Les dauphins déserteurs de l’ouragan Katrina

katrina-dolphin-rescue-09-2005

Les dauphins soldats emportés en mer reviennent vers les humains

 

25 septembre 2005

Ouragan Katrina :

Armé et dangereux,  Flipper le tueur s’est-il échappé
des geôles de la US Navy ?

Les dauphins tueurs échappés des geôles de Solangi suite à l’ouragan Katrina sont récupérés un à un. Epuisés, malades, ils reviennent sans opposer de résistance dans les mains de leurs dresseurs.

D’après un article de Mark Townsend à Houston
pour le journal
The Observer

Ce sera sans doute l’’histoire la plus folle qui restera après le passage de l’ouragan Katrina.

Des dauphins armés, formés par la US Navy  pour tuer les terroristes et les espions sous-marins, pourraient s’’être échappés dans le Golfe du Mexique.
Certains experts qui ont pu observer les exercices imposés aux cétacés de la USA Navy affirment aujourd’hui qu’’au moins 36 de ces mammifères marins pourraient porter sur leur rostre des pistolets à «fléchettes empoisonnées».

Ceci constitue évidemment un risque grave pour les plongeurs et les amateurs de surf des côtes américaines, désormais menacés par l’’une des espèces animales  les plus intelligentes de la planète.
La US Navy reconnaît sans problème qu’elle a bien entraîné ses dauphins pour diverses missions militaires mais elle nie le fait que certains de ses soldats à nageoires seraient portés disparus.

Ce n’’est un secret pour personne, pourtant, que des cétacés de toutes races (orques, dauphins, bélugas) ont été dressés pour des opérations de type «Attaquer et Tuer» durant la guerre froide russo-américaine.
Dès cette époque, les militaires des deux bords ont commencé à enseigner à leurs dauphins captifs comment faire feu sur les terroristes qui s’approcheraient par malheur des navires de guerre.

Leurs bassins principaux auraient été submergés par l’’ouragan Katrina et les dauphins emportés vers la mer.




Les personnes qui ont critiqué en leur temps l’usage de dauphins dans le cadre des programmes américains de défense déclarent aujourd’’hui qu’’il est urgent que ces dauphins soldats soient repris le plus rapidement possible.

Parmi eux, Leo Sheridan, 72, ans, un spécialiste de ce genre d’accidents qui a travaillé pour le Gouvernement et l’Industrie, affirme aujourd’hui qu’’il a reçu des informations précises en provenance de sources proches de l’’Administration fédérale de la pêche (NOAA), confirmant que des dauphins militaires se seraient bien échappés.

«Mon principal souci -– a-t-il déclaré – est que ces dauphins ont appris à tirer sur toute personne portant une combinaison de plongée, puisque c’’est ainsi q’’étaient vêtus les entraineurs qui
jouaient le rôle des terroristes pendant les séances de dressage. Si jamais  ils venaient à croiser un
nageur ainsi vêtu et si jamais les harnais spéciaux portant des lanceurs de fléchettes étaient encore attachés à leur aileron dorsal, ils pourraient faire feu sur ce nageur sans sommation».

 Les fléchettes lancées par les dauphins sont conçues pour endormir la cible, ceci afin de pouvoir l’’interroger plus tard.
Mais que se passera-t-il si personne ne vient récupérer le plongeur anesthésié qui a coulé au fond de l’’eau ?

Habituellement, les mouvements des dauphins sont commandés par l’intermédiaire de signaux électriques transmis à partir du harnais qu’’ils portent sur le dos.
«Toute la question est de savoir si ces dauphins ont pu être ramenés oui ou non à leur base avant que l’ouragan ne frappe la côte ?» ajoute Sheridan.

On sait en effet qu’un groupe entier de dauphins a été arraché par les flots d’un delphinarium situé sur la côte du Mississippi pendant le passage de Katrina.
Tous les huit ont été récupérés grâce à l’aide très active de la US Navy, mais bizarrement, ces dauphins sont restés sous la tutelle des scientifiques militaires, dans des piscines de campagne prévues pour les dauphin soldats en campagne.
Ils ne seront rendus à leur propriétaire – M. Moby Solangi – que lorsqu’ils auront été dûment « examinés ».

Sheridan est convaincu que ces scientifiques sont surtout soucieux de savoir si ces dauphins-là ne sont
pas issus des lagons de dressage de la US Navy, situés quelque part en Louisiane près du lac Pontchartrain et dont les eaux ont dévasté toute la Nouvelle-Orléans.

Pour rappel, la Marine Américaine a lancé sa mission classifiée «Cetacean Intelligence» à San Diego en 1989. Afin de protéger les sous-marins Trident en attente dans le port ainsi que les navires de guerre qui stationnaient en mer, des dauphins furent dressés à porter des harnais de combat et leurs mouvements furent contrôlés par le biais de petites électrodes plantées sous la peau.

Les associations de défense animale ont tenté de freiner ces initiatives pendant quelques années, mais l’’attaque terroriste menée contre le destroyer USS Cole au Yémen a relancé les dressages.

Nombre de dauphins ont participé depuis lors aux deux guerres contre l’’Irak, afin de
détecter les mines et de tuer les « terroristes »…


 

9 décembre 2009

Face à la menace russe,
La US Navy renforce son contingent de dauphins militaires

U.S. Navy’s Marine Mammal Program

Retour sommaire