Un pêcheur japonais devient l’ami d’un béluga

beluga-video

Une vidéo du béluga sur le site du journal japonais Asahi Shimbun

Un pêcheur japonais devient l’ami d’un béluga

Friendship with beluga offers fisherman hope in cancer fight
By YUMI NAKAYAMA/ Staff Writer
July 19, 2016 at 18:25 JST
The Asahi Shimbun

ABASHIRI, Hokkaido – Un pêcheur atteint du cancer retrouve la joie de vivre grâce à son amitié avec un béluga solitaire.  En échange, l’homme met tout en oeuvre aujourd’hui pour assurer un habitat plus sûr au cétacé.

 

beluga-chine2

Yoichi Ishigaki et son amie béluga


Tandis que Yoichi Ishigaki, 55 ans, naviguait à la voile il y a deux ans sur le lac Notoro à Abashiri, au nord-est de Hokkaido, il aperçut la silhouette blanche du béluga approcher de son bateau à pleine vitesse.

Le cétacé blanc filé sous le bateau pour ressortir de l’autre côté et cracher de l’eau !
«Quand je travaille, le béluga est toujours près de moi en train de jouer » déclaré Ishigaki, qui élève des coquillages au bord du lac.

Le béluga, ou baleine blanche, vit normalement en vastes troupeaux dans les océans polaires du cercle arctique.
Mais la jeune femelle du lac Notoro s’est apparemment égarée à l’intérieur du lac, après avoir été séparée de son groupe. C’est alors qu’elle s’est liée d’amitié avec Ishigaki. Le lac Notoro est un lac d’eau salée relié à la mer d’Okhotsk plus au Nord.

 

beluga-chine1

C’est précisément en Mer d’Okhotsk que la Russie capture ses bélugas depuis des années, pour alimenter le marché chinois. La petite « bélugas » serait-elle le dernier enfant d’une famille décimée par une capture trop violente ? C’est possible.

 

Les experts disent en tous cas qu’il est extrêmement rare pour un béluga sauvage de devenir solitaire et de s’attacher aux humains.
Il s’agit d’une espèce considérée comme quasi menacée sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), ce qui signifie que l’espèce est proche de disparaître dans un avenir proche.

Les jeunes bélugas se séparent parfois de leur famille mais ils y reviennent. 
Les bélugas vivent aussi dans les eaux froides autour de l’île russe de Sakhaline. Ils passent parfois par le Japon, au large de la région de Shiretoko et Shibetsu, à l’est de Hokkaido.
Ishigaki a d’abord repéré le béluga au printemps,  il y a deux ans. Depuis l’automne dernier, le mammifère s’est approché de son bateau et il joue avec lui.
En hiver, Ishigaki ne peut pas naviguer sur le lac, car il est gelé.
Au printemps, quand Ishigaki a recommencé à naviguer par là, le béluga a nagé vers son navire comme si elle avait attendu ce moment. Ishigaki a aussitôt remarqué des coupures sur son dos, apparemment celles laissées par l’hélice d’un navire.

beluga-chine5

 

 

C’est pourquoi dès le 15 Juillet, notre pêcheur a commencé  à enrôler des associations et des coopératives des pêcheurs locaux pour l’aider  à protéger la baleine blanche. Les curieux commencent à se faire trop nombreux et des accidents peuvent arriver avec les bateaux.
Ishigaki a également mis en place un groupe de chercheurs pour surveiller l’environnement naturel du lac Notoro.

Le pêcheur a déclaré qu’il était en cours de traitement du cancer. 
«Je me sens rempli de force quand je pense que je vais voir mon ami béluga demain, et je peux la voir tout le temps ! «  a déclaré Ishigaki. «Je veux chérir sa présence attachante tant que je peux. »

 

beluga-chine4


Lire aussi : 

Bélugas orphelins

kinsman_q

Bélugas solitaires

Beluga+near+harbour+entrance+in+Calvert,+2002


 

Bélugas, seigneurs du monde des glaces

Taiji, 20 septembre 2015 : l’Industrie tombe le masque !