Un premier dauphin meurt dans le désert de l’Arizona

Bodie est mort à 7 ans dans le désert de l’Arizona

 

Un premier dauphin meurt dans le désert de l’Arizona

Bodie, un dauphin Tursiops âgé de 7 ans, est mort le 23 septembre 2017 dans le désert de l’Arizona.
Né au Six Flags Discovery Kingdom en 2010, il n’aura pas survécu un an à son transfert.
Selon la firme Dolphinaris, qui l’employait comme esclave, le dauphin aurait souffert d’une maladie musculaire rarissime et faisait à ce titre l’objet de soins vétérinaires constants.

Dolphinaris Arizona a officiellement ouvert ses portes au public en octobre 2016 et compte actuellement sept grands dauphins. Il s’agit d’une succursale parmi d’autres, essentiellement implantées au Mexique, y compris à Cancun, Barceló, Riviera Maya Park, Cozumel et Tulum. On y enferme des dauphins dans des piscines d’un million de gallons d’eau de mer purifiée, afin de permettre aux clients de nager et d’interagir avec les dauphins.
De leur côté, les défenseurs des animaux s’étonnent que Dolphinaris Arizona n’ait divulgué cette information qu’un bon mois après le décès du cétacé captif. Ils réclament davantage de détails et se demandent si d’autres dauphins ne seraient pas morts depuis 2016.

L’équipe de Dolphinaris prétend avoir consulté plusieurs vétérinaires spécialisés de renommée mondiale en Europe et aux USA, afin de s’assurer que Bodie reçoive un traitement approprié. Mais il semble que personne n’ait été capable de soigner cette très mystérieuse maladie.
L’APHIS, le service de contrôle vétérinaire américain, a indiqué pour sa part qu’il avait effectué au total quatre visites chez Dolphinaris, l’une pour l’inspection avant l’octroi de la licence, et les trois autres pour des inspections de routine.

 


Les détenus actuels du Dolphinaris Arizona sont tous de jeunes nés captifs.
Il s’agit de :

Kai’nalu, mâle né  le 3 octobre 1996  au Dolphin Quest d’Hawaii.
Ping, femelle née le 3 juillet 1998 au SeaWorld de San Antonio.
Sonny, mâle, né le 11 juin 2000 au Six Flags Discovery Kingdom.
Liko, mâle né le 8 septembre 2000 au Dolphin Quest d’Hawaii.
Alia, femelle née le 4 décembre 2007 au SeaWorld d’Orlando.
Khloe, femelle née le 18 avril 2008 au SeaWorld d’Orlando.
Noelani, femelle née le 5 août 2010 au Dolphin Quest d’Hawaii.

La plupart d’entre eux proviennent de lagons fermés. L’eau de mer artificielle et l’air sec ont du être être une mauvaise surprise pour eux.

 

7 grands dauphins enfermés au milieu du désert de l’Arizona !


Bodie était toujours en vie et semblait se trouver dans un état stable lors de la dernière visite de l’APHIS, qui n’aurait été averti de son décès que plusieurs jours après la visite.
Une nécropsie complète effectuée après sa mort aurait montré que le dauphin avait subi des lésions musculaires qui s’étendaient bien au-delà de l’endroit étudié par le vétérinaire. Elle aurait également indiqué que Bodie souffrait d’insuffisance rénale, a déclaré l’APHIS.
Selon les résultats préliminaires de la nécropsie et le communiqué de Dolphinaris, il n’y avait donc plus rien que l’on puisse faire de plus pour Bodie.
« Notre équipe de Dolphinaris Arizona continuera à se dévouer corps et âme pour chacun de nos dauphins afin de leur offrir le plus haut niveau de soins conformément aux meilleures pratiques de l’industrie, ainsi qu’aux réglementations fédérales et internationales », scande l’entreprise dans la langue de bois coutumière à tous les delphinariums, concluant même avec emphase : « Pendant cette période difficile, Dolphinaris Arizona poursuivra sa mission d’éduquer, d’inspirer et d’épanouir nos invités grâce aux interactions avec ces animaux étonnants et en les encourageant à devenir à leur tour des gardiens des océans et de leurs habitants ».

Devenir les gardiens des océans et de leurs habitants ?

 

C’est l’association Advocates Against Dolphin Captivity in Arizona qui a permis de faire connaître le décès de Bodie.
Ses membres ont contacté l’APHIS eux-mêmes, après avoir été informé de manière officieuse du décès de Bodie en septembre.
Un post sur leur page Facebook condamnée Dolphinaris pour ne pas avoir averti le public plus tôt.
« Le fait de taire la mort de Bodie montre le mépris total de Dolphinaris Arizona pour le  public. Celui-ci a le droit de savoir ce qui se passe derrière les murs de l’usine de Scottsdale! »

Le Dolphinaris Arizona a été critiqué avant même d’être ouvert : 
Les résidents s’opposaient déjà à la captivité des dauphins. Une pétition adressée à la maison mère faisait valoir que les dauphins placés dans le contexte géographique très particulier de cet établissement pourraient rapidement souffrir de divers problèmes dus à la chaleur et aux tempêtes de sable.

L’environnement désertique est une source potentielle de «fièvre de la vallée», une maladie fongique entraînant des infections respiratoires mortelles chez les dauphins dont les systèmes immunitaires sont affaiblis par le stress de la captivité. Les individus captifs sont très sensibles aux affections respiratoires.
Les responsables du delphinarium, les médias et le grand public avait d’ailleurs été averti que c’était la menace la plus probable qui pesait sur ces dauphins dans un milieu désertique surchauffé et chargé de poussières.

Le désert de l’Arizona


Non aux dauphins captifs en Arizona !

Las Vegas : des dauphins dans le désert !