Congo, le lion de Pairi Daiza chassé du Paradis



Congo, le lion de Pairi Daiza chassé du Paradis

Congo est un jeune lion né à Pairi Daiza qui fut chassé du « paradis terrestre » (comme se présente le parc hennuyer), pour rejoindre un petit zoo pourri sur l’île de Chypre le 26 mai 2015, aux côtés de la lionne Femke. 
Femke est morte en 2017 mais le sort de Congo n’a jamais cessé de susciter l’inquiétude.

De récentes images datées du printemps 2019, nous montrent en effet Congo complètement seul et déprimé, enfermé dans une sorte de volière grillagée flanquée d’une grotte centrale.
On le voit rugir dans le vide, appeller, marcher sans but… Tout dans son attitude indique le chagrin, l’ennui et la solitude. Il n’a manifestement pas encore fait son deuil de sa chère Femke.

Juste à côté, trois lions blancs occupent un enclos similaire, impassibles.
Le reste du zoo, que nous fait découvrir la même vidéo, respire la négligence et la saleté. Légalement, le Melios Zoo ne devrait même plus fonctionner. Mais il fonctionne toujours !
En juin dernier, un journal chypriote revenait sur cette situation dramatique et relayait une nouvelle pétition pour sauver le lion Congo et les autres animaux du Melios Zoo…

Les images de Congo en mars 2019 sont visibles à partir de 12.20 dans cette vidéo.

 

Un groupe de défense animale lance une pétition pour retirer le lion du Melios Zoo

18 juin 2019 

Un groupe européen de défense des droits des animaux a lancé une pétition en ligne afin de retirer le lion Congo du zoo Melios à Ayioi Trimithias, Nicosie.
Le groupe nommé “Animal’s Rights Group Europe & Melios’ Animals Support Group” réclame le retour du félin au parc Pairi Daiza, d’où il a été transféré pour la première fois à Chypre en 2015.
Le texte de la pétition affirme que le contrat signé entre le zoo belge et Melios Zoo pour le lion est expiré.

Le texte met également en cause la gestion du Melios Zoo. Bien que sa licence d’exploitation ait expirée en 2017, «l’établissement reste ouvert au public, continue d’exercer une activité soutenue sur les réseaux sociaux et continue d’acquérir de nouveaux animaux. Tout cela se passe sous le regard vigilant des autorités chypriotes compétentes et de toute l’Europe.  »

Il reproche au gouvernement local de ne pas avoir pris de mesures efficaces pour que Melios Zoo se conforme à la directive de l’UE sur les zoos.
« Le bien-être des animaux étant un domaine de votre responsabilité, nous comptons sur vous pour mettre fin à cette situation d’illégalité manifeste qui met gravement en péril la vie et la santé des animaux du zoo », déclare le groupe.
« Même si vous n’êtes pas à proprement parler partie au contrat signé entre le zoo belge Pairi Daiza et le zoo Melios, nous pensons que vous avez néanmoins le pouvoir de prendre, par divers moyens, les mesures appropriées pour faciliter en particulier la transfert du Congo vers la Belgique » précise-t-il, notant que si le gouvernement n’agit pas, il n’aura « pas d’autre choix que de solliciter la Commission européenne pour engager une procédure d’infraction contre la République de Chypre ».
«Nous vous exhortons à ne pas laisser les actions d’une seule personne, en l’occurrence le propriétaire du zoo de Melios, ternir l’image de votre pays aux yeux des citoyens européens! »

Femke, sur Trip Advisor

Les Services vétérinaires de la République de Chypre ont exprimé par le passé leur intention de fermer le zoo et d’en retirer les animaux. Le problème, selon eux, c’est qu’il est difficile de trouver des installations capables d’accueillir tous ces détenus.

En 2018, le zoo de Melios avait de nouveau été mis sous les projecteurs des autorités et des activistes, lors de la mort dissimulée d’un tigre de Sibérie qui y était enfermé.
Quant à Congo, son histoire a été racontée dans les colonnes du journal belge Sud presse le 24 mars 2018.
(Comme on s’en doute, l’article a été rapidement retiré).

