Dauphins du Golfe du Mexique : nouvelle technique de chasse

On crée du noir pour les poissons.

Dauphins du Golfe du Mexique
Nouvelle technique de chasse à l’aide de nuages de boue


Voir la video

La « chasse au panache de vase » a été documentée pour la première fois en hiver 1999. 

Cette observation s’est répétée par la suite à 186 reprises, en se fondant sur le suivi de 18 groupes de dauphins de la région du Golfe du Mexique (Floride), soit le lieu même où la plupart des dauphins fondateurs aujourd’hui captifs en Europe – Roxanne, Puck et Beachie à Bruges, notamment – ont vécu pendant leur enfance.

Suscité sans doute par un besoin accru de se procurer de la nourriture à l’heure où les réserves en poissons diminuent dramatiquement dans l’ensemble des mers du fait de la surpêche humaine, ce comportement nouveau et original se caractérise par la création d’un nuage épais de sédiment que le dauphin fait surgir à la surface de l’eau.

Le panache de boue s’étend alors soit de manière linéaire ou soit de façon curviligne.
De discrets mouvements d’eau indique la présence du dauphin qui se déplace en avant du bord du nuage de boue qu’il vient de créer, d’une longueur estimée de 5.4 à 10.8 mètres.

Le nuage cesse de s’étendre lorsque brusquement, le dauphin intervient et se jette au milieu de la surface.
Ce mouvement est très rapide (17.0 secondes en moyenne depuis le moment où le nuage est crée) et provoque un grand éclaboussement d’eau blanche.

Il semble qu’à ce niveau, les dauphins aient mentalement noté l’existence d’un réflexe naturel présent  chez la plupart des poissons.
Ceux-ci tendent en effet à se réfugier vers des eaux plus obscures lorsqu’ils se sentent menacés, afin que leurs prédateurs, quels qu’ils soient, ne puissent les y voir ni les y suivre.

Ayant observé cela, les dauphins suscitent donc de manière artificielle une « fausse obscurité » où leurs proies se pensent à l’abri, puis ils foncent dans le tas et mangent le tout d’un seul coup.

Un tel comportement suppose donc une analyse presque scientifique du comportement des poissons et nous conforte, s’il en était encore besoin, dans la certitude que les dauphins constituent bien un Peuple de la Mer intelligent et doté de cultures, qu’il conviendrait de préserver au même  titre que d’autres Peuples Premiers, même si, dans le cas qui nous occupe, ces êtres de conscience, d’éthique et d’intelligence sont munis de nageoires plutôt que de mains….

Dauphin du Golfe du Mexique photographié par Donald Tipton  http://www.donaldtipton.com/

Lewis J.S., Schroeder W.W. 2003. Mud plume feeding: a unique foraging behavior of the bottlenose dolphin in the Florida Keys. Gulf of Mexico Science 2003(1):92-97