Pourquoi Disney fait des recherches sur les dauphins captifs

 the-seas-EPCOT-mickey-disne_thumb

Pourquoi Disney fait des recherches sur les dauphins captifs

Why Is Disney Performing Research on Captive Dolphins?

Le 2 avril 2016
Un article de  Natalia Lima

D’aussi loin qu’il m’en souvienne, Disney World a toujours été un endroit spécial pour moi – mon endroit heureux.
Depuis 25 ans que je vais là-bas, chaque visite a toujours été pleine de magie, de manèges et de crème glacée – sauf le mois dernier.
Ma journée à l’Epcot Park de Disney, à Orlando en Floride, a pris une tournure inattendue quand je suis tombé sur « The Seas », un aquarium géant peuplé de centaines de créatures marines. Parmi la myriade de poissons, des raies et de tortues de mer, deux créatures ont tout particulièrement retenu mon attention.

 

Disney-dolphins

Photo Natalia Lima


Deux dauphins étaient confinés dans un infime partie de l’aquarium.

Ils semblaient mal à l’aise, gravitant sans cesse autour d’une petite fenêtre qui s’ouvraient sur un autre bassin caché du public. L’ouverture était fermée par un filet en cordes, qui empêchaient les dauphins de franchir le sas. Ceux-ci tiraient sur le filet, puis, au bout d’un certain temps, se contentaient de flotter en regardant de l’autre côté.
Cela peut paraître stupide, mais je me suis senti trahi. Comment mon bien-aimé Disney pouvait-il faire cela ? Et comment cela avait-il pu échapper à mon attention ? J’ai furieusement boycotté SeaWorld toute ma vie et consacré mon temps à la protection des animaux.

Ainsi, avec les compétences d’une journaliste et la passion d’un amante trompée, je me suis lancée dans l’enquête.

 

the seas-recherches1

Quand j’ai appelé le service à la clientèle pour me plaindre, j’ai parlé à un représentant de l’entreprise qui m’a expliqué que les dauphins étaient utilisés pour la recherche. L’un d’entre eux provenait d’ailleurs du  U.S. Navy Marine Mammal Program, mais il ne pouvait pas divulguer l’origine des autres dauphins. Mon interlocuteur m’a assuré que Disney n’avait pas capturé de dauphins dans la nature depuis 25 ans.
Nous savons en effet que la marine américaine a utilisé des dauphins pour la recherche et les opérations de terrain dès 1960. Les cétacés ont servi au Vietnam et tout au long de la guerre froide en raison de leur capacité unique à localiser des mines marines. Ils sont l’équivalent sous-marin des chiens renifleurs d’explosifs, si vous voulez.
Aujourd’hui, la Marine possède encore 85 dauphins soumis à l’entraînement à la base de San Diego, bien que la plupart soient destinés à être éliminés progressivement d’ici à 2017 pour être remplacé par des drones. Ces dauphins prendront leur retraite comme d’autres avant eux.
Mais pour ce dauphin qui a fini sa carrière à Disney, la retraite signifiait de servir encore les humains – cette fois comme sujet de recherche.

Les dauphins de Disney sont utilisés pour la recherche cognitive.
De l’extérieur du bassin, les dresseurs placent des formes diverses contre le verre et observent la durée du temps nécessaire aux dauphins pour comprendre. Ces expériences sont menées devant les clients.

shapes

Carte avec un dessin d’oiseau collé à la vitre


Selon un blogueur
, « lors de la présentation, un dresseur tient une carte découpée selon une certaine forme contre la vitre et l’un des dauphins s’approche pour y jeter un coup d’oeil. Puis il reçoit un signal pour passer à la fenêtre suivante et choisir entre deux formes pour trouver une correspondance. S’il y réussit, il reçoit un coup de sifflet et des signes de la main du dresseur, ainsi que les applaudissements du public, avant de remonter en surface pour une récompense en poisson d’un autre dresseur. Habituellement, les clients trouvent très amusant de voir le dauphin faire des bulles, lorsque tout content de lui, il a choisi la bonne réponse « .
Applaudissements, récompenses pour faire quelque chose que le public aime voir … Voilà qui semble très familier.

 

dolphinpickingshape

…Puis le dauphin va chercher l’oiseau dans le bassin suivant

Mais au moins ce travail de recherche aide à la conservation des dauphins, n’est-ce pas ? 
Selon Maddalena Bearzi, président et co-fondateur de l’Ocean Conservation Society, pas tellement, en fait.
« D’une manière générale, en raison des conditions de vie artificielles, la recherche en delphinarium fournit peu de connaissances qui peuvent être appliquées à la protection et à la gestion de ces espèces en mer», écrit-elle dans un article d’opinion pour le National Geographic. «Ce type de recherches peut même induire en erreur. De nombreuses études publiées sur les animaux en captivité se concentrent sur les techniques de dressage et l’amélioration des pratiques d’élevage, qui ne sont d’aucune utilité pour les dauphins vivant à l’état sauvage « .
D’autres scientifiques, fort nombreux, ont également noté que les animaux en captivité n’agissent en rien comme ils le feraient s’ils étaient libres. De telles études risquent donc d’augmenter la marge d’erreur dans les résultats.

