à cette date.

 

Arrivée le 24 juin 1988 en Belgique, afin d'y repeupler les ruines encore fumantes du précédent delphinarium, elle est aujourd'hui la delphine plus âgée des dauphins de Belgique.

 "Onze oudste dolfijn is 46 jaar. Het is zelfs bewezen dat ze langer leven in gevangenschap" déclare dans la presse flamande le pompeux Bernard Logghe.
Ce qui signifie en gros : "Notre plus vieux dauphin a 46 ans. Cela démontre bien qu'ils vivent plus longtemps en captivité".

Pas du tout ! On sait que les dauphins "fondateurs", nés et nourris en mer, ont une meilleure santé que les clones blafards de la deuxième ou de la troisième génération - toujours engendrés par des mâles fondateurs - qui n'ont connu que l'eau chlorée et le poisson mort en fragments...

Puck a simplement l'âge d'une doyenne libre ordinaire.
Son espérance de vie en mer pourrait aller jusqu'à 60 ans, comme Nicklo, une delphine âgée aujourd'hui de 62 ans dans la baie de Sarasota, Floride. 
En revanche, il convient d'admirer sa résistance à la captivité : plus de trente ans de piscine chlorée non-stop ! Bravo, Puck ! Comment tu fais ?  

Activité favorite : attraper des objets. C'est tout ? 
Dommage qu'elle ne puisse servir d'outils, comme ses homologues libres de Shark Bay...

Au fait... Un oeil blanc et aveugle... A cause de quoi ?  


 


 

usage d'outils chez les dauphins

 


 

Ocean


Né le 13 août 2003 au Boudewijn Seapark

* A le même âge qu’Indy et est le plus jeune mâle du groupe.

* Fils de Roxanne

* Reconnaissable à son nez court et sa petite ligne blanche sur sa queue

* Très curieux et espiègle, raison pour laquelle c’est lui qui a le plus de cicatrices.

* Il recherche immédiatement le contact lorsque les humains l’approchent.

 

Il recherche les contacts humains ? Normal ! Il n’a connu QUE des humains depuis sa naissance.
Pour lui, ce sont les Maîtres, bien plus importants que ses parents.
C’est un bon «Tursiops truncatus domesticus» comme on les aime, totalement acculturé, juste capable d’imiter le sifflet de son dresseur !  
Quant à ses cicatrices, on peut craindre quelle ne furent infligés par le grand mâle beachie, qui n'aime pas trop la concurence dans l'espace confiné et promiscuitaire de leur cellule aquatique commune.


Océan a donc 9 ans en 2012.
Sale moment : à cet âge, les adolescents deviennent turbulents et se font rosser à ce titre copieusement par le mâle dominant du bassin. Pire encore, ils ont une terrible envie d'aller se promener ailleurs et c'est pourquoi tant d'entre eux crèvent entre 8 et 15 ans partout dans le monde. La solution de Bruges sera sans doute de l'expédier en Espagne ou à Hardewijck, mais les nés-captifs font de très mauvais étalons, c'est là tout le problème.
Leur valeur marchande est donc moindre, leur viabilité réduite, leur santé très fragile...

L'ennui, c'est que la déportation d'un jeune dauphin (Gorky, Mateo, Luna, Marco...) est sensé faire partie des "programmes européens EEP d'élevage et de conservation d'espèces menacées datant de 1985.

"Un tel programme a pour but d'encourager, de surveiller et de donner des conseils pour favoriser l'élevage d'une espèce menacée (ou dite espèce en péril) en lui conservant ses caractéristiques naturelles, avec pour finalité une éventuelle réintroduction dans la nature ou un renforcement de la population sauvage par l'adjonction de spécimens élevés en parcs zoologiques. La gestion des EEPs est assurée au niveau européen par l'EAZA".


Tiens donc...
C'est l'EAZA qui choisit les espèces-clés qu'on va élever, si possible rentables en termes de spectacle !


