Maman dauphin apprend son nom à son bébé

bella-and-baby

Bella et la petite Mirabella en 2014

Maman dauphin apprend son nom à son bébé

Mama Dolphins Sing Their Name to Babies in the Womb

 

C’est en août 2015 qu’Audra Ames, doctorante à l’Université du Sud du Mississippi, a présenté son mémoire à la réunion annuelle de l’American Psychological Association. Il vient d’être publié aujourd’hui. 

Et l’on peut dire qu’il fait sensation !
De nombreux médias ont rapporté les recherches menées sur une maman dauphin et son nouveau né dans un delphinarium de Californie. Et chacun de s’extasier sur ces découvertes qui n’en sont pas vraiment mais cautionnent l’utilité scientifique des delphinariums.
De nombreuses recherches ont déjà démontré en effet l’existence d’une signature sifflée,  c’est à dire d’un nom, chez le dauphin.
D’autres ont révélé que les mères dauphins émettaient leur signature sifflée de manière répétée avant la naissance de leur enfant, puis durant les deux premières semaines du vie du nouveau-né. C’est ainsi qu’elles engagent leur bébé à développer son propre nom.

 

d3

Signature sifflée

Personne, pourtant, n’avait encore étudié le taux exact de signatures sifflées émises avant et après la naissance chez une seule et même maman dauphin.
Inutile ? Apparemment pas.
Ames et ses collègues ont eu l’opportunité de le faire à la fin de 2012 et au début 2014, quand un bébé dauphin du nom de Mirabella naquit d’une mère âgée de  9 ans au Six Flags Discovery Kingdom à Vallejo, en Californie.

Les chercheurs enregistrèrent près de 80 heures d’échanges de sons pendant les deux mois qui précédaient la naissance et les deux mois qui l’ont suivi.
Ils ont enregistré la mère et son petit, ainsi que les cinq dauphins logés avec eux. Il était important de capturer les sons émis par ces cohabitants pour comprendre si la communication était exclusivement réservée à la paire mère-enfant, ou également aux autres.
Les enregistrements ont confirmé que la mère dauphin avait commencé à augmenter sa production de signatures sifflée deux semaines avant la naissance, sans doute pour commencer le processus d’apprentissage alors que son bébé était dans l’utérus.

 

bella-mira

Bella et Mira

 

Un phénomène identique a été observé au cours de la grossesse humaine, selon Ames.
 «Nous pouvons voir en effet que les bébés humains développent une préférence pour la voix de leur mère durant le dernier trimestre de la grossesse, » dit-elle. « Nous ne savons pas si cela a quelque chose à voir avec qui se passe ici, mais ce pourrait être quelque chose de similaire. »

La maman dauphin a également émis sa signature sifflée à des taux élevés jusqu’à deux semaines après la naissance du veau, après quoi elle s’est estompée.
Un fait intéressant, souligne Ames, c’est que les autres dauphins du groupe évitaient d’émettre leur  propre sifflement au même moment.  Ils ont recommencé ensuite.
« Sans doute ont-ils voulu ne pas interférer dans ce processus d’apprentissage » a déclaré Ames. Les dauphins bébé ne développent généralement pas leur propre signature sifflée avant  2 mois et le son n’est pas semblable au sifflement de la mère ou des autres dauphins dans le groupe.

« Ames et ses collègues sont en train d’étudier d’autres sons dans le répertoire de la communication mère-enfant, notamment chez les bélugas et chez dauphins » concluent en chœur les dépêches, issues apparemment d’un même communiqué de presse.

Six-Flags-Discovery-Kingdom-bassin

Le monde de Bella et Mira

 

«Voilà des recherches bien intéressantes ! » pensera le public non averti.   
Sauf qu’en fait, elles ne servent à rien.
Nommer son enfant est un geste culturel, appris auprès du groupe. La signature sifflée de Bella, la maman, ne doit donc que refléter que de très loin les véritables noms que les dauphins se donnent en milieu naturel. On sait que certains delphineaux imitent même le sifflet du dresseur en guise de nom.

Bella est née captive, d’une mère capturée.
Une faible part du savoir de sa tribu maternelle a donc du lui être transmise, qu’elle transmet à son tour. Pour le reste, Bella doit s’exprimer dans un curieux pidgin, cette langue des bassins faite de tous les dialectes mélangés des dauphins fondateurs.
Les recherches sur le langage et les cultures n’ont évidemment de sens que dans l’océan, en collaboration avec des dauphins libres et consentants.

 

dauphin-singature-sifflee

Chaque dauphin porte un nom

Car ce sont des recherches cruelles, aussi.
Au point même que le Dr Lori Marino a fini par claquer la porte des laboratoires officiels où elle voyait mourir trop de dauphins. Mais Mlle Ames n’a pas ces états d’âme. Elle ne voit pas que les dauphins souffrent en captivité, qu’ils sont frappés de troubles mentaux, qu’ils s’agressent, qu’ils crèvent d’ennui. Elle ne voit rien de tout cela. Elle ne saura pas non plus que Bella a fait beaucoup d’effort pour rien.

Un mois après la fin des recherches, au mois d’avril, la petite Mira mourait.
Elle avait survécu 3 semaines en bassin et plus jamais sa mère n’apprit son nom à un autre delphineau jusqu’à ce jour.
Aucun média ne prit la peine de mentionner ce fait mineur. Mais il est vrai que le parc Six Flags avait fort à faire à l’époque avec les protestataires qui s’amassaient devant ses portes. On accusait la direction du zoo d’avoir massacré 43 animaux. Parmi eux, deux orques et quatre dauphins décédées prématurément, Yaka et Vigga, depuis que Six Flags a racheté Marine World en 1997. Avant cela, 34 dauphins et 4 orques avaient rendu l’âme dans les même bassins. Sans parler de Shouka, la petite orque française qui y vécut toute seule pendant dix ans longues années.
Tout cela non plus, Mlle Aumes ne le savait sans doute pas.

Peut-être eut-il été intéressant de mener une recherche sur le chagrin de cette jeune mère, plongée dans un milieu carcéral où les bébés meurent vite.
Car ce sont bien les seules recherches qui ne sont jamais menées officiellement dans les delphinariums : celles qui révèlent le mal-être profond des détenus.
Et ce sont sûrement les seules utiles.

 


Dauphins solitaires : partenaires pour la recherche

L’élevage du dauphin domestique en batterie

Le langage des dauphins

Les dauphins possèdent-ils un nom, un prénom et une nationalité ?