Nouvelles d’Iris et du petit Duke

March 2002. Private picture

Iris participe à un examen médical. Des analyses sont effectuées au niveau de l’évent.

Mars  2002

Dernières nouvelles d’Iris et du petit Duke

Last news about iris and little Duke

Nous avons récemment reçu des images d’Iris et Ivo au Zoo de Duisburg, datées de février 2002 puis de fin mars 2002.
Ces documents, accompagnés de commentaires et d’informations nouvelles, nous ont été envoyées par un sympathique correspondant allemand connu sous le nom de « Delphi ». Voici ce qu’il nous apprend :

Nouvelle naissance au Zoo de Duisburg !
Le petit Duke a été officiellement présenté au public le mardi 19 mars 2002, lors du show de 11.30 h.
La maman n’est autre que Pepina. Il s’agit d’un dauphin fondateur, capturé en pleine mer en 1980 et que l’on associa au mâle Playboy, autre fondateur capturé en 1975. De leur union naquirent trois enfants, Duphi, Delphi et Daisy respectivement en 1988, 1992 et 1996.
Fin 1999, le jeune Duphi est mort après 11 ans de vie en bassin d’un abcès au poumon.

Duke, un petit delphineau mâle, est donc le quatrième enfant de Pepina, mais le père est cette fois Ivo.
Son nom commence par D, comme tous ceux des dauphins nés à Duisburg, bien entendu !

Pour l’instant, Ivo est toujours dans le bassin principal et n’a pas été déplacé : la mère et son nouveau-né se tiennent le plus souvent dans l’enceinte de l’ancien delphinarium (à l’arrière). Ils ont cependant accès au bassin principal et de plus en plus, on les y voir faire de brèves incursions.

March 2002 Private picture

Pepina et Duke montrés au public pour la toute première fois. Des plongeurs munis de bonbonnes surveillent les choses de près…

 

Aujourd’hui que la bébé a dépassé le cap fatidique des premier mois – le plus dévastateur pour tous les delphineaux, libres ou captifs – et qu’il a quelque chance de survivre, le Zoo de Duisburg annonce donc fièrement son existence.

S’il s’était agi de l’enfant de Daisy ou de Delphi par exemple, cela aurait été une victoire plus grande encore pour le Zoo.
Aux yeux des industriels de la captivité, un delphineau né captif de la deuxième génération (c’est à dire issu d’un dauphin né lui-même en captivité), constitue le rêve absolu, le Graal, le but jusqu’ici impossible à atteindre : créer enfin une nouvelle espèce de dauphin domestique, né en étable comme un porc à l’usage exclusif de l’industrie des loisirs et du divertissement…

Dans le cas présent, le petit Duke n’est toujours que le rejeton d’un dauphin capturé. Ses chances de survie ne sont pas négligeables, si l’on en juge par la bonne santé actuelle de Daisy et Delphi. Néanmoins, on peut légitimement s’interroger sur le mode de vie qui sera le sien.
Que fera-t-on de lui à l’adolescence, quand il voudra prendre le large et découvrir le monde ? Vers quelles autres prisons sera-t-il déplacé
comme un étalon de concours, avec quels rivaux sera-t-il confronté sans cesse dans des bassins trop petits jusqu’à ce que comme Playboy, il en crève ?

Quel sens enfin peut avoir l’existence de ce genre de dauphins au regard de la science ou de la pédagogie ? Il s’agit là désormais « d’animaux domestiques », dont le comportement entièrement déterminé par l’homme n’a strictement plus rien à voir avec les cultures complexes et les compétences sociales et cognitives des véritables dauphins libres.

Note : Duke est mort en novembre 2003.