« The Seas » de Disney est le deuxième plus grand aquarium au monde. Même ainsi, il ne peut cependant être comparé à l’océan. Selon Kate Dylewsky, de Born Free USA, « les  dauphins peuvent voyager à une vitesse de 8 km heure en restant éveillé pendant 16 heures soit plus de 120 km de nage par jour ! C’est là une distance importante qu’aucun réservoir ne pourra jamais reproduire » explique t-elle.

Disney-dolphins-2

Photo Natalia Lima

Et c’est particulièrement vrai lorsque ce réservoir n’est en fait qu’une toute petite partie de l’aquarium.
Quand je demandai à l’un des dresseurs de « The Seas » pourquoi les deux dauphins étaient confinés dans un si petit espace, il a expliqué qu’ils avaient été un peu «bagarreurs » ces derniers temps. Au départ, ils avaient accès à tout l’espace mais le couple avait dû être isolé pour la sécurité des autres animaux.
Ils devaient également être séparés des deux autres dauphins de leur groupe, qui vivent maintenant dans le réservoir arrière.
C’était la raison pour laquelle, me dit le dresseur, ils regardaient tout le temps par la fenêtre. Les dauphins voulaient juste savoir ce que les autres faisaient.

Il se trouve que le fait d’être un peu «agité» a déjà été un problème pour les dauphins d’Epcot.
En 1990, un dauphin mâle nommé Bob s’est tellement bien agité sur une delphine du nom de Katie, un dauphin femelle qu’il a fini par la tuer. Ce fut le 4ième décès à The Seas depuis que des dauphins y avaient été amenés en 1985.
Selon The Orlando Sentinel, Bob a probablement contribué à un second décès parmi ces quatre.
Alors, était-ce Bob le problème ou la captivité?

« Eh bien, le terme « bagarreur » n’est pas exactement un terme technique pour ce comportement chez les dauphins, déclare Mark J. Palmer, directeur associé de l’International Marine Mammal Projet. « mais oui, les dauphins peuvent être agressifs les uns envers les autres en captivité comme dans la nature»,
« Rappelez-vous cependant que les dauphins libres peuvent choisir où ils vont et avec qui ils s’associent. En outre, la plupart des groupes de dauphins se composent de familles qui vivent ensemble depuis la naissance jusqu’à la mort, pour autant que nous puissions le savoir. En captivité, les dauphins sont tous des étrangers les uns pour les autres. Ajoutez-y l’espace confiné et donc plus l’ennui et de stress, et donc plus d’agression, sans aucune ligne de fuite ». Séparer les dauphins, ajoute Palmer, désamorce sans doute  la situation dans l’immédiat mais ne contribue guère à résoudre de façon permanente les agressions, fondées sur des conflits de personnes.
« Isoler les cétacés dans différents réservoirs ne réduit pas nécessairement l’ennui et le stress qui est à l’origine de l’agressivité, » explique-t-il. « Et si les dauphins sont encore à même de communiquer – par exemple quand ils sont séparés par une simple porte et en mesure de s’entendre les uns des autres , le stress et l’agressivité restent encore très actifs. »

dolphins_1

An enlightening and truly intimate dolphin experience limited to a group of no more than 8 Guests per day.

Douteux privilège, les dauphins n’ont le droit de sortir que pour interagir avec des gens.
Sans publicité, Disney offre un programme d’interaction à ceux qui creusent assez profond dans son site Web. Jusqu’à huit personnes peuvent pénétrer dans le réservoir avec les animaux pour une somme qui sera reversée à des « fins éducatives. »
« Il n’y a absolument aucune preuve que les gens qui viennent toucher un dauphin dans une piscine soient motivés davantage à s’investir dans la protection des dauphins ou à devenir plus compatissant envers les animaux, » assène  Dylewsky. « Les gens viennent voir les dauphins dans un environnement artificiel qui n’a rien d’éducatif. Il semble au premier que ce soit une expérience mutuellement bénéfique, mais ce n’est pas le cas. Les dauphins sauvages n’approcheraient pas les gens de cette manière « 

L’ironie de la situation est que tout se passe juste à côté de la promenade « Finding Nemo ».
Le bâtiment est même appelé The Seas with Nemo and Friends Pavilion. En revanche, «Finding Dory» contient un message anti-captivité, comme beaucoup d’autres films de Disney.

 

 

Quand j’en parlais au service à la clientèle, on m’a dit que l’avenir de l’attraction était en suspens. Il n’y a pas de plans d’expansion et les commentaires des clients sont pris très au sérieux.  Je ne suis pas la seule qui les ait incités à mettre fin à ce programme. Et je l’espère, je ne suis pas la dernière non plus !
Peut-être alors Disney réhabilitera–t-il ses dauphins avant de reconvertir ses bassins en centre de secours pour les mammifères marins échoués. Tant il est vrai qu’il n’y a rien de rien de magique, d’amusant ou de beau avec des dauphins en captivité.

disney-4dolphins

Photo pubicitaire des 4 dauphins d’Epcot

 

1114AU_1170DR51474034

Les dauphins de Walt Disney World