Dauphins thérapeutes au Best Western en Arménie

Dauphins thérapeutes au Best Western en Arménie

Dauphins thérapeutes au Best Western en Arménie

« Les dauphins Ksusha et Sasha ne sont en Arménie que depuis un mois.
Pendant trois ans, l’hôtel Best Western Paradis de Dilijan a construit une piscine pour eux, invitant des professionnels, installant des systèmes de purification espagnols, apportant du sel de mer pour l’eau des dauphins. 
La direction de l’hôtel réfute les rumeurs qui prétendent qu’il s’agit d’une piscine à usage humain, reconnu par un permis international.

La psychologue-thérapeute Elena est l’une des spécialistes du Dolphinarium de réhabilitation de Morse Zeusda à Sotchi. Elle connaît tous les détails nécessaires pour la thérapie des dauphins. Tout d’abord, la permission d’un médecin et l’absence de contre-indications.

Avec les dauphins, quatre autres spécialistes de Sochi sont arrivés en Arménie – un spécialiste de la gestion de la piscine, plusieurs dresseurs et psychologues. Ils suivent attentivement la santé de Ksusha et de Sasha, afin que les dauphins puissent aider leurs enfants à se rétablir ».

Télévision Arménienne 

 

Marine Connection, une organisation caritative britannique, mène la lutte pour sauver les dauphins maintenus comme des attractions touristiques dans la piscine souterraine d’un hôtel de la chaîne internationale Best Western. 

Les cétacés stressés et solitaires du Best Western Paradise Hotel Dilijian – non loin de la capitale arménienne d’Erevan – sont privés de lumière naturelle. Ils nagent sans fin d’un bout à l’autre de la piscine construite à l’origine pour accueillir des nageurs humains et sont proposés au public comme une forme douteuse de «thérapie» destinée à «guérir» les enfants malades.

Les hôteliers affirment que les enfants souffrant de diverses maladies – de l’autisme au développement retardé et même jusqu’au cancer – bénéficieront de cette nage avec des dauphins enfermés dans leur prison aquatique souterraine.


Mais la «thérapie assistée par les dauphins» ou DAT, comme on la nomme, a été lourdement réfutée par les experts mondiaux.
«Les dauphins ne sont pas des guérisseurs, mais des prédateurs sociaux intelligents. Ils ne devraient pas être utilisés pour« soigner »les malades», explique Lori Marino, neuroscientifique à l’Université Emory d’Atlanta, en Géorgie.

Lori Marino étudie les dauphins et les baleines depuis 25 ans et déclare:
«Des milliers de familles visitent ce genre d’installations coûteuses et finissent par ne rien gagner d’autre que ce qu’elles auraient pu obtenir en interagissant avec un chiot. Cachés derrière leur sourire immuable, et donc largement invisibles pour les patients et les vacanciers, le stress subi par les dauphins captifs tout au long de leur vie est pourtant énorme : ils luttent pour s’adapter à un environnement qui, tant au point de vue physique que social et psychologique, est radicalement différent de leur milieu naturel. 
Les résultats sont dévastateurs. Le stress entraîne un dysfonctionnement du système immunitaire. Souvent, ces dauphins meurent d’ulcères gastriques, d’infections et d’autres maladies liées au stress. Le fait de recevoir des laxatifs et des antidépresseurs en quantité ne les aide pas non plus».

Le pire, c’est peut-être qu’il n’y a absolument aucune preuve de l’efficacité thérapeutique du DAT.
Au mieux, il peut advenir des gains à court terme attribuables aux effets de bien-être d’être dans un nouvel environnement et l’effet placebo des attentes positives.
Les delphinariums ont été définitivement interdits au Royaume-Uni il y a deux décennies, notamment grâce aux efforts de l’association Marine Connection.

 

Best Western Paradise Hotel en Arménie

 

Margaux Dodds, qui a mené cette campagne pour fermer les delphinariums britanniques, a été consternée en découvrant les photos et les vidéos des dauphins – des individus arrivés de Russie dans des circonstances douteuses.

Le certificat CITES que l’hôtel détient et qui atteste de la provenance des dauphins, semble être faux.
Le certificat indique que les dauphins proviendraient du delphinarium de Morskaya Zvezda à Sotchi sur la mer Noire en Russie. Il indique que l’objet de l’importation est un « spécimen faisant partie d’un cirque ou d’une autre exposition itinérante », qui sera généralement retournée dans le pays de origine (dans ce cas la Russie) sans changer de propriétaire, signifiant que les dauphins semblent être sur un contrat de bail de la Russie.

