Activiste en prison aux Mexique pour avoir dénoncé l’importation illégale de dauphins

Ce dauphin a été brutalement arraché à sa famille et à ses amis et il est sensé rire ! Mais le touriste l’ignore, bien entendu.

Lire le témoignage des touristes


2005

Une activiste mexicaine en prison pour avoir dénoncé l’importation illégale de dauphins capturés aux Iles Salomon

29 avril 2005

Suite à nos appels internationaux, Araceli vient d’être libérée.
Lire le message de Yolanda Alaniz en date du 28/4/05
Le Park Nizuc a retiré sa plainte.
Bravo et merci à tous, de la part de nos amis mexicains !
Quant aux 28 (?) dauphins du Parc Nizuc, ils restent, hélas, toujours captifs…
Et on ne sait pas grand chose non plus du sort indigne réservé à tous les autres, qui sont toujours détenus dans des enclos pourris aux Iles Salomon.
Lire aussi : http://www.seashepherd.org/news/media_031001_1b.html


 

24 avril 2005

Araceli Dominguez, une environnementaliste mexicaine, a été arrêtée ce samedi 23 avril pour avoir
défendu la liberté des dauphins des îles Salomon. Présidente de l’organisation GEMA (Grupo Ecologista del Mayab) basée à Cancun, Quintana Roo, Mexique,  Araceli Dominguez est une activiste de la première heure.

Elle a été arrêtée ce matin à Cancun suite à une plainte déposée par la direction du Parc  Nizuc.

Araceli est accusée de diffamation pour avoir dénoncé l’importation illégale de 28 dauphins de l’Indo-Pacifique (Tursiops aduncus) en Juillet 2003 par le Park Nizuc et le Delphinarium Atlantida.

Transport d'un dauphin des Iles Salomon jusqu'au Mexique.  Un très très long voyage du Pacifique à l'Atlantique...

Transport d’un dauphin des Iles Salomon jusqu’au Mexique. Un très très long voyage du Pacifique à l’Atlantique…

Pour rappel, plus de 200 dauphins ont été capturés lors d’une opération massive menée aux  Iles Salomon en juillet 2003. 28 d’entre eux ont été importés au Mexique.
Des associations mexicaines telles que Comarino, Grupo de los Cien, Greenpeace, Ecoterra Intl., IFAW, Defenders of Wildlife, CEMDA and GEMA ont dénoncé à l’époque  cette importation parfaitement illégale au regard des règlements  de la CITES et l’introduction de dauphins allochtones dans le Parc Naturel de Nizuc.

Voir http://www.ecop.info/english/e-actions.htm#Massive

Ce cas est révélateur de la corruption internationale qui se cache derrière le commerce de dauphins pour l’industrie
de la captivité. Il est aussi très éclairant sur la corruption qui mine le Mexique puisque de nombreuses lois ont été bafouées, comme celle qui interdit l’introduction d’espèces exotiques dans une zone naturelle protégée.
Cette affaire a tourné au scandale politique et les deux chambres du Congrès ont demandé une enquête et la punition des responsables impliqués.
Comarino a entamé deux procédures contre le Parc Nizuc, l’une administrative et l’autre pénale puisque de tels actes
criminels violent clairement les lois mexicaines.
L’affaire est toujours en cours.

IFAW et CEMDA ont également dénoncé publiquement les manquements des autorités responsables de l’environnement, ce qui a conduit à la démission du sous-secrétaire à l’Environnement Raul Arriaga.

Néanmoins, ces mêmes autorités se sont montrées incapables de confisquer les cétacés détenus bien qu’elles admettent elles-mêmes que leur introduction dans la zone naturelle protégée soit illégale.

Nous ignorons aujourd’hui le nombre exact de dauphins qui sont morts dans le parc mais nous savons de bonne source qu’au moins 6 d’entre eux sont décédés depuis leur arrivée.

Araceli Dominguez a continué à dénoncer publiquement les autorisations illégalement accordées aux nouveaux projets de « nage avec les dauphins » mis en place par le Parc Nizuc,  dérangeant ainsi la puissante industrie de la captivité. C’est dans ce contexte qu’elle fut arrêtée samedi matin. Au Mexique il est fréquent d’arrêter les gens le samedi afin qu’ils restent incarcérés jusqu’au lundi, les juges étant absents durant le week-end.

Cette arrestation représente une action grotesque et bizarre destinée à intimider non seulement Mme Araceli mais également, à travers elle, tous les activistes qui luttent contre l’industrie de la captivité.

Aujourd’hui c’est Araceli qui est en prison. Demain, cela peut être n’importe lequel d’entre nous.
Nous ne pouvons admettre que les lois mexicaines soient ainsi violées, les mammifères marins exploités et les défenseurs des animaux respectueux des lois jetés en prison, à l’instar des dauphins.

Araceli Dominguez s’est impliquée dans la défense du sanctuaire des tortues de mer de Xcacel, des mangroves, des dauphins, des récifs coraliens, des zones naturelles protégées et des ecosystèmes côtiers; elle est également une ardente protectrice des droits de l’homme.
Elle est une activiste respectueuse des lois et une amie personnelle de tous ceux qui protégent l’environnement dans la Péninsule du Yucatan au Mexique.

Nous avons besoin de votre soutien !
Envoyez vos lettres d’indignation au Président Fox.
Merci de protester contre le caractère arbitraire et illégal de cet emprisonnement et de demander la libération immédiate d’Araceli Dominguez.

Mr Vicente Fox Quesada

President du Mexique

vicentefox@presidencia.gob.mx
lcarrera@presidencia.gob.mx

Merci d’envoyer une copie de vos protestations
à :
Comarino : comarino@yahoo.com

En vous remerciant,

Yolanda Alaniz

Merci aussi à André Heughebaert (IFAW) pour la traduction de ce message.

Retour Captures Salomon