Opération Into the Blue

Rocky, Missie et Silver

Opération Into the Blue

Une pression incessante de la part des activistes anglais, parmi lesquels Alan Cooper, Zoo-Check, et les fondateurs de la Marine Connection, a permis la libération de trois dauphins captifs hors des pires geôles du monde et leur réhabilitation en Mer des Caraïbes.

Rocky à Morecambe

Rocky était prisonnier au Morecambe Marineland, Missie et Silver étaient incarcérés pour leur part au Delphinarium de Brighton. Ils durent regarder mourir un à un plus de vingt de leurs compagnons. Leurs conditions de détention étaient encore pires que celles qui prévalaient en Europe continentale et pourtant, à eux trois , ils totalisaient 56 ans de captivité continue au moment de leur libération.

Afin de permettre leur retour à une vie normale, une vaste collecte fut organisée avec l’aide d’artistes sous la guidance du journal « The Mail on Sunday ».  Les principaux sponsors furent la compagnie British Airways et les magasins Sainsbury. L’opération de récolte de fonds rapporta plus de 400.000 dollars. C’était là une somme suffisant que pour mettre sur pied un centre de réhabilitation temporaire aux Iles Turks & Caïcos (Caraïbes).

Calcos Conch Farm et son lagon

Les 3 dauphins furent d’abord déplacés à Providenciales, l’une des îles des Turks et Caicos dans les Caraïbes, dans les installations de la Caicos Conch Farm (Ferme à coquillages).
Celle-ci appartenait à Chuck Hess, fondateur du groupe PRIDE (Fondation pour la préservation et contre la dégradation et l’exploitation des récifs et des îles).

Le centre de réhabilitation fut aménagé avec l’aide de l’association Zoo Check, de la Bellerive Foundation, de la WSPA, du British Divers Marine Life Rescue et de l’European Cetacean Organisation, gérée par un ancien dresseur écossais, Doug Cartlidge.
La lagon fermé de 80 acres de la ferme à coquillages a été la mise à disposition de ces groupes par la Trade Wind Industry et Chuck Hess pour servir de centre de réhabilitation. Les dauphins durent y ré-apprendre à manger du poisson vivant, à oser nager au-dessus de grandes profondeurs sans avoir le vertige, etc. La nageoire dorsale de chaque dauphin avait été marquée à la neige carbonique afin de pouvoir les reconnaître en mer, une fois libérés.

Rocky fut d’abord transporté depuis le Royaume-Uni jusqu’au lagon le 11 février 1991. Missie et Silver le suivirent le 19 mars 1991.
Les 3 dauphins ont été déplacés ensuite du lagon jusqu’à un enclos marin flottant à l’ouest de l’île de Caicos le 7 septembre 1991.
Le mardi 10 septembre 1991, ils ont été rendus à la vie sauvage à 1.30.pm
Rocky, Missie et Silver se lancèrent enfin dans les eaux chaudes de l’océan pour la première fois depuis près de vingt ans.

Silver libre !

 

Jojo

Tout de suite, ils commencèrent à explorer les récifs de coraux.
Moins de 6 jours plus tard, Rocky fut aperçu parmi une bande de quarante dauphins. Silver devint le grand ami de Jojo le dauphin ambassadeur installé à demeure dans les Iles Turks & Caïcos (Caraïbes) tandis que Missie fut aperçue à plusieurs reprises et en pleine forme durant les années qui ont suivi par des pêcheurs et des touristes.

Rocky libre !

Aujourd’hui, bien sûr, nous avons perdu la trace de nos trois amis, mais il se peut fort bien que l’un d’eux, ou même les trois, soit toujours en vie, comme l’est encore Jojo.
Michael O’Sullivan a eu la chance d’être sous l’eau avec ces trois dauphins au moment où ils ont été relâchés. Il raconte : 
«Je n’ai jamais vécu une expérience aussi édifiante que celle que m’a procuré la vue de ces trois dauphins, portant encore les cicatrices de leurs années d’emprisonnement, s’enfuyant dans l’immensité de l’océan…
De nombreuses personnes m’ont demandé si les dauphins avaient montré des signes de gratitude pour la nouvelle liberté qu’on leur accordait. En fait, lorsqu’ils tournaient autour du pauvre homme que je suis, j’ai eu la nette impression qu’ils me demandaient plutôt de me pousser hors de leur route… Et s’il y a bien un sentiment que j’ai pu éprouver ou un message qu’ils auraient pu tenté de me transmettre, je crois que c’a été tout simplement quelque chose du genre : « Pourquoi avez-vous attendu si longtemps ? »

 

Silver, photographié libre en septembre 1991. Il semble avoir perdu un peu de poids, ce qui est normal après son changement radical de diète.

 

Bien entendu, cette opération fut farouchement décriée par les professionnels de la Captivité et même portée devant la justice par l’un d’eux, John Dineley, ancien dresseur anglais qui n’a jamais voulu admettre que cette opération ait pu être une réussite.

Quant aux derniers dauphins du Windsor Safari Park et de Flamingoland, ils ne purent hélas être libérés de la même manière.
Sharky et Lotty furent d’abord expédiés au delphinarium de Kolmarden en Suède puis au Marineland d’Antibes, où ils survivent toujours, de façon presque miraculeuse, et qui plus est, ensemble ! Honey fut envoyée du Windsor Park à Harderwijk aux Pays-Bas  en mai 1993, où elle vit également toujours aujourd’hui.

Winnie du Windsor Park n’a pas eu de chance non plus: elle est morte à 26 ans dans une piscine au Texas


A propos du delphinarium de Brighton

Winnie au Windsor Park (UK)

Lotty et Sharky au Marineland d’Antibes


La fin des delphinariums anglais


Réhabiliter les dauphins captifs

Jojo le dauphin ambassadeur


Dauphins torturés en Italie