Antibes : l’orque Kim2 est mort en 2005

 Copyright Pamela Carzon/  Nomades des Océans

Kim2. Photo Pamela Carzon

Marineland d’Antibes :
l’orque Kim2 est mort en 2005

Décembre 2005
Rapport d’Autopsie

« La cause du décès de Kim II à l’âge de 25 ans serait du à une infection pulmonaire fulgurante mais classique chez les orques libres aussi bien que captives »,  déclare aujourd’hui le Marineland d’Antibes.
Allons donc !

Même si Kim a réellement succombé à l’attaque de ces bactéries, comme des centaines d’autres cétacés captifs, il est surtout mort d’ennui et de désespoir. Quand le moral ne suit plus, quand on perd tout espoir, le corps se laisse bouffer par toutes les infections qui passent. C’est ce qu’on nomme une « chute des défenses immunitaires », fréquente chez les gens qui se laissent aller.

Les orques sont des êtres pleinement conscients et intelligents. Leur vie de captif est d’un ennui profond. Ils ne disposent pas de l’espace immense ni de la vie sociale ni des stimulations incessantes dont leur corps a besoin.  Pas étonnant dès lors que le moindre microbe emporte ces géants, supposés pourtant vivre plus longtemps captifs.


 

Kim 2 est mort le 24 novembre 2005

Nous apprenons par Réseau Cétacés que Kim II, l’’orque mâle reproducteur du Marineland d’’Antibes, père de Shouka (toujours toute seule aux USA), de Valentin, d’’Inouk et de Wiki, vient de mourir en prison ce 24 novembre 2005 en France.

Arraché dès 1982 à sa maman et à sa famille hors des eaux froides de la mer d’Islande, alors qu’il n’était encore qu’’un bébé, cette nouvelle victime de l’’Industrie s’’est éteinte à l’’âge de 25 ans, c’’est à dire dans la fleur de l’âge, puisqu’’on sait que les orques libres peuvent vivre au-delà de 90 ans.
Notoirement dépressif depuis le départ de sa fille Shouka, Kim II – mais quel était son vrai nom ? – n’’a jamais connu qu’’une vie réduite, confinée entre quatre murs en béton, rythmée par des shows répétitifs idiots, insultants pour son intelligence. Sans doute a-t-il compris en accédant à l’’âge adulte qu’’il n’’y aurait plus de sortie pour lui, jamais. Peut-être  en a-t-il tiré toutes les conséquences et s’est-il suicidé, comme le font souvent les cétacés captifs ?

Comme l’’écrit justement Réseau Cétacés :
«Alors qu’il aurait dû parcourir les océans, il passait ses journées dans le bassin hôpital, sans bouger la plupart du temps. Merci Mr Riddell! »

Ridell et ses complices lors du transfert de Shouka vers un destin hasardeux..

Mike Ridell et ses complices lors du transfert de Shouka vers un destin hasardeux..


Un témoignage à propos de Kim II

« Kim II est le mâle reproducteur du bassin. Il est également le père des quatre Orques nées au Marineland (et encore en vie) – Shouka, Valentin, Inouk et Wiki. Il mesure environ 6,3 mètres et pèse 5 tonnes, ce qui en fait le plus gros animal du bassin. Sa nageoire dorsale mesure 1,36 mètres.

Il a déjà une taille raisonnable, même si les mâles vivant dans la nature sont généralement plus gros (ils y mesurent jusqu’à 9,5 mètres et pèsent jusqu’à 8 tonnes). Il fricote avec Sharkane de temps en temps. Il est dominé par les deux autres femelles et a une nature plutôt placide.
C’est un gros pépère tranquille qui se réveille le temps des spectacles. Lors des shows il nous dévoile toute sa puissance en arrosant les spectateurs grâce à de puissants coups de caudale. Il a participé à tous les spectacles que j’ai vu. C’est la seule orque du bassin à presque toujours réussir le numéro du poisson dans la bouche du dresseur. Sharkane y arrive aussi, mais avec moins de précision, tout comme Freya. Les deux femelles sautent trop haut et atterissent sur la tête du dresseur.

Kim II a été capturé en 1982 en Islande, en même temps que Freya, et est arrivé au Marineland alors qu’il avait environ quatre ans, après un séjour à Saedyrasafnid (Islande). C’est un très bon père qui ne manifeste aucune agressivité envers ses enfants et qui était très complice avec Shouka, sa première fille. Il est possible de le reconnaître à son grand aileron dorsal qui retombe du côté droit de son dos, à ses larges pectorales et à l’échancrure qu’il possède sur le lobe droit de la nageoire caudale (que Freya lui aurait fait).

Le matin du 22 juillet, jour de ma visite, il faisait une séance d’apprentissage dans le bassin du fond après le spectacle de 11h15, durant laquelle il effectuait sauts, échouages et autres figures et se laissait caresser la poitrine. En dehors des spectacles il nageait dans le bassin du fond et venait de temps en temps dans le bassin frontal.

Il y a même passé une bonne partie de son temps en fin d’après-midi, puisqu’il faisait la sieste devant la plate-forme et la baie vitrée, à 45°, le haut de la tête émergé, aux côtés de Freya.

Kim II effectue beaucoup de figures lors des spectacles. Il bondit, s’échoue, participe à presque toutes les figures sous l’eau ».

P. Carzon 2004

Pas très saines, les eaux des prisons d'Antibes..

Au Marineland d’Antibes, le fond du bassin est fendu et laisse filtrer de temps en temps des eaux nauséabondes…

Lire aussi sur La Dolphin Connection
Les orques du Marineland d’Antibes.
« C’est SeaWorld qui captura Kim2 en même temps que Freya en octobre 1982 près de Stokkseyri. Il fut maintenu lui aussi dans le « frigo islandais » jusqu’à son transfert au Marineland d’Antibes le 6 mars 1983.

Kim 2 était quelqu’un de calme, malgré sa taille énorme. Il répétait sans fin le même tour jusqu’à ce qu’il soit sûr que ses dresseurs en soient satisfaits. Il refusait rarement qu’on le déplace et se comportait toujours correctement pendant les shows, même si depuis son déménagement dans le nouveau bassin, il avait du mal à glisser sur le bord, comme le spectacle l’exigeait. Frustré, il frappait alors la surface de l’eau de sa caudale à plusieurs reprises.
Il s’entendait bien les autres orques. S’il faut en croire le Marineland, le problème a surgi lorsqu’il s’est mis à tourner autour de sa fille, Shouka, un comportement inimaginable en milieu naturel.

Kim 2 et Shouka aimaient se trouver ensemble et nageaient souvent en cercle côte à côte, le ventre en l’air. Shouka fut expédiée dans un parc marin de l’Ohio en juin 2002. Selon le communiqué officiel, une septicémie et une pneumonie eurent raison de Kim2 le 23 novembre 2005, à l’age de 27 ans. Selon d’autres sources mieux documentée, le départ de Shouka l’aurait à ce point déprimé qu’il prit du poids, devint apathique et finit par mourir. Il aimait beaucoup chacun de ses 3 enfants et ne se remit jamais du départ de l’aînée ».
Y.G.

Retour Antibes