 

Etat d’Iris en mars 2002

Quant à Iris, on le voit sur les photos, sa situation semble quelque peu s’améliorer.
Les clichés ont été pris environ trente minutes après le show du matin.
Au cours de celui-ci, le dresseur annonce au public que la « vieille » Iris est fatiguée et qu’elle préfère dormir.
Puis, une fois le public parti, le dresseur revient vers Iris et commence à lui faire exécuter quelques exercices, en même temps qu’elle reçoit son repas du matin. Des examens de santé sont également menés sur notre amie, qui coopère désormais  au prélèvement médical.
Pourquoi ? Y a-t-il quelque part un risque de pneumonie, cette maladie respiratoire qui emporte tant de dauphins captifs ? Nous l’ignorons.

D’autres photos nous montrent tout de même Iris en train de sauter hors de l’eau, comportement exceptionnel dont nous n’avons plus été témoin depuis longtemps, ou en train de jouer avec un cerceau. Notre amie semble faire l’objet de soins tout particulièrement attentifs – voir même de caresses et de massages – de la part de son soigneur, même si d’autres clichés nous la montrent telle que l’an passée, prostrée, la tête sous l’eau, glissant doucement sans but le long des parois de ce micro-bassin qu’elle refuse obstinément de quitter depuis des années, à présent.

Cette amélioration apparente de l’état d’Iris résulte-t-elle de l’attention constante que nombre de personnes, y compris au niveau international, portent encore à notre pauvre delphine « belge » ?
Rien n’est moins sûr.

March 2002 Private picture

2002 : Iris saute en l’air comme au « beau » temps de sa jeunesse !

private picture

Iris fait du hula hoop ! Iris with a hoop !

Private picture

Iris en 2002 à Duisburg, un an avant sa mort

Ivo, à nouveau père

Back
to iris

retour iris

 

______________

March 2002

Iris a little more active,Duke the new calf is born

Picture sent by a friend in March 2002

Iris cooperating to a medical examination of her blowhole

More pictures above

We recently received pictures of Iris and Ivo at Duisburg in late february 2002, from a friendly German correspondent named « Delphi ».  At first sight, it seems Iris’s health and mood are going a little better : see above a picture showing her JUMPING, a thing she didn’t do for long.

Other pictures shows Iris with a hula hoop around her neck or gently stroked by her trainer, about 30 minutes after the show.
And a last more recent picture shows us a trainer trying to get a breath-swab from Iris, who cooperates.
Let’s note however that, a week ago, Iris has her photograph taken when she swam with her head under water, floating like a buoy, just as last year….

Does it mean that Duisburg Zoo, maybe more sensitive to public opinion for a huge international petition is always turning for her, is now giving more special cares to Iris ?
Nothing is less certain.

A strange rumour turns now, telling that Iris could even be sent back to Belgium and rejoined Pucky, the « old »35 years old female at Burges delphinarium. Right ? Wrong ?
Who knows really the Captive Industry’s thoughts ?

About Duke
Our sympathetic correspondent learned us also that Duke, the new dolphin baby, was born in Duisburg, about four months ago.
Now that the baby gets some chance to survive – the first month of life is the more lethal – Duisburg Zoo has announced the « wonderful
event » at last.

The mother is (one more time) Pepina.
Let’s remind Pepina is a founder dolphin, caught in the wild in
1989. She has already got three children with Play Boy (now dead) :
Daisy and Delphi, her two daugthers still alive, and Duphi, her boy who died in 1999 at the age of eleven.
Duke is the fourth, fathered by Ivo.

Of course, Duke will never be a REAL dolphin : he will get no autonomy, his behaviour will be controled by humans from
the beginning to the end. No long trips through the waves, no collective hunts, no relationships with other tribes, no discoveries in the bottom of the sea, nothing but humans all around watching him.

Duke will live his entire life in a kind of « Big Brother broadcast » until he dies, playing his whole life confined in a little room.
Long live, thus, to this Domestic Dolphin New Species (Tursiops
Truncatus Aquariumsis ) that Dolphin Industry is creating  relentlesness for the pleasure and entertainment of (some) humans..!

Picture sent by a friend in March 2002

Pepina et Duke shown for the first time in tne main basin

 

More pictures above

Back to Iris
Retour Iris et Ivo