Deux dauphins s’échouent à l’Aquarium de Kyoto

Aquarium de Kyoto : deux dauphins s’échouent

Deux dauphins s’échouent à l’Aquarium de Kyoto

Dolphins Beach Themselves At Marine Park In Disturbing Video
Ameena Schelling
Mars 03, 2017


La vidéo aurait été prise à l’Aquarium de Kyoto au Japon. Elle nous montre deux dauphins échoués qui semblent vouloir tenter désespérément d’échapper au bassin de leur delphinarium.
Tous deux gisent hors de l’eauapparemment coincés sur le béton à côté de leur piscine. L’un d’entre eux semble être en détresse, il est couché sur le côté et se tortille la caudale en l’air. L’autre commence aussi à se débattre, en se poussant hors du réservoir, puis il se couche, gueule béante. Finalement, une employée passe. Elle repousse le second dauphin dans l’eau, mais il s’agite encore et se repousse hors du bassin.
La vidéo est coupée.

A disturbing video has emerged from the #KyotoAquarium in #Japan. It is unclear how long these dolphins remained struggling on the slide out before the trainer noticed, or how long it took for the trainer to push the dolphins back into the tank. If you listen closely you can hear the Dolphins vocalizing as they struggle. As disturbing as this video is, it is not uncommon for captive cetaceans to beach themselves on purpose on slide outs. It is likely these dolphins beached themselves because of boredom, or as a means of escape from an aggressive encounter with another dolphin.The Kyoto Aquarium is located in the busy city of #Kyoto, Japan—nowhere near the ocean. The facility is especially close to a loud, busy highway— incredibly harmful for the sound sensitive marine mammals that are forced to "live" there. Before the aquarium's opening in 2012, activists spoke out against the plans to build the aquarium and were concerned about the facility's plan to acquire wild-caught dolphins from #Taiji, #Japan. However, the mayor of Kyoto insisted that the dolphins would be captured specifically for "scientific research purposes" and now eight wild-caught bottlenose dolphins "live" in the pools rather than out in the #ocean with their families.Witnesses of the dolphin shows do not agree that the dolphins educate the public. "The dolphins participate in numerous shows each day, and the contents of the show I observed seemed to be more about their ability to perform clever circus-type tricks rather than about their biological characteristics and lifestyle in the wild."-D.M ArakakiThis is an example of where #Taiji caught dolphins end up, and what their lives become once they are stripped from their ocean homes. 💔🌊🐬 Via: #killer__whales_#shutdowncaptivityVideo credit: #umisoranikk 🌍 #worldanimalnews

Posted by World Animal News on Monday, February 27, 2017


On ignore depuis combien de temps les dauphins étaient allongés là avant que la dresseuse n’arrive.

Peu de détails sont connus sur le moment où la vidéo a été prise. Mais selon David Pearl, porte-parole de PETA, les dauphins essayent probablement d’échapper à l’intimidation rampante, si commune dans les eaux des bassins bondés.
« Il est probable que le dauphin s’est échoué pour échapper à celui qui le poursuivent dans la piscine », explique Pearl. « L’animal est clairement coincé et en difficulté. Une aide de son dresseur est indispensable pour retourner dans l’eau. »

Ce n’est pas la première fois que ce genre de choses arrive.
L’année dernière, deux vidéos nous ont montré Morgan, une orque sauvage confinée avec des orques nées captives à SeaWorld dans les bassins de Loro Parque, en train de ramper sur le côté de son bassin pour échapper aux coups et aux morsures de ses co-détenus. Dans l’une des vidéos, elle semble même saigner du menton.

D’anciens employés de SeaWorld attestent que ce comportement se produit couramment dans les parcs marins américains. Sarah Fischbeck, une ancienne employée affectée au contrôle de qualité de l’eau au Sea World de San Diego, a expliqué au Dodo qu’elle assistait régulièrement à des cas d’agression parmi les dauphins et les orques, y compris un cas où le  dauphin a tellement paniqué suite au harcèlement qu’il s’est jeté contre un mur  et qu’il est décédé.
«Nous étions les premiers à arriver près des bassins, le matin et plus d’une fois nous avons trouvé un dauphin poussé hors de la piscine par les autres dauphins», déclarait encore Fischbeck. «Juste couché sur le béton…. »

Bien sûr, alors que ce comportement est un fait ordinaire de la vie captive dans les delphinariums du monde entier, les dauphins de l’aquarium de Kyoto ont vécu encore pire. Le parc les aurait tous acheté à Taiji, où des familles entières de dauphins sont rassemblées par des chasseurs. Les plus «jolis» d’entre eux sont capturées et vendus à des delphinariums comme celui de Kyoto et à bien d’autres parcs marins à travers le monde – un dauphin pré-dressé peut déjà coûter plus de 100 000 $.
Leurs familles sont massacrées pour la viande ou repoussées dans l’océan, solitaires et traumatisées, y compris les bébés allaitants privés de leurs mamans.
Dans ce cas, il est tout à fait possible que les dauphins que nous voyons aient été confrontés au traumatisme de ce massacre avant d’être obligés de vivre dans les réservoirs surpeuplés de l’aquarium, comme Kuru, la pseudorque.

 

En plus de tout cela, ce comportement menace évidemment leur santé.  «Les dauphins hors de l’eau surchauffent facilement, surtout s’ils sont en difficultés. Ce type d’incident est certainement un risque pour la santé», explique Pearl.


Pour aider les dauphins prisonniers au Japon : Dolphin Project



Un globicéphale s’échoue au SeaWorld d’Orlando

Suicide et échouage : le choix de la mort chez les dauphins

Encore un dauphin échoué à Sea World Texas !

 

Aya au Parc Astérix au début des années 2000