Massacre des baleines en Antarctique

Le Yushin Maru 2 quitte le port pour de nouveaux massacres

Le Japon lance sa flotte de mort !

 1 janvier 2013

Massacre des baleines en Antarctique

Ce 28 décembre 2012, le Yushin Maru 2 a quitté le port de Shimonoseki (préfecture de Yamaguchi, Japon) avec d’autres navires pour aller chasser la baleine en Antarctique.
Tony Burke, ministre de l’Environnement en Australie, a condamné le gouvernement japonais à ce propos, rappelant que les prétendues recherches scientifiques que mèneraient ces bateaux n’était qu’une sinistre plaisanterie.
Voilà déjà bien des années que le gouvernement australien critique les activités de la flotte baleinière japonaise dans ses eaux régionales et qu’il a lancé une procédure judiciaire contre ces massacres devant la Cour internationale de Justice en mai 2010.

M. Burke a déclaré aux journalistes à Sydney samedi dernier qu’il ne s’attendait pas à une réponse de la CIJ avant l’année prochaine (en 2013, donc) mais il a enjoint au Japon de respecter le moratoire sur la chasse baleinière dans l’Océan Austral « En attendant, rien n’empêche le Japon de rejoindre les rangs des autres nations qui tiennent compte de ce moratoire.

Ce pays devrait reconnaître enfin que la chasse commerciale est une grave erreur et que les recherches scientifiques proclamées ne sont qu’une vaste blague», a continué M. Burke.

La Belgique AIME l'argent du Japon et ne protestera pas contre cette nouvelle campagne de chasse criminelle

La Belgique AIME l’argent du Japon et ne protestera pas contre cette nouvelle campagne de chasse criminelle

Juste de la viande…

Concluant : « Nous ne pouvons pas continuer à accepter cette situation où tout le monde sait parfaitement que ces tueries n’ont rien de scientifique mais où l’on laisse, avec un hochement de tête et un petit clin d’oeil, les flottes japonaises voyager d’un coin du globe à l’autre pour aller massacrer des baleines et violer, année après année, le moratoire convenu !»
Vendredi dernier, l’agence de presse japonaise Kyodo a rapporté que trois navires baleiniers avaient déjà quitté le port japonais de Shimonoseki, à l’’ouest.
Le porte-parole de l’opposition environnemental, Greg Hunt, a déclaré publiquement que si son parti gagnait les élections au fédéral en 2013, il envisagerait d’envoyer un navire des douanes australien pour surveiller la chasse à la baleine annuelle.

Cependant, les précédentes expéditions baleinières dans l’océan austral ont donné lieu à de violents affrontements entre les navires japonais et ceux du Seashepherd, une action courageuse et désespérée de cette association indépendante qu’ont malheureusement cru bon de condamner l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Dommage…

Il est donc heureux à cet égard que le Capitaine Paul Watson et son équipage soient présents, car s’il fallait attendre que les pays civilisés aient le courage d’interrompre manu militari les criminels japonais, toutes les baleines auraient le temps d’être réduites en steaks saignants…

Les enfants sont fiers de leurs papas tueurs !

Opération Zéro Tolérance

Les baleines sont des personnes à part entière

Retour japon