A Bruges, des shows toujours les mêmes…


photo HW

Le site du Boudewijn Seapark  parle aujourd’hui de 7 dauphins ( 6 en 2012 !), un nombre toujours trop élevé, compte tenu de l’espace qu’on leur donne.
Une mini-biographie de chacun d’eux est affichée en flamand, tout en nuances, puisqu’on n’y parle pas des captures pour les deux plus anciennes, ni des décès, ni des séparations atroces dont ces dauphins ont fait l’objet. (Lire notre mise à jour 2011 en page  « Les dauphins sont-ils tombés du ciel ? » )

La vieille Puck vit toujours. Par ailleurs, depuis  octobre 2009 :
« Le dauphin Beachie, un mâle adulte, vient de rejoindre depuis Harderwijck, le groupe de Bruges dans le cadre d’un programme international de reproduction ». Sans remise en mer, jamais. Quel est le sens de ce programme, dès lors ?

Par ailleurs, insistons sur le fait que les nés captifs souffrent autant de la captivité que ceux qui ont été capturés en mer. En outre, ils meurent pour la plupart avant l’adolescence, qui se situe vers 13 ou 15 ans chez les mâles.
Quant aux jeunes femelles, on les fait engrosser trop tôt, avant qu’elle ne s’éteignent, Chacun sait en effet q’un bébé dauphin fait grimper les chiffres d’entrée. Il en est de même pour tous les animaux  de zoo.

Par ailleurs, quelles bonnes nouvelles de Linda et Mateo à Gènes ?
S’il est bien une une chose que les « sea parks » savent faire, pas de doute, c’est de dissimuler leurs crimes à leur crétins de visiteurs !

Rappelons que :

* Linda est née en mer en 1976. Elle séjourna elle aussi au Dolfirado (Pays Bas) avant d’être déplacée vers Bruges en juin 1988. Elle est aujourd’hui confinée dans les installations sub-standards (pour ne pas parler de bunkers)  d’un cargo de Gènes aux côtés de son fils Mateo.  http://www.dauphinlibre.be/linda-et-mateo/

* Roxanne est une femelle née en mer vers 1985. Elle a été capturée puis amenée à Gulfport le 6 mai 1988.
Malgré ses trop nombreuses grossesses précoces, Roxanne est toujours en vie en 2011.

Avec Puck et Tex, ces quatre dauphins fondateurs ont donc tous été arrachés à leur famille et à leurs amis d’enfance au début des années 80 le long des côtes des USA, sans doute par Moby Solangi (Marine Animal Productions à Gulfport).
http://www.dauphinlibre.be/les-tueurs-se-recyclent/

Et par ailleurs, que sont devenus Marco, Luna et Gorki nés à Bruges et déportés au Portugal ?
http://www.dauphinlibre.be/bruges-se-debarrasse-de-ses-surplus-de-delphineauxau-portugal-en-italie-ou-en-suede/
http://www.dauphinlibre.be/dove-lamore-per-il-mare-fa-spettacolo/

Paradoxe des paradoxes : un long descriptif du dauphin libre – orienté façon delphinarium, bien sûr, est livré au lecteur,
En outre, cette prison à dauphins n’a de cesse que de multiplier les oeuvres pieuses et charitables… pour se racheter une bonne conscience ?

Merci de boycotter ces spectacles au nom des peuples premiers de l’océan, les cétacés
Lire à ce propos :
La Conférence d’Helsinki et la Déclaration de Droits
pour les Cétacés : Baleines et Dauphins

2011 : non, non, rien n’a changé !

RETOUR BRUGES