Australie : le Dolphin Marine Magic arrête la reproduction des dauphins

Australie : le Dolphin Marine Magic arrête la reproduction des dauphins

En Australie, le Dolphin Marine Magic arrête la reproduction de dauphins captifs !
Les cinq détenus de ce parc marin constitueront donc l’ultime génération de nés captifs en Nouvelle Galles du Sud.
Le parc se réorientera vers la conservation et les opérations de sauvetage de mammifères marins et recherche actuellement un sanctuaire approprié pour ses dauphins.
L’autre delphinarium d’Australie, le Sea World Gold Coast qui détient encore 30 dauphins, n’a malheureusement pas pris cette magnifique décision.  

Le dernier delphinarium de Nouvelle-Galles du Sud vient d’annoncer qu’il mettrait fin à son programme d’élevage de dauphins et se tournerait désormais vers des activités de sauvetage et de réhabilitation.
Le delphinarium de Coffs Harbour – longtemps connu sous le nom de Dolphin Marine Magic, mais qui a récemment changé son enseigne pour devenir le « Dolphin Marine Conservation Park » – a annoncé cette décision aujourd’hui, après des années de surveillance.

« Depuis trop longtemps, ces belles créatures font l’objet d’une exploitation cruelle et subissent du harcèlement. La législation de mon état interdisait déjà leur capture», a déclaré à la presse au, l’ancien premier ministre des Nouvelles Galles du Sud, Bob Carr. « Je suis heureux de cette décision. J’ai présenté le projet de loi sur la protection des mammifères marins en 1986. Le Gold Coast Sea World doint maintenant faire de même. »
Les efforts de M. Carr pour mettre fin à la captivité des dauphins ont commencé en 1986 lorsqu’il était ministre de la planification et de l’environnement de la Nouvelle Galles du Sud.
Toutefois, grâce à une brèche législative permettant l’élevage en captivité, il restait un delphinarium, le Dolphin Marine Magic.

Le directeur général du parc, Terry Goodall, a déclaré qu’il était ravi de prendre cette nouvelle direction.
« Nous n’avions plus fait naître de dauphins depuis un certain temps, mais nous avons finalement décidé que cela ne correspondait plus à notre modèle commercial. Nous entrons aujourd’hui dans un nouveau modèle, fait d’éducation, de sauvetage et de conservation. 
Pendant cinquante ans, nous avons effectué des opérations de sauvetage et de réhabilitation, mais nous l’avons fait oublier, pour ainsi dire. Nous prévoyons de mettre ces missions au premier plan et d’éduquer le public ». 

 

Le Dolphin Marine Conservation Park travaille également en étroite collaboration avec des groupes de défense des animaux.
« Nous menons un projet avec Action for Dolphins et World Animal Protection sur la viabilité d’un enclos marin, mais il faudra du temps pour dire si cela fonctionnera ou non. En fin de compte, nous devons voir si c’est dans l’intérêt des dauphins » a précisé Sarah Lucas, responsable du groupe Action for Dolphins : « Nous nous félicitons de savoir que ces cinq dauphins constitueront la dernière génération de dauphins captifs en Nouvelle Galles du Sud.
Le Dolphin Marine Conservation Park est une institution emblématique de Coffs Harbour depuis plus de 40 ans. Action for Dolphins est ravi de participer à la nouvelle orientation choisie par le parc marin et d’explorer avec lui les possibilités de créer un sanctuaire marin comme une nouvelle demeure potentielle pour les dauphins.
Des sanctuaires de dauphins se créent actuellement aux États-Unis et en Europe, mais puisque que notre étude de faisabilité est en cours, Coffs Harbour pourrait être bien être le premier au monde à ouvrir un sanctuaire !  »

Cette bonne nouvelle tombe juste au moment où le World Animal Protection lançait une pétition contre Sea World cette semaine, appelant le gouvernement du Queensland à interdire l’élevage en captivité de dauphins dans le parc d’attractions.
« Nous nous félicitons de l’annonce faite aujourd’hui par Dolphin Marine Conservation Park de ne plus élever ses dauphins », s’est réjoui pour sa part Pearson Ben Pearson, responsable de la campagne pour la protection des animaux dans le monde.
« Gold Coast Sea World est désormais le dernier delphinarium en Australie à se livrer encore à la reproduction de dauphins captifs. Cette pratique est en décalage avec l’opinion publique qui n’aime plus voir des dauphins en captivité à des fins de divertissement. Le parc possède assez de dauphins et il doit commencer à planifier son avenir en étudiant la possibilité de créer un sanctuaire marin.
Leur programme de reproduction va à l’encontre du principe fondamental de la conservation, puisque les grands dauphins ne sont pas une espèce en voie de disparition. Il n’y a rien là-dedans qui concerne la conservation
 »

« Si ces gens sauvaient un dauphin sauvage puis le réhabilitait en mer, ils auraient notre soutien, mais l’élevage en captivité n’en mérite aucun » a-t-il ajouté, « Un dauphin en captivité peut vivre 50 ans. Mais dans l’océan, il peut nager 100 km par jour, plonger à des centaines de mètres de profondeur, dans un environnement marin riche et varié. En aucun cas, une petite piscine en béton de Sea World ne peut reproduire cela. »

En 1985, le sénat australien avait ouvert une enquête sur le maintien des dauphins et des baleines en captivité, constatant que cette captivité était associée au stress et à la souffrance.
Mais ce n’est pas l’avis du Sea World de la Gold Coast qui s’en tient toujours à son programme de reproduction.
« Nous sommes conscients que certaines personnes ne soutiennent pas l’idée que des animaux soient pris en charge, mais nous sommes fiers de notre équipe passionnée, de nos installations de classe mondiale et de notre position de leader mondial en matière de conservation et d’éducation » a fait savoir son porte-parole dans une merveilleuse langue de bois.

« La majorité de nos dauphins sont nés à Sea World dans le cadre de notre programme de reproduction en place depuis de nombreuses années. Certains animaux appartiennent à la troisième génération et d’autres ont été transférés à Sea World il y a de nombreuses années lorsque d’autres delphinariums ont fermé leurs portes en Australie et en Nouvelle-Guinée.
Les dauphins de Sea World vivent dans des groupes sociaux, ils jouent et interagissent les uns avec les autres comme ils le font dans la nature. Toutes les activités de reproduction à Sea World sont réalisées dans le cadre d’un programme de reproduction et se font naturellement”.

Et continuera à se faire tant que des gens voudront voir des dauphins esclaves et que cela rapportera de l’argent.

D’après l’article 
Dolphin Marine Magic in Coffs Harbour announces it will end its dolphin breeding program for good


Spectateurs en furie au Sea World d’Australie

Malade du cancer, le vieux dauphin Bucky doit tout de même travailler !

Le Sénat Australien et les dauphins captifs