Les delphinariums en Espagne

Palmitos Park

Les delphinariums en Espagne

L’Espagne détient le plus grand nombre de cétacés captifs de toute l’Europe et possède le plus de delphinariums.
12 parcs marins se déploient dans le pays, intégralement liés  à l’industrie du tourisme familial. On estime à plus de 100 le nombre de cétacés qui y sont emprisonnés en 2018.
La majorité des espèces captives en Espagne sont les grands dauphins (Tursiops truncatus), mais 2 delphinariums enferment des bélugas et des orques. Au moins 4 delphinariums en Espagne proposent de nager directement avec les dauphins ou les otaries, de les rencontrer et de les toucher.

Trois bélugas survivent à l’Oceanografic de Valence

L’Oceanografic de Valence

L’Oceanografic de Valence, créé en 2003, est l’un des plus grands aquariums et l’un des plus modernes d’Espagne.
Il enferme actuellement 18 cétacés, dont 3 bélugas et 15 grands dauphins.
6 de ces 15 dauphins ont été capturés à Cuba .

L’Oceanografic détient un couple de bélugas sauvages capturés en Russie et qui ont séjourné (qui ont été « blanchi », si l’on peut dire) en Argentine. Le 3 novembre 2003, la femelle Yulka a donné naissance à l’âge trop précoce de 8 ans à un bébé mâle. L’enfant est mort 25 jours plus tard. On pense que la maman inexpérimentée a été incapable d’allaiter. L’enfant n’a pas reçu de ses dresseurs le lait artificiel adapté à ses besoins et a souffert de graves problèmes de santé avant de mourir prématurément.
En 2016, Kylu eut plus de « chance » : il a survécu à la naissance et tourne toujours dans sa prison avec Papa et Maman en 2018.

 

 

 


Loro Parque à Tenerife

Loro Parque détient aujourd’hui (2018) 15 cétacés, dont 6 orques et 9 grands dauphins.
En 2006, Loro Parque a importé 4 orques nées en captivité, 2 femelles et 2 mâles, loués par Sea World.
En octobre 2010, la jeune orque femelle Kohana donna naissance à un bébé mâle, Adam, mais elle l’a rejeté aussitôt après sa naissance, ce qui conduit les dresseurs à donner le biberon au bébé. Kohana a été enlevé à sa mère à l’âge de 3 ans et n’a pas eu l’occasion d’apprendre les gestes nécessaires pour s’occuper de son propre jeune. La petite Vicky y naquit dans les mêmes circonstances et mourut peu après.

Les tragédies s’étendent jusqu’aux dresseurs humains. En 2007, un entraîneur de Loro Parque a été hospitalisé, après qu’une orque l’ait traîné au fond du bassin, lui ait infligé une blessure au poumon et lui a brisé les os.
En décembre 2009, l’entraîneur Alexis Martinez a été tué par une orque, Keto, né captif en 1995, lors d’un dressage pour le show de Noël. Ce drame a précédé de peu la mort de Dawn Brancheau à Sea World, USA, en février 2010.

En 2011, l’orque sauvage Morgan a été «sauvée» puis livrée à Loro Parque par le delphinarium de Hardewijk.
Malgré plusieurs procès, la justice néerlandaise a choisi de céder aux pressions américaines pour complaire à SeaWorld, qui étrangement, s’avère être le propriétaire légal de la petite orque. Celle-ci vit l’enfer parmi les 4 autres détenus nés captifs, qui ne cessent de la harasser.


Le Marineland Catalunya à Palafolls

Le Marineland Catalunya à Palafolls enferme 8 dauphins, dont 3 capturés en Floride et 3 expédiés depuis le Dolfinarium de Harderwijk, qui se débarrasse là de quelques uns de ses encombrants prisonniers.
Pourtant, 14 dauphins ont déjà péri dans les piscines bleue turquoise de cette station balnéaire espagnole.

Daté de l’été 1999, un premier message avertissait Dauphins Libres de la situation des dauphins de Palafolls. 

« Je vous écris pour vous raconter ma journée au Marineland Palafolls en Espagne. J’ai été en vacances sur la Costa Brava dans l’espoir de voir un dauphin ambassadeur, en vain. Nous avons donc décidé de nous rendre au Marineland qui ne se trouvait pas loin. Arrivés là-bas je me suis dirigée sans attendre vers le bassin des dauphins.
Et là ça a été l’horreur. Le choc a été si fort que mon coeur s’est arrêté de battre pendant plusieurs secondes. Je n’ai jamais ressenti une telle chose, un mélange de joie à la vue de ces merveilleux, de peine à cause de la taille du bassin et de colère en pensant que les hommes sont vraiment cruels !

