L’horreur à Taiji : comment réagir ?

Les massacres ne servent qu’à camoufler le véritable moteur de ces pêches abominables : le marché du dauphin captif !

L’horreur à Taiji : comment réagir ? 

Dès le second jour de la saison, un petite tribu de 34 globicéphales, dont certains extrêmement jeunes, ont été rabattus dans la baie de Taiji.
21 d’entre eux ont été tués, 3 gardés en esclavage et le reste – pour la plupart des juvéniles incapables de survivre seuls – cruellement repoussé en mer.
Demain, d’autres captures, d’autres massacres suivront, inlassablement, tandis que nous resterons là, impuissants, à regarder le sang à entendre les cris, à contempler le désespoir atroce de ces peuples marins intelligents et beaux, dont le cerveau est aussi complexe que le nôtre.

Impuissants ?
Pas tout à fait. Encore et toujours, nous pouvons protester.
A chaque capture d’esclaves, à chaque massacre, nous pouvons écrire, faxer, téléphoner même aux responsables de ces actes barbares qui s’honorent l’espèce humaine.
Nous pouvons également interpeller ceux qui se taisent et qui regardent ailleurs : presse, ambassades, agences de tourisme, gouvernements occidentaux.

There is nothing traditional nor humane…..about causing someone to suffer. TAKE ACTION: dolphin.fyi/HelpJapanDolphins

Posted by Ric O'Barry's Dolphin Project on Monday, September 4, 2017

 

Nous savons que les horreurs commises à Taiji sont le fait d’un petit nombre de pêcheurs syndiqués, chéris par le Premier Ministre Shinzo Abe, qui va jusqu’en Russie pour vendre ses dauphins et acheter ses bélugas de cirque.
Il serait temps néanmoins que les citoyens japonais se réveillent et reprennent vigoureusement en main le sort des océans.
Car au-delà des dauphins, le Japon massacre aussi massivement les baleines de manière parfaitement illégale. Il pêche ou fait pêcher tous les thons de la planète jusqu’à l’ultime épuisement des stocks. Il pollue les océans avec les eaux usées de ses centrales nucléaires follement bâties au bord de l’eau sur une terre volcanique….

ASSEZ !
Le Japon doit se reprendre et rejoindre à nouveau la communauté  des nations soucieuses de l’avenir de la planète !
Merci de votre aide !
ACTION !

Pilot Whale Drive, Taiji, Japan, 9:4:17

This isn’t culture. And it isn’t tradition.TAKE ACTION NOW ➟ dolphin.fyi/HelpJapanDolphins

Posted by Ric O'Barry's Dolphin Project on Tuesday, September 5, 2017


Adresses utiles

Shinzo Abe, Premier Ministre du Japon
Il est le premier responsable des captures. Le marché du dauphin esclave explosant en Chine et en Russe, Shinzo Abe est financièrement lié aux syndicats des pêcheries mais il soigne également sa base électorale de petits pêcheurs nationalistes à Taiji, comme d’autres le font en Ariège, en appelant au massacre des ours et des loups.
Contact :
https://www.kantei.go.jp/foreign/forms/comment_ssl.html

Ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche
C’est ce ministère qui fixe les quota de captures de dauphins pour l’ensemble du Japon, ainsi que les opérations de chasse à la baleine.
1-2-1,Kasumigaseki,Chiyoda-ku,Tokyo 100-8950,Japan.
Contact :
Tél : 03-3502-8111
FB https://www.facebook.com/maffjapan.en

Préfecture de Wakayama
C’est là que se trouve le village de Taiji
Contact :
https://www.pref.wakayama.lg.jp/wakayamakenchouwebmasterform/wakayamakenchouwebmasterform.html
tel:+81-73-432-4111

Mairie de Taiji
C’est là que s’orchestre les massacres sous la responsabilité bienveillante d’un maire qui se rendra bientôt en visite de travail et d’amitié chez les vikings tueurs de dauphins aux Iles Féroé. La mairie se charge également de vanter les charmes du Musée de la Baleine et de promouvoir le tourisme local. La région est en effet magnifique mais nous n’irons là-bas que lorsque le whale-watching aura remplacer les chasses au rabattage.
Contact :
https://www.wakayama-kanko.or.jp/form/inquiry/index.html

Musée de la Baleine
Le Taiji Whale Museum est le moteur des massacres. La boucherie n’est que son annexe.
Contact :
Yubinbango649-5171
Préfecture Wakayama Higashimuro-gun Taiji Taiji 2934-2 Taiji se Whale Museum
TEL: 0735-59-2400 FAX: 0735-59-3823

Tourisme au Japon
Boycott ! 
2-1-3, Kasumigaseki, Chiyoda-ku, Tokyo 100-8918
Contact :
Phone. 03-5253-8111
https://www.tourisme-japon.fr/contact

Ambassade de France au Japon
Pour protester en notre nom auprès du gouvernement japonais.
Contact :
La France au Japon @ambafrancejp
France diplomatie  

Ambassade de Belgique au Japon
Pour protester en notre nom auprès du gouvernement japonais
Contact :
https://www.facebook.com/Belgianembassytokyo

 

Dès le 2 septembre 2017, les tueurs de Taiji enfermait derrière leur filets une nurserie de bébés globicéphales !

Presse japonaise

Asahi Shinbun

Mainichi Daily News

The Japan Times Online

Japan News

Nikkei Asian Review

Kyodo News

Le Roi des Belges en compagnie du Prince des Tueurs

Presse belge
Encore plus muette sur ce qui se passe à Taiji que la presse japonaise !
RTBF

Le Soir

Sudinfo

Taiji est aujourd’hui le centre principal des captures pour les delphinariums. dans le monde. On retrouve ses dauphins esclaves partout sur la planète, de la Chine jusqu’en Roumanie en passant par les USA.

 


Pour suivre l’actualité des captures
Ric O’Barry’s Dolphin Project

Réseau cétacés


Le Jour du Dauphin Japonais 2017-2018