Nager avec les dauphins de Taiji à l’Aquarium Kaiyukan d’Osaka

Ces deux dauphins du Japan World Ranch ont été capturés à Taiji.…

Archives

Nager avec les dauphins de Taiji à l’Aquarium Kaiyukan d’Osaka

Une vidéo de l’association Blue Voice  nous fait voir non seulement les conditions de détention délirantes imposées aux dauphins à Osaka et plus généralement à tous les dauphins captifs japonais ou chinois, mais aussi différentes scènes particulièrement tragiques d’une toute jeune orque fraîchement capturée et obligée de se soumettre à des shows débiles pour gagner son poisson, avant que d’être déportée vers quelque prison aquatique à l’autre bout de la planète.
Le commentaire parlé de la vidéo nous le rappelle :
‘ »Chaque jour, de nouveaux établissements, en Europe, aux USA ou en Asie, proposent des séances de nage avec les dauphins au fond d’enclos aquatiques minuscules. Les dauphins y meurent ? Qu’importe : il suffira d’en acheter d’autres ».

Le commentaire de Hardy Jones
«Vous descendez d’abord le long d’une sorte de rampe comme si vous pénétriez dans une arène de hockey.
Au loin, vous voyez de l’eau bleue qui brille, éclairée par l’arrière à l’aide de puissants projecteurs, tandis qu’une cacophonie à vous rendre fou se réverbère sur les murs.
Nous sommes ici dans la salle du «Japan World Ranch » dévolue à la nage avec les dauphins.

Une fois franchies les enceintes circulaires de cette grotesque arcade, vous arrivez devant un bassin rond d’environ 5 pieds de profondeur (un mètre cinquante)  encerclant une petite scène en son milieu. C’est un peu comme un amphithéâtre pour courses de lévriers, mais en plus petit.

En vous approchant plus encore, vous vous rendez compte que deux dauphins sont maintenus là, dans une situation hallucinante. Ils se pressent contre la vitre, dans l’’attente désespérée de quelque chose : de la nourriture ? Des contacts ? Des distractions ? Je me tiens face à l’un deux, les yeux plongés dans ses yeux. Je ne parviens pas à pénétrer son esprit et peut-être est-ce une bonne chose. Cette situation vous mène à la folie.

 Nous filmons les lieux. Pendant ce temps, deux jeunes adultes japonais en costume de plongée sont guidés par un couple de dresseurs vers la partie centrale du bassin. Ils ajustent leurs masques et leurs tubas et pénètrent dans l’eau. Les deux entraîneurs munis de seaux plein de poissons font tourner les dauphins dans l’espace circulaire tandis que les clients barbotent avec eux.

La plupart du temps, les dauphins ne prêtent aucune attention aux plongeurs qui nagent à côté d’eux : ils ne regardent que les dresseurs avec leur seau de poissons.

Tout à coup, un client parvient à s’’approcher de l’’un des dauphins qui tourne.
Celui-ci réagit aussitôt en frappant l’eau d’un coup de caudale d’une force impressionnante qui envoie un vaste geyser d’’eau en l’’air. Vite, une dresseuse se précipite à la rescousse et commence à jeter tout un tas de poissons au dauphin, dans un état proche de la panique. Finalement, elle parvient à ramener l’animal le long du bord de la piscine circulaire.

Inconscient de ce qui se passe, le client nageur continue à tourner. Sans doute s’’imagine-t-il communier ainsi avec la nature et vivre une «expérience qui vous change la vie» avec les dauphins !

La plupart de leurs compagnons et des membres de leur famille ont été mutilés à coups de hache puis abandonnés sur la plage, où ils se sont longuement vidés de leur sang au terme d’une agonie atroce.

Les quelques rares survivants ont été embarqués en direction des aquariums japonais et vers d’autres établissements du monde entier spécialisés dans la nage avec les dauphins.

 

Les dauphins piégés seront massacrés à la hache un à un. Quelques « belles pièces » -femelles et enfants- seront peut-être réservés pour le spectacle. Photo Elsa Nature Conservancy


On appréciera à ce niveau le remarquable dossier produit par ANMPA, une agence « scientifique» toute dévolue à chanter la gloire des delphinariums et directement liée à la US Navy.

Une enquête récente commanditée par cette firme révèle que 81 pour cent des Américains rêvent de nager avec un dauphin et qu’il s’agit pour eux d’’une expérience de nature à changer la vie.
Ajoutant, non sans ironie :

« Les vacanciers préoccupés d’écologie doivent noter qu’il existe une différence importante entre le fait de nager avec des dauphins dans un parc marin qualifié et celui de plonger en mer avec des dauphins sauvages, chose très nocive pour ces mammifères marins ».
Toutes les agences internationales de protection de la faune se rallient d’ailleurs à cette déclaration : « Dans l’intérêt des dauphins et pour votre propre sûreté, ne nagez jamais avec des dauphins sauvages et ne les nourrissez pas. Votre attitude perturbe en effet gravement leurs groupes sociaux et menace leur capacité à survivre en liberté. Admirez-les à distance. Si vous voulez vraiment avoir un contact direct et personnel avec les dauphins, alors, visitez nos zoos et aquariums qui vous fourniront ce service ».

Bref, tous à Osaka pour un vrai contact avec la Nature ! …

Ultime remarque : nous convions ici nos lecteurs à visiter le maximum possible de sites gérés par des delphinariums tels que ceux de Bruges, Antibes, Munster, Harderwijk, Paris, etc… et de chercher la moindre allusion aux massacres de dauphins à Taiji.
Rien.
Pas un mot.
Pourtant ces gens prétendent vouloir défendre les dauphins et éveiller l’esprit du public aux difficultés que ces mammifères marins rencontrent dans l’’océan.
Mais le Japon ? Les captures massives en Haïti ? Aux  Iles Salomon ?
Jamais entendu parler. Circulez, s’il vous plaît ou achetez votre billet.

Le grand contact avec la nature : tenir un dauphin par la queue ! Ici, au Futami Park (Japon) avec d'autres dauphins de Taiji.

 

Nous savons tous que le delphinarium de Bruges n’a rien à voir avec les chasses à Taiji, oh non, rien du tout !! La preuve, c’est qu’il les ignore et n’en parle jamais sur son site.
Et pourtant, notre parc flamand partage au moins un point commun avec le Japon : l’Aquarium d’Osaka.

C’est en effet la même société Reynoldspolymer qui a construit les fameuses vitres du Boudewijn Seapark et les panneaux transparents du delphinarium japonais.
Il faut savoir que celui-ci n’exhibe que des dauphins à flancs blancs du Pacifique capturés à Taiji. Il offre aussi de sinistres séances de « nage avec les dauphins » dans un bassin circulaire construit sans doute par Reynoldspolymer.

 

osaka-aquarium-kaiyukan / <a href="http://www.tripadvisor.com/LocationPhotoDirectLink-g298566-d320969-i51729727-Osaka_Aquarium_Kaiyukan-Osaka_Osaka_Prefecture_Kinki.html#51729727"><img alt="" src="http://media-cdn.tripadvisor.com/media/photo-s/03/15/55/3f/osaka-aquarium-kaiyukan.jpg"/></a><br/>This photo of Osaka Aquarium Kaiyukan is courtesy of TripAdvisor

Dauphins de Taiji à Osaka. This photo of Osaka Aquarium Kaiyukan is courtesy of TripAdvisor