Tilikum le rebelle est mort

6 janvier 2017

Tilikum le rebelle est mort

Tilikum, l’orque rebelle qui avait tué trois personnes, dont la dresseuse Dawn Brancheau en 2010, vient de mourir au SeaWorld d’Orlando. Tilikum était au coeur du documentaire Blackfish, diffusé sur CNN en 2013.

tilly-fin2

La lente agonie de Tilikum

 

SeaWorld annonce la fin de l’agonie de son captif vedette avec sa phraséologie habituelle.
« Tilikum est décédé tôt ce matin du 6 janvier 2017, entouré par les dresseurs, le personnel soignant et les vétérinaires qui n’ont cessé de lui fournir desoisn de classe mondiale ».

Dès le mois de mars, SeaWorld avait prévenu que l’orque, âgée alors de 35 ans – pouvait mourir à tout moment.
Il a également annoncé qu’il ne garderait plus d’orques captives dans ces bassins après la mort de chacune d’elles.
« Tilikum avait, et continuera d’avoir, une place spéciale dans les cœurs de la famille SeaWorld, ainsi que dans celui de millions de personnes partout dans le monde que sa personne a inspiré », a déclaré Joel Manbyle président et chef de la direction de SeaWorld.
« Mon cœur va aux gens de notre équipe qui ont pris soin de lui comme de leur propre famille ».
Quant la famille de Tilikum, mieux vaut ne pas en parler..

Depuis Blackfish en 2013, SeaWorld ne cessait d’être critiquée du fait qu’il détenait des orques.
Le film donnait un portrait troublant de la captivité des orques à SeaWorld. SeaWorld répondit que ce n’était là que de la propagande mensongère, «émotionnellement manipulatrice».
Quatre plus tard,  après avoir pris la décision d’arrêter les shows d’orques spectaculaires, la compagnie déclare à présent :
«SeaWorld a écouté et nous changeons. La société évolue et nous changeons avec elle ».
Dans un tweet posté sur Twitter vendredi, PETA a posté une photo de la baleine avec le message: « R.I.P. Tilikum Mort après trois décennies de misère. » 

Tilly, Spartacus parmi les orques


Les derniers jours de Tilikum

Tandis que Tilikum se meurt…

L’orque Tilikum en 2015

Libérez Tilikum !

La solitude de Tilikum : 6 tonnes d’énergie en cage

­