Un dauphin vétéran de la guerre d’Irak euthanasié à San Diego



Le vieux Makai a vécu aussi longtemps qu’un dauphin libre. L’essentiel de sa vie s’est passé à nager en pleine mer et non dans un bassin. Mais tout de même, avec un ruban de velcro sur le rostre pour l’empêcher de se nourrir et empêcher toute désertion.

Un dauphin vétéran de la guerre d’Irak euthanasié à San Diego

L’un des dauphins de l’équipe de la marine des États-Unis a été euthanasié dans les bassins du Space and Naval Warfare Systems Command (SPAWAR) dans la baie de San Diego.

Le dauphin mâle – nommé Makai – souffrait du grand âge, selon une déclaration de la SPAWAR adressée mardi 11 avril 2017 à la chaîne d’info CBS News 8.
« Makai a reçu des soins intensifs pour les maladies associées à la vieillesse », a déclaré James Fallin, directeur des affaires publiques du SPAWAR.

Lorsqu’ils ne sont pas en mission au large, les dauphins sont parfois loués à SeaWorld, pour éviter qu’ils en restent trop longtemps dans leurs cageots en bois.


Les défenseurs des droits des animaux avaient pu filmer le vieux dauphin en train de mourir durant ces derniers jours.

Il était maintenu en surface par des bouées et faisait l’objet d’une surveillance constante dans les bassins de Point Loma.
Les responsables de la marine ont annoncé son décès en ces termes :

« Aujourd’hui (mardi 11 avril), l’un de nos dauphins les plus âgés,  un mâle de 46 ans nommé Makai et l’un de nos plus célèbres vétérans de la guerre en Irak, a été paisiblement et humainement endormi pour toujours. C’était un membre bien-aimé et accompli de notre équipe du Navy Marine Mammal Program et un héros américain », a déclaré le Space and Naval Warfare Systems Command (SPAWAR).

La US Navy détient environ 85 dauphins et 55 otaries en captivité dans la baie de San Diego.
Les animaux sont dressés pour détecter les mines sous-marines et désarmer les plongeurs.

Les dauphins de la US Navy sont confinés dans de tout petits bassins qui ne sont pas sans évoquer ceux de Taiji. Comme au Japon, il sont soumis à un dressage permanent.


Makai avait été capturé en Floride en 1974 et déployé dans le golfe Persique en 2003 pendant la guerre d’Irak.

Son meilleur ami et compagnon de combat qui se nommait Tacoma avait réussi à déserter pendant plusieurs jours avant d’être repris.
Les deux dauphins appartenaient à l’unité spéciale US Navy’s Explosive Ordnance Disposal Mobile Unit Three (Eodmu 3) basée à Coronado, en Californie. Tacoma et Makai avaient été emmenés directement par hélicoptère à Umm Qasr dans des hamacs partiellement submergées dans des réservoirs d’eau. Makai était alors à Eodmu 3 depuis 20 ans et Tacoma était décrit comme l’un des animaux les plus vocaux de l’unité. Est-ce à dire que le langage intermédiaire de Wayne-Batteau était utilisé avec lui par interphone ? Nul ne le sait.
C’était en tout cas la première fois que cette équipe de choc était envoyée sur le front de la guerre d’Irak. En temps ordinaire, leur mission est d’accompagner les porte-avions et de surveiller les bases nucléaires maritimes.

Comme le rappelait l’ancien dresseur Ken Levasseur (Hawaï) au moment des opérations en Irak :
« Lorsque des dauphins soldats sont introduits dans une zone de guerre, brusquement, tous les dauphins présents sont en danger, même s’ils n’appartiennent pas à la US Navy. On peut supposer que les Irakiens ou tout opposant à l’invasion des USA tireront désormais sur toute nageoire suspecte qui sortirait de l’eau. Il est également clair que les maladies d’origine humaine dont il transporte peut-être les germes peuvent affecter les dauphins libres ». 

 

La vie des dauphins soldats est dangereuse et la discipline, très rude. Ici, on ne fait pas de shows, on risque réellement sa peau et quelque part, ça garde en santé.

 

 


Dauphins soldats dans la Guerre d’Irak



Un dauphin vétéran de la guerre d’Irak euthanasié à San Diego

log in

reset password

Retour à
log in