L’orque Ol’ Tom est de retour avec ses amis dauphins

article_large3

Ol’Tom et les dauphins en 2016

L’orque Ol’ Tom est de retour avec ses amis dauphins

 

Plusieurs orques solitaires sont restées célèbres dans l’histoire : Luna, Springer, Morgan, que nous avons tenté d’aider avec des succès divers.
Comme le font les dauphins « ambassadeurs » et quelques bélugas solitaires, Luna et Springer se rapprochaient des humains (et non pas des phoques ou des poissons), afin de jouir sans doute de la compagnie d’une autre espèce intelligente.  On connaît aussi des dauphins handicapés pris en charge par des cachalots.
Mais une orque  qui vit au sein d’un pod de dauphins pélagiques à flancs blancs, ça, on ne l’avait encore jamais vu…

article_large4

Un dauphin à flancs blancs

 

En ce matin du 17 septembre 2016, un bateau de whale watchers a passé de 30 à 40 minutes à observer une orque solitaire nageant en compagnie d’une trentaine de dauphins au large de l’île Brier, en Nouvelle Ecosse (Canada).

Shelley Longeran, responsable de la recherche menée avec Whale Island Brier et Seabird Cruises, a vu Ol ‘Tom plusieurs fois. 
« Oh oui, c’est très excitant de le revoir – tout autant que la première fois ! » explique-t-elle, « Je fais ce métier depuis 28 ans et quand je vois une baleine à bosse, mon coeur bat toujours très fort. Vous apprenez à connaître ces baleines – ça semble bizarre, mais c’est ce qui se passe, vous distinguez leurs différentes personnalités et vous avez hâte de retrouver certains individus ».

Ol ‘Tom visite la baie de Fundy tous les deux ans, depuis au moins 2006.
Longeran l’a vu en 2010 et en 2015, en train de nager avec les dauphins (plus de 200 en 2015 !) comme c’était aussi le cas cette année.

article_large2

 

Les orques sont des baleines à dents de la famille des dauphins.
Comme tous les dauphins, les orques se déplacent habituellement au sein d’un groupe social familial permanent nommé « pod ».
Longeran soupçonne donc que Ol ‘Tom est devenu orphelin et qu’au lieu de se rapprocher des hommes, il a choisi de se mettre sous la protection d’un groupe de dauphins.
La chercheuse dispose de photos d’un pod d’orques dans la baie de Fundy en 1999. Elle veut vérifier si Ol’Tom faisait partie de ce groupe. Chaque orque porte une marque (un patch) en forme de selle unique, qui permet aux observateurs de les identifier de manière précise.

En plus des 30 dauphins qui entourait Ol’Tom, 500 dauphins se baladaient également dans la baie, ainsi que 9 baleine à bosse un peu plus loin.
Cette année, 170 d’entre elles ont été identifiées.

article_large

oldtom3

Ol’ Tom en 2015

oldtom1

 

oldtom2

Ol’Tom en 2012, sans les dauphins.

 


Ne pas confondre avec : 

L’incroyable histoire de l’orque Old Tom