Finlande : 4 dauphins en danger !

finland-Särkänniemi_dolphinarium

Le delphinarium Särkänniemi en Finlande s’apprête à fermer ses portes, faute de public.

 

Voilà des décennies que les activistes finnois se battent contre l’atroce mouroir que fut le delphinarium de la petite ville de Tampere
Aujourd’hui, leurs efforts ont atteint leur but. Le public a fini par comprendre et boude désormais ces spectacles d’un autre âge. Le delphinarium va devoir mettre à terme la clé sous la porte. C’est évidement là une excellente nouvelle.
Mais que deviendront les quatre dauphins captifs les plus au Nord du monde ?
Veera (M) et Delfi (F) ont été capturés en Floride en 1984, en même temps que Näsi (F). Celle-ci est morte en août 2014 d’une infection du foie.
Leevi (M) et Eevertti (M) sont nés dans les piscines du parc, respectivement en 1993 et en 1996.
Parmi les 16 naissances en bassin survenues depuis 1985, ils sont les deux seuls survivants.

 

finland-dolphin-die

Le dernier enfant de Veera en 2014. Il est mort au bout de quelques jours.

Ils sont frappés aussi par une étrange maladie : l’hémochromatose. Chez l’être humain, il s’agit d’une maladie héréditaire qui se caractérise par une absorption excessive du fer alimentaire, due à une anomalie génétique. Non traitée, l’hémochromatose évolue insidieusement et risque de provoquer des atteintes graves (cirrhose, cancer du foie, insuffisance cardiaque…), susceptibles d’entraîner une mort prématurée.
Chez les dauphins en revanche, cette maladie n’est pas documentée en milieu naturel. Il s’agit d’une maladie typique de la captivité.
Les cétacés et tous les mammifères marins plongent en apnée  De ce fait, leur sang contient un taux d’hémoglobine très important ainsi que davantage de myoglobine dans leurs muscles. C’est pourquoi leur sang est tellement rouge.  Cela leur permet de plongerà poumons vides et de stocker un quantité énorme d’oxygène dans le sang et les muscles, bien plus qu’aucun mammifère terrestre ne pourrait le faire.  C’est ainsi qu’il peuvent rester en apnée près d’une heure durant dans le cas du cachalot, qui s’oygène d’ailleurs activement avant chacune de ses plongées.

En captivité, aucune descente en profondeur n’est possible. Acune apnée de longue durée ne s’impose. C’est alors sans doute que s’accumule le fer dans le sang des dauphins, en raison de processus physiologiques naturels. L’hypothèse est avancée par le Dr Naomi Rose. Une chose est sûre, en revanche : c’est que cette maladie ne s’observe qu’en bassin.
« Alors qu’aucune augmentation de fer dans le sang n’est observée au fil de l’âge chez les dauphins sauvages,autant le taux de ferritine augmente avec les années chez les dauphins captifs ».
Iron Indices in Bottlenose Dolphins (Tursiops truncatus)

Il est plus que probable que Näsi en soit morte, ainsi que d’innombrables autres dauphins captifs dans le monde.
Quant à Levi et Delfi, on les soigne, même si le seul fait de rester en bassin aggrave leur maladie.

 

finland-deep-dive

La physiologie même des dauphins s’est adaptée à la plongée profonde

 



Confronté à cette fermeture annoncée du delphinarium, le gouvernement donne carte blanche à la direction du parc d’attractions pour décider du sort de ses détenus. 

Voici ce que la presse finnoise en dit :

« Le parc d’attractions Särkänniemi de Tampere envisage de reconsidérer les activités commerciales de son delphinarium et de commencer des négociations de licenciement avec son personnel. C’est que le nombre de visiteurs a chuté dans cet établissement, dont l’activité n’est plus rentable depuis longtemps. Même si le nombre total de visiteurs à Särkänniemi a augmenté d’environ 20 pour cent par rapport à l’année dernière, le chiffre d’affaires reste beaucoup trop bas.

« Je pense que si le delphinarium a satisfait nos clients pendant des décennies, aujourd’hui le climat est en train de changer. Le regard que les gens portent sur les delphinariums n’est plus le même. Cela doit également être pris en compte», a déclaré Miikka Seppälä, directeur du seul delphinarium finnois.
Le parc Särkänniemi est la propriété de la ville de Tampere. Fondé il y a 40 ans, le delphinarium a été la cible de vives manifestations et d’appels au boycott de la part de groupes de défense des animaux au cours de ces dernières années.

Le directeur a refusé de confirmer que les pourparlers sur de prochains licenciements signifiait nécessairement la fin définitive du delphinarium.
« Nous envisageons différentes options en ce qui concerne l’entreprise, le personnel et les animaux. Mais je ne peux pas encore prédire l’issue finale en aucune façon « .
Les négociations de licenciement concerneront jusqu’à neuf employés.