Or, explique Mme Dodd : « Une inspection attentive du permis CITES montre que la CITES n’a pas son numéro, ni le cachet de sécurité dessus.  Mon souci, étant donné qu’il y n’y a officiellement aucune capture en mer Noire, serait que ces dauphins aient été capturés de manière illégale, maintenus brièvement en captivité puis répertorié comme étant né en captivité. En Russie, le cas n’est pas rare.
De toutes façons, d’où qu’ils viennent, une piscine construite pour les humains n’est pas un endroit pour eux. L’unité de filtration à elle seule n’est pas en mesure de faire face aux quantités de déchets que ces dauphins vont expulser.
Ce sont des mammifères marins sauvages, pas des animaux domestiques. Il n’y a aucun avantage pour les enfants ou d’autres personnes dérivées de nager avec eux. Les dauphins captifs vivent des vies plus courtes et des vies plus tristes. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour les libére
r ».

Dorothy Dowling, vice-présidente et directrice de marketing de la chaîne Best Western, et David Kong, PDG du siège social de Best Western à Phoenix, en Arizona, n’ont pas encore répondu à son appel de fermer cette piscine. La direction de l’hôtel n’a pas non plus répondu.

Dans sa lettre à l’hôtel, Mme Dodds a écrit:
«Best Western est une marque reconnue et, d’après les images de votre site Web, il est évident que vos hôtels se situent à un très haut niveau. Nous sommes donc d’avis qu’il pourrait être préjudiciable à l’image non seulement de l’hôtel arménien mais de toute la marque de Best Western de maintenir ce delphinarium en activité dans vos locaux. La popularité de ce type d’attraction a presque certainement atteint un sommet et commence un déclin global. En outre, la publicité négative qui en résultera pourrait amener de nombreux visiteurs à choisir plutôt un établissement qui ne soutient pas le maintien des dauphins en captivité ».

Les dauphins du Best Western

Les clients qui ont visité l’hôtel semblent être d’accord.
Marion Meier, par exemple, a écrit le mois dernier sur le site de l’hôtel : « Une étoile, c’est encore trop! Boycottez cet hôtel ! Les dauphins qui vivent dans votre piscine souffrent ! Comment ces animaux tristes et traumatisés pourraient-ils être des thérapeutes utiles pour les humains? C’est de la charlatanerie et du business, rien d’autre. Si triste ».

Une autre cliente, Jenni Huesch, a écrit: «Juste un point – que vous gardiez les dauphins dans une piscine. C’est cruel ! Je pense que vous voulez gagner beaucoup d’argent avec eux. Où les avez-vous obtenus ? « 


Best Western se défend

Au nom de l’équipe de direction de Best Western Paradise Dilijan, nous aimerions certifier officiellement que la seule collaboration avec Star of Sea « Морская звезда » Dolphinarum était dans le cadre des ventes et du marketing jusqu’au 1er novembre 2017.
Nous tenons à vous informer que le bâtiment de Star of Sea « Морская звезда » (156/2 Kamo Str., Dilijan, région de Tavush, RA) est situé à côté du bâtiment principal du Best Western Hotel Dilijan (156 Kamo Str. , Dilijan, région de Tavush, RA) ce qui donne l’impression que le delphinarium est situé dans l’hôtel ou est au service de l’hôtel.
L’hôtel dispose de 2 piscines, à ciel ouvert et à l’intérieur, qui ne fonctionnent que pour les clients de l’hôtel dans le centre de bien-être de l’hôtel. Il n’y a pas de dauphins dans notre piscine. 
Selon la législation de la République d’Arménie, le Dilijan Dolphinarium est une société indépendante qui n’a aucun lien avec l’hôtel (franchise avec Star of Sea « Морская звезда » en Russie, Sotchi).
Pour toute plainte concernant Dolphinarium, vous êtes priés de contacter la compagnie Star of Sea « Морская звезда »
Contacts:
www.delphinoterapiya.ru
Дельфинарий Морская Звезда | Официальный сайт | Сочи
Дельфинарий Морская Звезда в Сочи – официальный сайт.
delphinoterapiya.ru

Posted by Best Western Paradise Hotel Dilijan on Wednesday, November 15, 2017

Ce qui n’empêche nullement l’hôtel de vanter les services du delphinarium dans ses publicités ni de profiter de la même clientèle, bien sûr !

Hôtels Best Western Belgique


En 2013, l’Arménie avait déjà été tentée par un delphinarium.
L’opération fut un échec. En revanche, le système de location de dauphins décrits pour le Best Western Paradise Hôtel s’applique tout à fait à la situation des futurs dauphins captifs d’Agadir au Maroc.

Après Crocodile land, le Maroc développe son offre touristique orientée vers le public autochtone à Agadir. La culture musulmane étant largement indifférente au bien-être animal, ce type de projet a toutes les chances de réussir.

 


Une otarie tuée à coups de marteau au Prymorsky Oceanarium