L’orque Valentin est mort dans le marais d’Antibes

valentin-mort

Le premier et dernier voyage de Valentin, assassiné par l’incompétence criminelle du Marineland d’Antibes. Il part à l’équarissage, dans un hangar frigorifié où son corps sera débité en tranches. Photo Info Vie Marine

 

Valentin, une orque née dans le parc Marineland d’Antibes, est mort ce lundi, quelques jours après les fortes inondations qui ont frappé le Sud-Est de la France. 
« Toutes les équipes de Marineland sont extrêmement tristes d’annoncer aujourd’hui, lundi 12 octobre à 12h, le décès de Valentin, une orque née au sein du parc.

Nous avons vécu une situation extrêmement difficile et sans précédent la semaine dernière et avons tout mis en œuvre pour sécuriser les infrastructures dévastées par les intempéries.
Les soigneurs, experts et secours ont tout fait pour sauver les animaux et sécuriser les installations. Nous n’avons à cette heure aucune d’explication sur les causes du décès (!), nous allons tout faire pour comprendre. Des analyses seront réalisées par une équipe de vétérinaires experts ».

Nous apprenons également que le dauphin Alizé est à nouveau en bassin d’isolement dans un état grave.

orques-a-antibes-inondation

Malgré les propositions d’aide de SeaWorld, le Marineland d’Antibes a préféré laisser ses orques dans leur bassin puant le pétrole. Valentin en est mort. Et puis Wiki et les enfants ? Photo SeaShepherd.


Valentin n’avait que 19 ans.
Il était né au Marineland d’Antibes le 13 février 1996, juste avant la Saint Valentin.

Sa mère se nommait Freya, capturée en Islande et qui mourut d’une longue maladie (laquelle ?) en juin 2015 à l’âge de 32 ans.
Son père Kim 2, capturé lui aussi, est mort d’une « infection pulmonaire fulgurante » en novembre 2005 à l’âge de 25 ans.

Freya.jpg

Freya est morte d’une « crise cardiaque » à 32 ans, déclare enfin le parc, au lendemain de la mort de Valentin. Mais quelle est la cause de cette crise cardiaque ?

Valentin était le seul survivant des 5 enfants de Freya.
La mère et le fils s’adoraient. Ils restaient toujours extrêmement proches et n’ont cessé de jouer ensemble jusqu’à la fin. Avec la mort de sa maman, précédée d’une longue agonie, on peut difficilement concevoir le désespoir de ce jeune adulte privé de toutes les références, de tout l’amour, de tout le soutien que pouvait lui donner sa maman. En mer aussi, les fils se désespèrent du décès de la matriarche. Mais Valentin a du continuer. Les shows devaient être assurés.

Valentin était une orque de grande taille.
Sa nageoire dorsale restait encore relativement droite pour un orque captive de son âge mais commençait à s’affaisser. En captivité, la plupart des dorsales masculines s’affaissent en entre 12 et 13 ans. Le 20 novembre 2013, la demi-sœur de Valentin, Wikie, avait donné naissance à son deuxième enfant, Keijo. Le père présumé était son demi-frère, Valentin, contraint par une sexualité constamment frustrée de briser le tabou de l’inceste, pourtant fondamental chez les cétacés.

 

marineland polemique

« Valentin aux petits soins »

Ce nouveau décès au Marineland d’Antibes n’a pas besoin d’être analysé par des vétérinaires liés à l’entreprise. Pas plus que nous n’avons su les causes dela mort de Freya, pas plus nous ne saurons celle de la mort de Valentin. Tout diagnostic livré par le parc ne sera que le reflet de ses intérêts commerciaux et de sa politique du mensonge. Valentin est-il mort d’une infection brutale ? Des vapeurs de pétrole ? Ou plus probablement, de stress en excès de manière continue, ce mélange de peur et de désespoir qui vous ronge l’estomac et fini par tuer ? La mort toute récente de sa mère et la destruction de son habitat minuscule mais familier sous des inondations cataclysmiques ont sans doute eu raison de sa résistance.

A qui le tour ? Aujourd’hui, c’est Wikie qui refuse de s’alimenter et les deux petits, Moana et Keijo, sont extrêmement fragiles et anxieux. Si même le puissant Valentin n’a pas pu résister aux condtions de vie insensée que l’on impose aux orques,  qu’adviendra-t-il des autres dans quelques jours ?
Il ne reste plus aujourd’hui dans ces eaux verdâtres que Wikie, Inouk, Moana et Keijo.
Inouk est le frère de Wikie. Le Marineland envisage-t-il des les accoupler pour reconstituer ses stocks ?

MARINELAND BEBE ORQUE MARINELAND photo bebe wikie MARINELAND photo bebe wikie

Wikie et Keijo

Les règlements de l’Alliance of Marine Mammal Parks & Aquariums et de l’EAAM exigent que les animaux de zoo exposés à un danger immédiat soient transportés aussitôt en lieu sûr. Le Marineland, pourtant membre de ces associations, n’en a rien fait de semblable. Il a bouclé sa communication, il a poussé ses dresseurs à mentir publiquement et à taire l’état de désarroi extrême de ces orques. Il n’a prévu aucun plan d’évacuation, il a feint d’ignorer que son entreprise se trouvait en zone inondable, il a refusé l’aide de SeaWorld et il laisse, aujourd’hui encore, ses ultimes épaulards nager dans une eau sombre, chargée de déchets organiques et d’hydrocarbures, en attendant que soient éparés les lourds systèmes de filtrage.

Comment la France peut-elle encore tolérer sur son territoire une entreprise aussi désastreuse que le Marineland d’Antibes ?
Cet établissement doit faire l’objet d’un contrôle immédiat par de vrais experts indépendants, et non par le Dr Manuel Hartman ou toute autre marionnette aux mains  de l’Industrie.
Aux organisations de défense animale françaises de passer à l’action. TOUT DE SUITE et toutes ensemble. La situation ne mérite rien moins que des poursuites judiciaires pour maltraitance aggravée.

shoukaval.jpg

Shouka et sa demi-sœur Shouka

valentin-marineland

Les orques ne fêtent pas Noël en mer. Ici, Valentin.


 

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=A40vvDmdw1M

« Face aux attaques qui se multiplient sur les réseaux sociaux, surtout depuis le décès récent de la femelle Freya, le Parc défend sa politique et clame son amour des animaux. Qui « n’ont rien à faire dans une piscine », selon le collectif Sans voix Paca.
Le grand bassin aux orques de Marineland, vendredi après-midi. Sur Sexual Healing de Marvin Gaye, deux monstres noirs et blanc pointent le museau hors de l’eau. Nagent presque lascivement. Roulent sur le flanc, à la surface. Laissent émerger une nageoire, avant de replonger par le fond. L’épaulard est rigolard, visiblement. Moulée dans sa combi, une jolie soigneuse (on ne dit pas « dresseuse ») blonde souffle dans son sifflet ultrason. Valentin, plusieurs tonnes de chair animale, est déjà là, grimpé sur le bord. Entre la belle et la bête, le début d’un ballet. Mimétisme des gestes. Jeux de mains, jeu d’orque marin. Valentin n’est pas vilain. Fait câlins avec l’humain ».
Nice Matin

Valentin l’orque a fait son dernier câlin dans la vase et les hydrocarbures… Mais la presse chante à tue-tête le courage de M.Giampaolo face à l’adversité !

 

val-orque