Elections de juin 2004 : politique et dauphins captifs

Elections belges de juin 2004
Le monde politique belge et la « question dauphin »

 

Même si le gestionnaire de ce site ne se reconnaît dans aucun parti politique actuellement en lice pour les prochaines élections de juin, estimant que la Belgique devrait revenir à une véritable démocratie non-particratique qui rendrait tout son pouvoir au Parlement et toute leur indépendance aux députés et sénateurs, il n’en est pas moins sensible aux opinions que les hommes et les femmes politiques belges peuvent émettre quant à l’existence d’une prison pour dauphins à Bruges.

A ce titre, il se permet de publier les sympathiques courriers que lui ont adressé Mme Joëlle Milquet, Présidente du CDH
et M. Antoine Duquesne, Président du MR, en réponse à son dernier appel daté d’avril 2004.

Rappelons que des messages d’alerte n’ont cessé d’être adressés à tous les bureaux de parti depuis des années à propos de différentes problématiques relatives aux dauphins (Commission Baleinière Internationale, massacres annuels au Japon, etc. ) mais que seuls, le MR et le CDH aujourd’hui et Mr Guy Verhofdsdat hier, ont cru bon d’y répondre autrement que par le biais d’e-mails programmés automatiquement (une grande spécialité d’Elio Di Rupo) .

Paradoxalement, ni Ecolo ni l’ancien AGALEV (Groen aujourd’hui) pourtant sensés se préoccuper de la nature, n’ont jamais réagi d’aucune manière à aucun de ces courriers.
L’exquise Freya Van den Bosche n’a pas non jugé utile d’expliquer son revirement dans l’affaire de la CBI

Affaire à suivre avant juin, car les amis des dauphins devront bien faire leur choix en connaissance de cause une fois devant leur bulletin de vote…

Voici le texte du courrier :

Madame, Monsieur,

A la veille des élections régionales et européennes du mois de juin prochain, et afin d’éclairer certains de vos électeurs, j’aimerais vous poser une question toute simple qui ne manquera cependant pas d’interpeller votre conscience de femme ou d’homme politique :

* Estimez-vous normal que la Belgique tolère encore sur son territoire et à Bruges plus précisément, la présence d’un delphinarium sous dôme hébergeant dix dauphins Tursiops, alors même que nous savons désormais que l’enfermement et la reproduction forcée de cétacés capturés en mer ne contribuent en rien à l’accroissement de nos connaissances scientifiques, n’informent en rien les enfants sur les cultures ou les capacités cognitives exceptionnelles de ces mammifères marins et nuisent gravement au bien-être et à la conservation des dernières populations de dauphins, d’orques et de bélougas mises à mal par l’Industrie de la Captivité ? »

Ce courrier a été adressé aux Présidents et Membres affiliés des principaux partis francophones en date du 12 mai 2004.
A savoir :

PS
MR
ECOLO
CDH
Mme Milquet s’est déjà prononcée contre les delphinariums

La réponse des partis sera affichée sur cette page dès réception.

Retour Belgique


joelle

 

 

 

 

Mouvement Réformateur
rue de Naples 39
1050 Bruxelles
T. +32.(0)2.500.35.43
Fax +32.(0)2.500.35.42
http://www.mr.be

Cher Monsieur Godefroid,

Votre courriel m’est bien parvenu et a retenu ma meilleure attention. Soyez assuré que je soutiens votre combat. En parcourant votre site Internet, très documenté, j’ai pu davantage me rendre compte des dommages que la captivité peut engendrer chez les dauphins.
S’il me semble que ceux du delphinarium de Bruges sont pris en charge par des gens compétents et dévoués à leurs hôtes, il n’en est pas moins réel que cette situation de captivité ne peut perpétuellement se répéter.

Pour le MR, il est indispensable de garantir à ces cétacés un environnement de qualité et un traitement digne de leurs capacités intellectuelles et sensitives qui ne sont plus à démontrer.
En vous félicitant pour votre engagement et restant à votre écoute, je vous prie de recevoir, cher Monsieur Godefroid, mes salutations distinguées.

Antoine DUQUESNE
Ministre d’Etat
Président du Mouvement Réformateur

 

 

Retour Belgique