Le départ d'Océan sera donc considéré comme tout à fait légal !
Ce type de programme doit également être dénoncé dans le cas des delphinariums, puisque Bruges n'a JAMAIS relâché le moindre de ses dauphins, ne conserve pas à cette espèce ses "caractéristiques naturelles" et que les Tursiops sont considérés comme "faiblement menacés" par l'IUCN. Laquelle reconnaît que les captures pour les delphinariums constituent l'une des plus graves menaces qui pèsent sur cette espèce.
Le monde à l'envers, non ?


 



boudewijn seapark brugge bruges indy dauphin esclave

Indy à sa naissance aux côtés de Puck.
Combien de temps resteront-elles encore ensemble ?

 


 

Indy

 

Née le 13 juillet 2003 au Boudewijn Seapark

* Fille de maman Puck et sœur de Yotta

* Plus jeune femelle du groupe

* Inséparable de maman Puck

* Malgré qu’elle soit presque adulte, elle boit toujours du lait maternel de temps en temps

* Facilement reconnaissable aux cicatrices blanches sur son dos

* Se trouve tout en bas de la hiérarchie mais est bien protégée par sa maman.

* Têtue et impatiente

* Exercice préféré: faire de grands sauts

* Activité favorite: jouer à la balle


Même topo que pour Océan. Indy est bien protégée par sa maman.
Mais de qui ?

On se battrait donc entre dauphins au Boudewijn Sea Park de Bruges ?
Des jeunes seraient rossés par des adultes ? Tiens donc ?  Et M. Logghe qui nous disait qu’il n’y avait pas de stress dans son bassin paradisiaque !

Par ailleurs, de quelle hiérarchie parle-t-on ?
Chez les dauphins libres, le statut social est très fluide et il évolue sans cesse.
Un jour vous n'êtes rien, un autre, vous êtes le chef ! Mais pas pour longtemps. 
Tout dépend des alliances que vous avez su nouer avec vos ami(e)s.
On sait que les coalitions de femelles existent, très discrètes et difficiles à observer, mais elles permettent aux plus fragiles de de se faire respecter.
En bassin, impossible.
Il n'y  a pas assez de monde, pas de cousines, de grandes soeurs, de tantes et encore moins d'autres tribus où Indy pourrait aller chercher de nouvelles copines.  

Alors on se fait tabasser par les plus forts. Comme en prison.
Chose curieuse, seuls les sites web gérées par les delphinariums parlent de hiérarchie. 
Car en fait...

 "Au-delà du traumatisme dévastateur que représente une capture en mer, il existe une souffrance inhérente au fait d’être simplement emprisonné, laquelle réduit la société hautement évoluée des dauphins à un «pecking order», cette organisation primitive des poules de basse-cour, où les individus les plus forts et les plus agressifs se battent pour la suprématie et infligent aux plus faibles d’entre eux la soumission, la maladie ou la mort.

A la tyrannie de leurs propres compagnons de bassin s’ajoute celle de leur dresseur humain, ainsi que le stress que constitue les shows exécutés de trois à cinq fois par jour devant une foule bruyante, les méthodes de dressage impliquant la privation de nourriture et les récompenses du même ordre, qui ont pour conséquence de démultiplier encore la jalousie et la compétition au sein du groupe restreint des captifs.

Des études récentes menées aux USA démontrent qu'un nombre excessif de dauphins captifs succombent à des maladies directement liées au stress, telles que les crises cardiaques et les ulcères gastriques.

On doute qu’il s’agisse d’une coïncidence : des millions d'êtres humains forcés de supporter un travail servile pénible et répétitif souffrent exactement des mêmes maux. L’agression interindividuelle n’est cependant pas la seule cause de ces décès prématurés.