L’un des deux tigres de Sibérie, arrivés en même temps que Congo et Femke, est mort de façon mystérieuse. Photo Phyle News

A en croire les réseaux sociaux, Pari Daiza mettrait tout en œuvre pour ramener Congo en Belgique.
Mais pourquoi l’avoir envoyé à Chypre, alors que la situation déplorable du Melios Zoo était connue de tous ?
Et pourquoi Femke, cette vieille lionne de 18 ans en fin de course, a-t-elle été elle aussi du voyage, au lieu de mourir paisiblement à Pairi Daiza, à supposer qu’elle dut mourir si tôt ?
Par manque de choix, sans doute, par manque de place et pour des raisons d’incompatibilité entre détenus, sûrement.
Car de la place, en fait, il n’y en pas tellement. Les lions se reproduisent comme les chats, souvent et beaucoup. Que faire de toutes ces portées de lionceaux frétillants ?

Les euthanasier tous ?
Certains zoos le font. Mais il perd alors sa sainte image de protecteur des espèces en danger et de doux gardien de leur bien-être, mais aussi tous les bénéfices commerciaux liés à l’exhibition de lionceaux trop craquants.

De 13 lionceaux nés en 5 ans dans ce zoo suédois, seuls 2 ont été épargnés.

Les replacer ailleurs ?
Le problème, c’est que les lions captifs sont aussi très nombreux partout, et pour cause, puisqu’un zoo sans lion ne saurait être jugé comme un zoo sérieux et que les enfants seraient bien déçus.
Alors, faute d’autre choix, il faut parer au plus pressé et c’est probablement ce qui a contraint Pairi Daiza à choisir un zoo d’accueil aussi notoirement désastreux.

Le problème est maintenant est d’en retirer Congo au plus vite !

Congo et Femke à leur arrivée à Chypre, apaisés l’un par l’autre

L’histoire de Congo et de Femke

Tout commence avec la Terre des Origines.
« Située au sud-est du parc Pair Daiza, une grande « savane africaine » ouvre au public le 30 juin 2012.
Elle propose un village africain en bordure d’une savane africaine peuplée des Big five, de girafes, d’antilopes, d’hippopotames, etc.
Au travers de baies vitrées, ces derniers sont visibles de manière subaquatique. Le promeneur y découvre aussi l’île aux singes colobes, un village de la tribu Tamberma du Togo, un village lacustre inspiré par le village béninois de Ganvié et les otaries voisines.
Deux cents animaux de 32 espèces animales y sont représentés. Sur 8,6 hectares,  représente un investissement de 15 millions d’euros ». 

Les premiers félins sont arrivés au parc pour l’ouverture de «la Terre des Origines».
Il y avaitau départ quatre lions : Dany, le mâle et Femke, Kira et Dana, les femelles, les deux dernières étant sœurs.
Dany vient d’un zoo en Israël. Il arbore une très belle crinière noire ce qui pourrait indiquer qu’il possède pas mal de sang de l’Atlas.
Les femelles viennent d’Allemagne. Assez vite Dany s’est amouraché de Dana ce qui mena à la séparation entre le couple et les deux autres lionnes car le courant ne passait pas entre elles et Dany. Elles sortiront en alternance dans l’enclos.

En 2013, Dany et Dana auront leur première portée particulièrement productive : 4 lionceaux !
Dans cette portée, on compte 3 mâles – Simba, Congo et Kenya – et la femelle Malinidi. Dana donnera à nouveau naissance à deux lionceaux en 2014 , Thambo et Mandela, tous les deux mâles.

Cette naissance entraînera les premiers départs au niveau des lions. Congo et Femke qui présentaient des signes d’affinités sont les premiers à partir pour le Melios Park à Chypre en 2015.
Peu après, ce sera au tour de Simba de partir au Zoo di Napoli en Italie ».

Bon voyage, Congo et Femke! Goeie reis, Congo en Femke!Rappelez-vous, en 2012, notre lion Dany quittait Tel-Aviv pour…

Posted by Pairi Daiza on Tuesday, May 26, 2015

La pétition de 2017

« Congo est né au zoo Pairi Daiza (Belgique).
Ensuite, le jeune lion a été transféré au zoo Melios à Chypre. Les associations locales de protection des animaux déplorent les conditions de vie des animaux sur place (manque d’infrastructure, exploitation, soins très limités, etc.)
La licence d’exploitation du zoo chypriote a expiré fin septembre et elle n’aurait pas été renouvelée. Toutefois, le zoo reste ouvert au public !

Au moment du transfert de Congo, un accord a été signé entre le zoo belge et le zoo chypriote qui prévoit qu’en cas de difficultés financières / fermeture de Melinos, le zoo belge a un droit de préemption (c’est-à-dire le droit d’être informé en premier et de décider donc de « reprendre » le lion).

