Pour Moana et tous les autres : fermons les delphinariums !

Keijo-soupe

Keijo dans l’eau verdâtre au Marineland d’Antibes. Il a « fêté » son anniversaire de deux ans le 20 novembre.

Pétition

Pour Moana et tous les autres : fermons les delphinariums !

Madame la Ministre,

Votre Ministère est engagé dans la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, au travers de la loi sur la biodiversité, dont un des enjeux annoncé est de passer d’une perception statique de la biodiversité à une vision complète et dynamique.

A ce titre vous avez souhaité la mise en application du principe de solidarité écologique qui implique « de prendre en compte, dans toute prise de décision publique ayant une incidence notable sur l’environnement des territoires directement ou indirectement concernés, les interactions des écosystèmes, des êtres vivants et des milieux naturels ou aménagés. »

Les delphinariums, qui séquestrent et imposent des exhibitions forcées à des représentants des peuples de mammifères marins, sont contraires aux objectifs de ce projet de loi, en ce qu’ils portent atteinte à l’essence même de la biodiversité, véhiculant l’image travestie d’une Nature asservie à l’humain.

Ces établissements à vocation commerciale, non seulement infligent des souffrances aux animaux captifs de la faune sauvage, faute de pouvoir satisfaire à leurs besoins physiologiques fondamentaux (eau chlorée, espaces confinés etc.), mais offrent une vision dénaturée de ces espèces, encourageant de surcroît leur capture et leur commerce.

Les orques vivent en famille dans les océans. Elles ont conscience d’elles-mêmes, ont des dialectes et des cultures différentes suivant leur tribu d’appartenance. Leur souffrance psychologique en captivité les confine à la folie, l’histoire de Tilikum dans Blackfish l’illustre tragiquement.

freya

Freya avait été capturée au large de l’Islande.

Récemment, il y a eu Morgan, jeune orque perdue, qui aurait pu être sauvée mais qui doit désormais faire son show et surtout engendrer une descendance alors qu’elle n’a pas 7 ans. Il y a aussi des captures organisées en Russie. Les orques sont traquées et arrachées à leur famille qui tentent tout pour les sauver. Onze d’entre-elles ont été capturées depuis 2003, dont trois sont déjà décédées.

Des pays ont déjà opté pour la fermeture de telles structures surannées. Ainsi le Chili et la Hongrie, puis le Costa Rica en 2005, la Suisse en 2012 et enfin l’Inde en 2013. Aux États Unis, la Californie vient de se prononcer contre la reproduction ainsi que l’achat, la vente et le transfert des orques du SeaWorld de San Diego.

La France doit regagner sa place de pays des Lumières et emboîter le pas de cette évolution qui fait écho à l’avancement tant de nos connaissances sur l’intelligence et la sensibilité de ces animaux que du rôle central qu’ils jouent dans les écosystèmes marins.
Les inondations qui se sont abattues sur le parc Marineland entraînant la mort de Valentin, orque de 19 ans, constituent une opportunité pour votre Ministère de mettre en pratique le principe de solidarité écologique, et d’adopter une posture claire et cohérente en faveur de la biodiversité.
Valentin n’avait que 19 ans. Il était captif au Marineland d’Antibes avec son ami Moana et trois autres orques.
Valentin était prostré depuis le décès de sa mère Freya en juin dernier, à 33 ans.
Deux morts prématurées : la doyenne des orques sauvages, Granny, a dépassé le siècle…

La mort de Valentin ne doit pas rester vaine.

valentin-marineland

Valentin à Noël

 

One Voice, avec le soutien de Animalter, ASPAS, Dauphins Libres, FAADA, Marine Connection et SOS Grand Bleu, réclame que la loi biodiversité interdise les delphinariums et ordonne le transfert de tous les cétacés captifs dans des enclos marins, selon par exemple, les préconisations du Dr Ingrid Visser.

Entendez nos voix, libérez les animaux détenus contre leur volonté et fermez définitivement ces geôles à cétacés.


onevoicemoana

SIGNEZ LA PETITION


wikie-keijo

Wiki repoussant Keijo hors de l’eau et l’empêchant d’y rentrer. Pourquoi ?