Duisburg : le premier bébé dauphin est mort

duisburg-baby-2015

Pepina et son enfant

Duisburg : le bébé dauphin est mort

 

3 janvier 2016

Le zoo de Duisburg vient d’annoncer la mort de l’un des deux bébés dauphins nés à la fin de cet automne.
Nommé ZD-TT-B1502, ce petit avait été le premier à venir au monde, le 22 décembre 2015.
Il est mort hier, le 3 janvier 2015. Les dresseurs avaient remarqué que la mère et l’enfant nageaient ensemble plus lentement depuis quelque jours. Une autopsie est en cours pour déterminer la cause du décès, survenu brusquement. Nul n’en connaîtra sans doute jamais les résultats.
L’autre bébé dauphin, ZD-TT-B1503, est né le 24 décembre des oeuvres de Delphi (née au Zoo en 1992) et d’Ivo. Il se porte bien, selon le Zoo, et pèse aujourd’hui 25 kilos.

Pour rappel, la mère de l’enfant défunt s’appelle Daisy (née en 1996).
Il s’agit de la fille de Pépina et du défunt Playboy, tous deux capturés en milieu sauvage. Ivo est le seul survivant de l’enfer du Zoo d’Anvers. Lors de la fermeture de celui-ci sous la pression des activistes, il fut déporté à Duisburg en 1999, avec sa mère Iris qui y mourut 4 ans plus tard.
Nulle part dans la presse, il n’est fait allusion à l’état d’esprit de Daisy, ni à sa tristesse.

daisy.jpg

Daisy, encore toute petite, écoute son père Play-Boy mourir en coulisse. Cela se passe en 2000.

L’association WDSF critique le Zoo de Duisburg depuis plusieurs années.
« Tous ces dauphins sont constamment traités avec des médicaments. Des 27 delphineaux qui sont nés dans cette cuve, seuls 7 ont réussi à survivre. L’attitude du delphinarium est inqualifiable et la reproduction en bassin, qui ne fait naître que des animaux malades, devrait être définitivement abandonnée», a déclaré le directeur général de la WDSF  Jürgen Ortmüller.

Delfingeburt%20Duisburg%20Daisy%2022.12.15

Dolly et son bébé, toujours vivant.


Le delphinarium de Duisburg est lui-même un survivant.
« Des dix delphinariums qui prospéraient en Allemagne autrefois, il n’en reste que deux : le zoo de Nuremberg et le zoo de Duisburg. Plus de 30 delphineaux auraient déjà péri à Nuremberg depuis l’ouverture du parc. Là, le zoo de Duisburg s’est décidé enfin à créer un lagon extérieur pour les dauphins, mais pour le reste, rien n’a changé, aucune amélioration significative n’a été faite » a tempêté la WDSF.

Le nombre de dauphins morts à Duisburg se situe aux alentours de 60 animaux de tous âges.
Les militants anti-captivité parlent du «plus grand cimetière de dauphins en Europe ».

Le zoo de Duisburg rétorque avec le même argumentaire qu’il y a 20 ans : en mer aussi, la mortalité des jeunes dauphins libres est également élevée, à cause de la faiblesse de leur système immunitaire. On s’étonne cependant que dans le milieu hyper protégé et médicalisé qu’est le delphinarium, les jeunes enfants y soient sujets aussi et que les chiffres soient les mêmes ! Les petits dauphins libres meurent d’ailleurs plus couramment de la morsure d’un requin que de mort subite, comme ce fut le cas de la dernière victime du Zoo de Duisburg.

duisburg1

Pépina et son bref enfant


Au mois d’août, la delphine Pépina avait également perdu un premier bébé.
Nous écrivions à l’époque :
« Il n’y a pas de grand mystère derrière la mort de la fille de Pepina. Les experts appellent cela un «retard staturo-pondéral» (failure to thrive), réponse typique du corps lors d’une naissance en captivité.  Le fait que la mère soit contrainte de bondir et de jouer au ballon montre également à quel point les delphinariums sont sensibles à la nature intense et délicate de l’intelligence des dauphins, comme des liens affectifs puissants qui les soudent à leur progéniture.
Le bébé dauphin a tout simplement cessé de respirer au terme d’une semaine de surveillance vétérinaire incessante.
Peut-être était-ce intentionnel… »

 

Info Marine Connection

http://www.dauphinlibre.be/le-zoo-de-duisburg-en-etat-de-choc-bebe-dauphin-est-mort/