Elle n’est qu’un aspect d’une désocialisation plus globale, selon les mots mêmes de spécialistes de la captivité tels que Giorgio Pilleri, une acculturation profonde qui oblige les dauphins à s’adapter au moule de la société humaine, hautement hiérarchique. Alors qu’en mer libre, les dauphins chassent en coopération étroite, rabattant ensemble les poissons et se les partageant en toute égalité, en captivité, ils développent les défauts même de la société humaine : égoïsme aigu, compétition, sadisme".
THE ROSE-TINTED MENAGERIE
 


 

 

Boudewijn seapark Flo is dead

Flo. Une mort mystérieuse qui ne suscite aucun débat,
aucune réaction de l'état belge ni de sa presse...

 




Flo ou l'empire des morts 

Femelle, née le 18 juillet 1998 au Boudewijn Seapark

* Peau un peu plus foncée que les autres dauphins

* Est en bas de la hiérarchie et cherche parfois la protection auprès de Roxanne

* Très intelligente et espiègle

* Exercice préféré : Splash

* Activité favorite: jouer à la balle

 

Ca, c’est vraiment bizarre !
On croyait que Flo était morte seule, sans surveillance dans la nuit du 5 au 8 janvier 2012, d’une infection dentaire et de beaucoup, beaucoup d’antibiotiques…  
Une nécropsie est en cours paraît-il.
En connaîtrons-nous jamais les résultats ?
Oh que non ! Jamais ! Et la bonne presse de répéter mot pour mot le discours du Boudewijn Sea Park, sans se poser aucune question !
C’est beau le journalisme d’investigation…

 

 

Pourtant, il y aurait de quoi chercher, vraiment !

Par exemple, on sait que Flo était la fille de Terry, morte en 2000. Elle eut pas mal de petits frères et soeurs, notre pauvre Flo, dont on ne vous parle guère.
Sa mère Terry enfanta en effet :
 - Fernando (M) : né et décédé en 1990 (???)
- ? (F) : née le 9 juillet 1995, décédée à l'âge de 9 jours
- ? (?) : né en 1996 à la même époque que Luna. 
Ce petit est peut-être un mâle baptisé Nemo qui serait mort des suites d'une infection causée par une collision avec les murs du bassin aux alentours du mois de septembre 1996
- Flo (F) : née le 18 juillet 1998
On sait aussi  que Terry a eu 3 petits avant Flo, tous les 3 morts entre l'âge de 7 et 10 jours d'une infection. Bon sang ! Quelle transparence ! Le Boudewijn Sea park ne pourrait pas nous expliquer un peu ?

On aimerait savoir par exemple combien de dauphins sont vraiment nés à Bruges entre 1988 et 1995 : 3 mâles et 5 femelles ? Toutes les 5 sont mortes peu après leur naissance. Les mâles seraient Gorky, Skippy, Simo et Fernando (?????)
Il y eut aussi Thea, "Kim's baby", petit de Terry née en 1995  et encire 2 femelles inconnues. En juillet 1994, un nouveau petit est né à Bruges. Qui ? Une femelle baptisée Astrid, née quelques semaines auparavant, est décédée. Quand ?

Par ailleurs, un dauphin en provenance de Russie aurait  été importé en 1993. Cinq dauphins belges auraient été exportés vers la Suisse (immanquablement Connyland...) : 1 en 1981, 2 capturés au Guatemala en 1984 et 2 autres encore capturés au Mexique en 1986.

Ah ! Que d'étranges mystères décidemment !
Et comme nous sommes loin de la gentille petite biographie de groupe que le Boudewijn Seapark affiche sur son site !
Il sera piquant d'y aller voir d'ici un an ou deux... à supposer que cet abattoir fonctionne toujours sous le regard complice de nos "protecteurs de la nature" gouvernementaux. 

 


 

dauphin mort à Connyland

Chelmers est mort en Suisse du stress causé par une rave-party et par un gavage intensif d'antibiotiques.
Une enquête a été menée. Pas chez nous... 
 