Le dossier vétérinaire de Congo est en ordre, les autorités chypriotes prétendent soutenir son retour en Belgique ! Le zoo belge, quant à lui, reste dans l’expectative d’une action de la part de ses collègues à Chypre !

Pris dans ce piège bureautique, Congo vit dans des conditions épouvantables !
Son destin nécessite une action urgente afin qu’il puisse retourner à Pairi Daiza en Belgique ou dans un zoo digne de ce nom !

L’établissement chypriote incriminé est le Melios Zoo. Ce parc a lui même mis en ligne, sur sa page Facebook, une courte vidéo des deux félins :

Femke & Congo

Posted by Melios on Tuesday, January 24, 2017

Cette autre vidéo, également publiée sur la page Facebook du Melios Zoo, montre le mâle Congo. 
Ces deux lions ont été transférés à Chypre le 26 mai 2015.
Selon le Melios Zoo, l’état de santé de la femelle serait liée à son âge (18 ans).

playful Congo….

Posted by Melios on Thursday, January 19, 2017

La mort de Femke

26/08/2017
« Aujourd’hui est un mauvais jour pour Melios Zoo.
Le lion « Femke », âgé de 18 ans, est parti aujourd’hui. Les lions peuvent vivre dans la nature pendant 15 ans, tandis que dans les zoos jusqu’à 20 ans. C’était un beau lion, mais à un âge assez avancé qui avait été traitée l’année dernière pour des troubles attendus et typiques.
Son état de santé s’était d’abord amélioré, grâce à l’intervention du docteur Vétérinaire Tim Bouts, venu du zoo belge « Pairi Daiza » et de notre vétérinaire Dr. Andreas Artemiou qui l’ont examinée le 24 août dans l’après-midi afin de procéder à un examen complet et de prélever des échantillons de sang. Malheureusement, « Femke » n’a pas réussi à reprendre des forces à cause de sa mauvaise santé.

Bien que notre équipe du « Zoo Melios » et les deux vétérinaires aient tenté de l’aider pendant plus de 12 heures consécutives, nous avons finalement dû laisser partir Femke.
Les résultats de l’autopsie n’ont pas non plus confirmé le diagnostic initial de déficits rénaux et fonctionnels pour lesquels un traitement avait été prescrit jusqu’à présent, mais ils ont également mis en évidence que Femke souffrait également d’une forme généralisée de cancer du poumon. Bien qu’il soit difficile pour nous de dire au revoir, cela nous soulage du fait qu’elle s’est endormie calmement et sans devoir souffrir de l’issue finale de son cancer.
Congo n’est certes pas habitué à son absence, mais nous sommes constamment du côté de lui ».

Femke souffrait déjà de problèmes oculaires quand elle est arrivée à Chypres, selon le directeur du Mélios Zoo. Photo Cyprus Mail

PETITION
Sauvons le lion Congo !

On notera que cette pétition ne met pas en cause les décisions du parc Pairi Daiza et réclame le retour de Congo en Belgique et en captivité.
Nous préférerions, quant à nous, que Congo suive le chemin des quatre lions saisis en 2014 au cirque Franco-Canadien et qu’il soit confié, lui aussi, à l’association Natuurhulpcentrum, un centre d’hébergement pour les animaux sauvages situé dans le Limbourg, avant d’être envoyé en Afrique comme le fut Simba.
Mais selon les personnes activement engagées dans la sauvegarde de Congo et toujours proches de Pairi Daiza, ce serait impossible.
Voilà qui semble étonnant, sachant l’armée d’avocats que le parc entretient pour faire taire ses contradicteurs.  Impossible de faire plier un petit zoo ruiné à  Chypre ?
Vraiment ?

Congo et Femke au Melios Zoo

 

Femke malade
Congo après la mort de Femke
Les lions blancs du Melios Zoo
Congo au Melios Zoo en 2019
Congo en août 2019. Photo Michelle Huenaerts

Un dossier réalisé avec l’aide documentaire de Véro Steenacker


Sungai, le bébé orang-outan né à Pairi Daiza

Les rhinocéros blancs de Pairi Daiza

Planckendael-Pairi Daiza : sanctuaires ou fermes à éléphants ?

Ours polaires en captivité : le grand mensonge

Pairi Daïza, le paradis des éléphants ?


Congo, le lion de Pairi Daiza chassé du Paradis

log in

reset password

Retour à
log in