Le Dolphin Project rend hommage à l’orque Valentin

valentin-dolphin-project

Valentin

Ric O’Barry’s Dolphin Project

One dolphin story : Valentin

Quick Facts

: le 13 février 1996, Marineland, Antibes, France
Mort : le 12 octobre 2015, d’une torsion intestinale (examen préliminaire)


S’il avait vécu parmi ses semblables dans l’océan, Valentin aurait probablement fait un excellent chasseur, apprenant de chaque membre de sa famille élargie.

Il aurait maîtrisé des modes de communication complexes. Bondir, faire du spyhopping et frapper l’eau de sa nageoire dorsale auraient probablement fait partie de ses comportements quotidiens. Dans l’ensemble, il aurait été un orque normale, en pleine forme au sein de son habitat naturel, la mer.

Ce ne fut pas ce qui lui arriva.

Quelques heures avant la Saint Valentin, le 13 Février 1996, une orque mâle, nommée Valentin, est née à Marineland d’Antibes de deux parents sauvages capturés.
Sa mère, Freya et Kim 2, son père, ont tous deux été pris en Islande en 1982. Pendant les 14 années qui ont précédé la naissance de Valentin, ils ont passé leur vie dans un bassin à faire des shows pour les clients payants du parc. Ici, plus aucun comportement naturel : les orques répètent ce qu’elles ont appris de leurs dresseurs humains, des comportements qui leur valent des récompenses alimentaires si elles sont bien conformes.

 

valentin-dolphin-project2

Valentin. Tout un monde à l’envers : ici en attente de stimulus au-dessus de la surface. Crédit photo: Sam Lipman / orcaaware.org

 

Le bébé n’a pas été traité différement, imprégné dès son premier jour de ce monde artificiel propre aux parcs à thème.
Et tandis que l’orque grandissait, il n’apprenait pas comment chasser, ni comment voyager, ni comment socialiser, mais à la place, il apprenait comment ne plus être une orque.

Quand il a commencé à manifester des tendances sexuelles, on l’a mis sous médicament pour freiner ses passions.
Quand il est devenu agressif envers ses dresseurs, on l’a mis sous médicament pour le rendre docile. Quand il affichait des comportements stéréotypés si communs chez les dauphins captifs, comme de se taper la tête contre les murs et les portes de son bassin, de mâcher du béton ou d’autres actions répétitives, ils ont été niés.
En fait, en dépit de sa frustration manifestement grandissante, des échantillons de sperme ont été recueillis auprès de Valentin dans le cadre du programme d’insémination artificielle du parc .

Kim 2 est mort d’une pneumonie à l’âge de 23 ans, le 23 novembre 2005, quand Valentin avait neuf ans. Et le 20 juin 2015, après une longue maladie, Freya est morte à 33 ans.
Avec ses quatre frères et sœurs morts nés, Valentin avait perdu toute sa famille.
Pire, il n’a jamais senti les courants marins, pas une seule fois au cours de la totalité de ses 19 ans de vie.

val-dolphinproject
Entre le 3 et 4 octobre 2015, l’impensable s’est produit.
De violents orages ont balayé le sud de la France, provoquant de graves inondations et l’arrivée d’eau contaminée dans les bassins des mammifères marins. Des photos nous montraient les 5 orques survivantes, y compris Valentin, nageant dans l’eau de l’eau trouble et boueuse.
Bernard Giampaolo, le directeur de Marineland Antibes, a déclaré que l’établissement avait été gravement détruit et qu’il était resté sans électricité ni eau courante. Plusieurs animaux sont morts, y compris des poissons, des tortues et des otaries ainsi que des animaux terrestres, tels que lapins, moutons et chèvres.

Huit jours plus tard, le 12 Octobre, 2015, Valentin mourait. Les premiers rapports indiquent que l’orque avait subi une torsion de l’intestin soudaine, qui l’avait tué en peu de temps.
Un lien direct avec les inondations n’a pu être établi.

Cara Sands
Ric O’Barry Dolphin Project

cara

TakeAction728x90