Granny l’orque centenaire s’est éteinte

Granny l’orque centenaire s’est éteinte

La plus vieille orque du monde est morte à l’âge étonnant de 105 ans !
J2 – mieux connue sous le nom de «Granny» – a été initialement considérée comme disparue l’année dernière.
Elle a été vue le 12 octobre, dans le nord du détroit d’Haro, pour la toute dernière fois par Ken Balcomb, du Centre de recherche sur les baleines, dans l’État de Washington, aux États-Unis. A la fin de l’année, elle était déclarée officiellement absente de la population des Orques Résidentes du Sud. « Nous la considérons donc comme décédée » a déclaré Ken Balcomb.

Granny avait au moins 60 ans quand on a commencé à l’étudier.

 

Dans son message, Balcomb explique qu’il avait repéré J2 à l’état sauvage pour la première fois le 16 avril 1976, à Puget Sound, mais que des milliers d’autres observations avaient été faites depuis.
« Nous avons vu J2 des milliers de fois au cours de ces quarante dernières années. Elle était à la tête du J pod presque chaque fois qu’elle a été aperçue », a-t-il écrit.«Elle est l’une des rares orques résidentes » dont nous ne connaissons pas l’âge précis, car elle est née bien avant que notre étude ait commencé ». On admet généralement qu’elle est née en 1911.
Il y a deux semaines, un autre membre du même J-pod, J34, avait été retrouvé mort près de Sechelt à cause d’un traumatisme brutal – subi quand il a été heurté par un navire. J34 n’avait que 18 ans.

La communauté des orques résidentes est maintenant estimée à 78 personnes au 31 décembre 2016.
La taille des pods avait été réduite massivement entre 1965 et 1975, suite aux violentes captures d’orques pour les parcs marins. Au moins 13 orques ont été tuées au cours de ces captures, tandis que 45 d’entre elles ont été vendues à des delphinariums à travers le monde, y compris la France et les Pyas-Bas. Aujourd’hui, Lolita (Tokitae) est la seule qui survit encore au Seaquarium de Miami.
Si le K Pod compte 19 membres et le L Pod à 35, le J pod ne comprend que 24 individus, plus l’orque L87 qui s’est jointe à eux.
Qui dirigera le pod dans l’avenir ? Y a-t-il encore un avenir pour ces orques sans nourriture? Que vont faire les humains pour les aider ?

En 2007, lorsque Deborah Giles, directrice de recherche au Center for Whale Research avait étudié les orques résidentes du sud sur son propre bateau de recherche, elle raconte qu’il arrivait que les membres du pod s’éloignent occasionnellement du groupe.
« J2 s’arrêtait alors un moment et commençait à frapper sa caudale sur la surface de l’eau. Tous ceux qui étaient partis au loin revenaient aussitôt! Les matriarches jouent un rôle essentiel dans la recherche de nourriture en période de pénurie, ce qui rend sa mort si préoccupante, même si ce n’est pas une surprise », continue Giles. La rareté du saumon signifie que les pods ont tendance aujourd’hui à se disperser plutôt que de former un superpod, ce qui augmente les possibilités d’échanges et de croisements.

La mort de J2 marque le septième décès pour 2016.
Il y eut également deux décès de bébés, deux décès de femelles en âge de procréer et deux décès de mâles adultes, sans compter trois morts-nés. Outre les barrages qui bloquent les mouvements des saumons, le projet d’agrandissement du pipeline Trans Mountain de Kinder Morgan constitue une nouvelle menace pour les orques résidentes. Indépendamment du risque d’un déversement catastrophique de bitume dilué, le bruit provenant du trafic des pétroliers empêcherait les orques de se nourrir normalement.

Le J Pod mené par Granny

Adieu, donc, chère Granny ! Tu étais le symbole de la force des orques libres, traversant le siècle avec courage, pleine d’amour pour les tiens, jamais fatiguée et toujours la première à ramener ta petite troupe à bon port. Face aux orques captives anémiées qui meurent bien avant l’âge, tu étais l’arme fatale contre les delphinariums, le pied de nez absolu qui les rendaient fous de rage ! Le Marineland d’Antibes te détestait ! Merci pour tout le bonheur que tu nous as donné !
Aujourd’hui, pourtant, c’est tout ton peuple qui est en train de mourir au large de Vancouver, faute de nourriture et de protection adéquate, si nous ne faisons rien !

Granny, le triomphe de la liberté


Granny l’orque centenaire pulvérise les mythes de la captivité