 

finland-dolphin-show-in-sarkanniemi

Comme celui de Bruges et de Duisburg, le delphinarium de Tampere est couvert toute l’année.

Särkänniemi abrite aujourd’hui quatre grands dauphins qui effectuent des spectacles devant des gradins pouvant accueillir 1000 spectateurs à la fois. Deux d’entre eux atteindront bientôt l’âge de 40 ans. Si les négociations conduisaient à l’arrêt de l’ensemble du delphinarium, il y aurait deux options pour les animaux, déclare Sanna Sainmaa, le vétérinaire de l’établissement.

Soit ils sont transférés vers un autre delphinarium,
– soit on les euthanasie, 
– soit le delphinarium continue ses activités.

Déménager des dauphins n’est pas une chose facile. Il y a un an, le vétérinaire du delphinarium avait signé une déclaration affirmant que les dauphins âgés de Sarkanniemi ne supporteraient pas un transfert. L’adaptation à un nouvel environnement causerait trop de pression sur eux. En outre, si quelques-uns de ces dauphins devaient partir, les autres seraient seraient en trop petit nombre pour former un groupe. Les dauphins ne peuvent pas non plus être remis en mer parce qu’ils ne disposent pas les compétences nécessaires pour  capturer des poissons vivants. La plus ancienne est trop vieille et les plus jeunes ont besoin de soins réguliers. Leur maladie est traitée avec des tests sanguins  trois fois par an, de sorte que le fer ne s’accumulepas trop dans leur foie.

Sainmaa ne veut pas se prononcer sur le lieu où les dauphins pourraient être relocalisés. Les delphinariums les plus proches sont situés en Suède et en Allemagne.
Animalia a proposé le transfert de dauphins dans une baie fermée, mais cette option n’a pas été évoquée par les responsables du parc.

 

finland-dolphin31

Les derniers dauphins captifs de Finlande

 


Une telle situation pourrait parfaitement survenir en Belgique, puisque le Boudewijn Seapark de Bruges subit lui aussi une désaffection grandissante du public. Et le problème serait le même, avec de vieux dauphins trop âgés et des plus jeunes en mauvaise santé.  En Finlande, les défenseurs des animaux sont heureusement très pugnaces. Ils proposent au delphinarium un projet de sanctuaire marin, soit en Italie, soit en Grèce. Les dauphins y retrouveraient rapidement la santé et pourraient y terminer leurs jours…  avec les dauphins de Bruges !

Appel de Vivii Syrja (Fins For Whales)  

« Je voudrais vous demander d’envoyer des lettres et des e-mails au gestionnaire de l’établissement, M. Miikka Seppälä, et de l’exhorter à envisager la réhabilitation et la libération, ou la retraite permanente, pour les quatre dauphins. Le delphinarium de  Särkänniemi est principalement la propriété du Conseil de la ville de Tampere. Lui écrire aussi serait d’une grande aide.
Comme vous pouvez l’imaginer, il est très important que le delphinarium coopère avec les  groupes de protection des animaux, après 25 ans de campagne ininterrompue. Merci d’aider les  ONG finlandaises à empêcher que les dauphins ne repartent vers un autre enfer« .

Mr. Miikka Seppälä
miikka.seppala@sarkanniemi.fi
+358 207 130 201
Tampereen Särkänniemi Oy
Mr. Miikka Seppälä
33230 Tampere
Finland

Tampere City Council
To the attention of Chairman
Ms. Sanna Marin
sanna.marin@tampere.fi
Tampere City Council
Ms. Sanna Marin
Keskusvirastotalo
Puutarhakatu 6
PL 487
33101 Tampere
Finland


Animalia, Justice for Animals and Fins for Whales rencontrent la direction du delphinarium le 17 septembre 2015 pour discuter d’un plan de réhabilitation pour les 4 derniers dauphins captifs de Finlande. 

FINS FOR WHALES
Viivi Syrja, Ylakidentie No 8g 165 , FIN-009 20 , HELSINKI , Finland
Campaigns against Finlands only remaining dolphinarium, Sarkanniemi, and related issues.

29_8%20Näsi%20delfiini%20särkänniemi%2087b92ea7a0b4322a204bcf73339d4679_000201%20copy

Näsi, morte en 2014

 


 

Le delphinarium Sarkanniemi Tampere en Finlande

Le delphinarium le plus au Nord du monde

Quel futur pour les vieux dauphins ? (2002)

Marine Connection

delfinaario%20delfiini%20turisti%20kuvaa%20Särkänniemi%20Tampere

Le delphinarium de Tampere