Pas de bélugas russes pour le Georgia Aquarium !

georgia-aquarium-beluga

Les 3 derniers bélugas du Georgia Aquarium

Pas de bélugas russes pour le Georgia Aquarium !

Belugas

La vraie vie des bélugas

24 juin 2016

Le Georgia Aquarium renonce à toute capture

Lire la réponse argumetée du Dr Naomi Rose au dossier de presse du delphinarium

 

Le Georgia Aquarium vient de publier un dossier de presse annonçant qu’il renonçait à toute capture en milieu naturel et justifiant sa politique antérieure.  
A propos des 18 bélugas initialement capturés par les Russes à sa demande, l’Aquarium indique que 4 d’entre eux sont mort à la Utrish Marine Mammal Station entre 2013 et 2015. Le premier béluga est mort en été 2013, le second en novembre 2014 et les deux derniers sont morts durant l’été 2015.

« Entre 2013 et 2015, il y a eu quatre décès défaites malheureux en raison d’une variété de causes qui ne sont pas entièrement comprises, parce qu’aucune nécropsie n’a été menée et que notre personnel n’était pas présent. Nous croyons que la santé de ces animaux a été compromise par leur gestion sur le long terme dans une installation temporaire. L’équipe russe n’a pas les ressources modernes dont nous disposons dans les installations accréditées qui permettent de répondre rapidement à des problèmes de santé ainsi que de séparer facilement des animaux à des fins médicales ».
En d’autres termes, « ces bélugas ne seraient pas morts si nous avions pu les importer aux USA ».
Sans doute. Mais ils ne seraient pas morts non plus si le Georgia Aquarium n’avait pas commandé leur capture en concertation avec SeaWorld, Ocean Park of Hong Kong, Mystic Aquarium et Kamogawa Sea World au Japon dès 2008.

En 2014, le Georgia Aquarium annonçait triomphalement la naissance prochaine du bébé de Maris.
Celle-ci se suicidait après deux naissances ratées.

Mort de Maris : les bélugas captifs s’éteignent aux USA


beluga-georgia-aquarium-2005

Le Georgia Aquarium en 2005. Tous ces bélugas claquaient l’un après l’autre

29 septembre 2015

Le Juge dit non au Georgia Aquarium


Lorsque le Georgia Aquarium a eu besoin de nouveaux bélugas, les 18 bélugas sauvages capturés dans les eaux russes entre 2006 et 2011 semblaient être une excellente option.
L’aquarium a cependant rencontré des problèmes pour obtenir son permis d’importation en 2013. Il a aussitôt décidé de poursuivre le gouvernement des États-Unis, affirmant qu’il avait le droit d’acquérir ces mammifères marins.

Mais un juge fédéral a statué lundi que ce transfert n’aurait jamais lieu.
« C’est un peu comme dans un roman d’espionnage russe … Le Georgia Aquarium a lancé une attaque contre le vénérable National Marine Fisheries Service (NMFS), accusant l’agence gouvernemental de trafiquer les données pour justifier sa tentative délibérée de conspirer contre le Georgia Aquarium et delui refuser son permis d’importation « , a déclaré le juge fédéral Amy Totenberg.

L’idée était d’utiliser les bélugas – qui ont été capturés dans la mer d’Okhotsk et que l’on suppose toujours détenus à l’Utrish Marine Mammal Research Station en Russie – dans un programme d’élevage avec SeaWorld, afin de produire plus de bélugas de spectacle pour les shows.
Mais au début de ce mois de septembre, tandis que le procès était encore en cours, SeaWorld a renoncé à sa décision de se servir de ces baleines blanches. La compagnie a fait connaître publiquement son changement de politique : elle ne fera plus l’acquistion d’aucun cétacé sauvage. Selon les défenseurs des animaux, ce revirement est l’une des retombées majeires du documentaire « Blackfish ».

 

beluga-baby-seaworld

Bébé béluga mort à SeaWorld au bout d’une semaine

« Nous sommes ravis de la décision de la cour » a déclaré le Dr Naomi Rose, spécialiste des mammifères marins à l’Animal Welfare Institute (AWI).
« Le MMPA [Marine Mammal Protection Act] a été adoptée pour protéger les mammifères marins contre les sévices et l’exploitation et c’est exactement ce qui s’est passé dans ce cas. Les États-Unis ne participeront donc plus, fort heureusement, au commerce non durable et inhumain de bélugas de Russie« .

Jusqu’ici, il était d’usage que personne ne s’indigne de la capture de mammifères marins intelligents en milieu sauvage et de leur incarcération à vie dans des bassins. Avec la décision d’hier, les amoureux des animaux se réjouissent du changement d’opinion.
« Ce sont de bonnes nouvelles pour la conservation des cétacés dans le monde entier », s’est exclamé Tyler Sniff, avocat pour AWI.

Mais puisque l’Aquarium de Géorgie peut encore faire appel de cette décision, les 18 bélugas resteront en Russie – pour l’instant.

 

U.S. Takes Milestone Stance Against Whales In Captivity
By Sarah V Schweig
29 September 2015

 


Les bélugas du Georgia Aquarium

 

 

Mort de Maris : les bélugas captifs s’éteignent aux USA

Bélugas russes pour les USA : l’Industrie a faim !

 

Dolphin-Tales-georgia-aquarium-070112

Le show de dauphins au Georgia Aquarium