Deux dauphins meurent au Zoo de Duisburg

Iris à Anvers en 98.

Iris à Anvers en 98.

Deux nouveaux dauphins meurent au Zoo de Duisburg
Le bilan du massacre depuis mars 1999

duisburgdauph1.jpg

Dauphins de Duisburg en 2004

 

Bref rappel historique 

Les dauphins Iris et Ivo ont été capturés en 1981 dans les eaux du Golfe du Mexique, alors qu’Ivo tétait encore Iris.
Détenus pendant 18 ans dans un bassin étroit du Zoo d’Anvers, la mère et le fils ont été expédiés au
Zoo de Duisburg  (Allemagne) le 30 mars 1999, en dépit des protestations des associations belges et internationales de défense des cétacés qui réclamaient pour eux la réhabilitation.

Selon le professeur Jouk, vétérinaire au Zoo d’Anvers, ce transfert devait permettre à Iris et Ivo de « s’intégrer harmonieusement à une petite famille et d’y couler des jour heureux parmi les leurs ».

Sur place, une famille les attend, en effet, relativement stable et heureuse depuis plusieurs années : Play Boy, le mâle dominant, Pepina, sa compagne, tous les deux capturés en 1980 et leurs trois enfants, Duphi, Daisy et Delphy, nés en captivité au début des années 90.

Le paradis tourne au cauchemar

Dès l’arrivée, en mars 99, de violentes bagarres opposent Play Boy et son nouveau concurrent, le jeune Ivo.
On isole celui-ci en compagnie de sa mère dans un minuscule bassin clos, à la gauche de la scène centrale. Iris restera presque un an dans ce trou d’eau obscur. Ivo, lui, finit par rejoindre les autres dans le bassin central.

– Le 18 décembre 99, on apprend que Iris est enceinte depuis son arrivée. Elle ne peut l’être que de son propre fils.

– Le 28 décembre 1999, le jeune Duphy, âgé de 11 ans, meurt d’une sorte d’abcès d’origine indéterminée.

– Le 29 mars 2000, atteint par une grave hépatite, le dauphin Playboy meurt à l’âge de 25 ans.

– Le 10 avril 2000, le bébé d’Iris s’éteint après 33 heures de vie aérienne.

– Fin juillet 2000, les deux bébés de Pepina et Delphy meurent à leur tour. Les dates exacts et les circonstances nous sont encore inconnues. Le Zoo de Duisburg n’a encore fait aucune déclaration.
Il s’agissait des tout premiers enfants d’Ivo.

Un terrible bilan 

La paisible retraite annoncée pour Iris et Ivo se traduit donc aujourd’hui par un bilan terrible :
En moins de deux ans, cinq dauphins sont morts dans ce delphinarium allemand,  ce qui porte le chiffre total des décès à 49 depuis le début des années septante.
(En 2015, le chiffre réel est de 65 dauphins et autres cétacés morts à Duisburg !)

A cinq reprises, après avoir déjà assisté à tant d’autres décès au Zoo d’Anvers, Iris et Ivo ont été les témoins de l’agonie de leurs compagnons de captivité et de la mort de leurs propres enfants.

Cette histoire nous prouve, s’il en était encore besoin, qu’il n’y a pas de bonheur possible pour les dauphins captifs dans le cadre de la captivité et que les delphinariums ne sont que des lieux de confinement, en
tous points comparables aux prisons surpeuplées : la violence et la promiscuité y règnent, les maladies y abondent et les bébés n’y survivent pas.

Par ailleurs, les responsables du Zoo d’Anvers ont commis une tragique erreur en expédiant de manière hâtive Iris et Ivo vers le Zoo de Duisburg et en ne tenant aucun compte de la règle N°1 de tous les delphinariums :  » Ne placez JAMAIS deux mâles dominants ensemble dans le même bassin !  »

Face à un tel massacre et à une telle négligence, plusieurs associations belges de défense des cétacés envisagent aujourd’hui de dépêcher à très court terme une Commission d’Enquête pour s’assurer de la sécurité des derniers dauphins survivants au Zoo de Duisburg.

Cette Commission, qui devrait réunir des experts belges et internationaux, pourrait également se rendre au delphinarium de Bruges, afin d’y enquêter sur la manière dont l’élevage de dauphins y est pratiqué et à quel usage.

Un projet de loi européen interdisant les delphinariums devrait enfin être déposé d’ici peu auprès des parlementaires concernés.