 

 

En Suisse une enquête a été diligentée pour connaître les raisons de la mort des deux dauphins de Connyland.
Chez nous, l’EEAM couronne de lauriers le delphinarium belge pour la qualité de ses soins ! 
Combien de dauphins mais aussi d'otaries et même de marsouins n'ont-ils pas crevés dans ce mouroir sous dôme ?
Officiellement, 20 dauphins en 40 ans, soit un tous les deux ans !

Mais le massacre fut bien plus important, sans nul doute. On sait qu'à Duisburg, pas moins de 60 dauphins ont péri officiellement.
A SeaWorld, on ne parvient même plus à les compter...
Pourtant, la moyenne d'âge d'un dauphin libre est de 40 ans.
Cherchez l'erreur...

Ou plutôt non, ne cherchez pas, bonnes gens ! Croyez sur parole ce qu'on vous dit !
Extasiez-vous sans honte devant le spectacle de ces clowns tristes qui vous sourient sans cesse et faites soigner vos enfants par les "delphinothérapeutes" attitrés de ce cirque aquatique.

On vous ment. On vous cache les vérités trop crues.
On étouffe les rapports scientifiques gênants quand ils arrivent jusqu'au Parlement.
Et alors ?  
Qui s'en soucie ? L'emploi est assuré en Flandre occidentale, le chiffre d'affaire augmente, la saison estivale s'annonce excellente au niveau des rentrées financières, le gouvernement  et les associations de protection animale complices se taisent...
C'est cela, le Capitalisme de pointe, la fine fleur de notre civilisation ! 
Le Profit avant l'éthique. Et que vogue le Titanic vers son iceberg final ! 

 

 


 

dauphins libres

Ce qui compte n'est pas tant la durée de vie d'un dauphin que sa qualité de vie.
Ce Peuple de l'Océan est né pour être libre, et non pas pour se voir réduit en esclavage...

 



Au fait, nous avons gardé le meilleur pour la fin !
Regardez bien cette capture de dauphins.
Les Japonais en prélèvent de cette manière chaque année à Taiji pour leurs delphinariums et ceux du monde entier.
Ils ne rechignent pas non plus à capturer des orques, encore bien plus rentables sur le marché des cétacés esclaves.

Or, la JAZA (Association des Zoos et Aquariums Japonais) fait partie de la WAZA,  laquelle englobe fort logiquement la EAZA.
Qui en est membre en Belgique ?
Voici la liste ! 


Belgium ANTWERPEN Zoo Antwerpen http://www.zooantwerpen.be/


Belgium CAMBRON-CASTEAU Pairi Daiza http://www.paradisio.be/


Belgium DEIGNE Monde Sauvage Safari http://www.mondesauvage.be/


Belgium HAN-SUR-LESSE Reserve d'Animaux Sauvages http://www.grotte-de-han.be/


Belgium IEPER Belpark nv - Bellewaerde Park http://www.bellewaerdepark.be/


Belgium LIEGE Aquarium de l'Universite de Liege http://www.ulg.ac.be/aquarium/


Belgium MECHELEN Planckendael http://www.planckendael.be/

 
Belgium TOURNAI Musee d'Histoire Naturelle et Vivarium de Tournai http://www.museum.tournai.be/

Sans oublier bien sûr, nos chers amis de Bruges...

Vous les entendez souvent protester contre les captures de dauphins et d'orques menées annuellement par leurs honorés collègues japonais, ces gens-là ?
Moi, jamais...
Et j'ai beau chercher sur leurs sites, je ne trouve rien qui ressemble à une condamnation des captures à Taiji.
Un malencontreux oubli, sans doute...
Ils sont tellement occupés à prendre soin de leurs petits pensionnaires à plumes, à poils, à écailles ou à nageoires, n'est-ce pas ?
Et avec tant d'amour !


 



 

dauphins capturés pour les delphinariums à Taiji Japon

Lire la liste des delphinariums qui ont acheté des dauphins à Taiji

 


 

Bruges, Taiji, même combat !

retour "mensonges éhontés"
 

Bart Vermeulen ment à la télévision

Retour Bruges