Pendant que trois malheureuses otaries faisaient leur show, deux magnifiques Tursiops tournaient dans un bassin d’à peine cinq mètres de diamètre et quatre mètres de profondeur. Je me suis appuyée contre le bassin et n’en ai pas bougé de toute la journée dans l’espoir d’être remarquée par les dauphins. Au début il y avait du monde, mais après je me retrouvais la plupart du temps seule. Puis peu à peu l’instant que j’attendais s’est réalisé.
L’un des dauphins s’est penché pour me regarder, c’était magique et je n’oublierais jamais ce moment. Croyez-moi, un dauphin qui vous regarde c’est vraiment quelque chose ! Ensuite il est passé plusieurs fois en respirant juste à ma hauteur.

Quand ils ont fait leur spectacle j’ai remarqué que l’un des dauphins avait une balafre encore rouge au niveau du nombril. Je n’aimais pas la façon dont les dresseurs les traitaient. Ils n’étaient pas doux avec leurs animaux. A un moment du spectacle les dauphins restent hors de l’eau pendant plus de 10 minutes, en plein soleil.

De les voir ainsi j’en avais les larmes aux yeux. En fait il y avait trois Tursiops qui faisaient le spectacle et deux autres attendaient. A la fin ils retournaient dans le petit bassin alors qu’une mère et son petit étaient lachés dans le grand bassin. Par moment les dauphins du petit bassin sautaient pour regarder ce qui se passait dans l’autre bassin. Ils regardaient aussi à travers la grille en faisant des bulles ou en poussant des clics. Leur aileron dorsal retombait beaucoup, sûrement à cause du manque de place. Leurs petits yeux paraissaient tristes. Je n’avais envie que d’une chose : leur rendre la liberté.

Pendant toutes mes vacances je n’ai pensé qu’à ces dauphins. J’ai pris le bateau et en voyant l’immensité de la mer je m’imaginais y relâchant les pauvres Tursiops du Marineland « .
Erika Beden

En 2002, Dauphins Libres recevait un autre appel :
« Bonjour
Cela fait quelques temps que je voulais vous écrire, votre site est vraiment une aide et un soutien pour nos amis. Voilà une information qui peut être vous sera utile : cet été en Espagne à Pallafol à côté de Malgrat del Mar, au Marineland de Catalunya, nous avons découvert environ huit dauphins dans un bassin ridicule séparés en 3 parties par des grilles.

Au centre, cinq dauphins très agités, l’autre contenant une dauphine visiblement enceinte, tournant frénétiquement en rond dans son bocal, donnant des coups de rostre dans la grille.
Dans l’autre partie séparée du bassin,  une mère et son bébé qui venait tout juste de naître (je m’y suis rendue 2 fois et la veille, il n’était pas là) tournant eux aussi en rond, les autres dauphins se postant souvent devant les grilles pour voir si les dauphines et le bébé allaient bien.
Il y a aussi des otaries qui elles ne sortent que pour les spectacles, enfermées dans du béton! Le parc compte aussi des singes et des oiseaux tropicaux dans les mêmes conditions de vies que les autres pensionnaires,  tout ça dans un stress pas possibles avec les cris du public et des attractions, vous connaissez la suite: exploitation, stress, déprime…
Il semble aussi que le parc a des choses à cacher, peut être au niveau des naissances. Depuis lors, je n’ai pas de nouvelles mais on va retourner en Espagne bientôt et  voir si le delphineau et les autres dauphins sont toujours en vie !
Avec l’espoir qu’un jour, tous nos amis retrouvent la liberté !

Sincèrement

S. & F., deux amis français des dauphins. Novembre 2002.


Palmitos Park dans les Grandes Canaries 

Palmitos Park est l’un des 11 delphinariums espagnols parmi les plus petits, les plus cruels et les plus oubliés.
Il appartient à la compagnie Aspro Ocio, qui gère aussi le Boudewijn Seapark de Bruges et n’innombrables parcs d’attractions.
La Cour Supérieure des Canaries vient de le déclarer illégal.

Les travaux de construction du delphinarium ont commencé avant le feu de forêt qui a ravagé l’île de Gran Canaria à l’été 2007 ainsi qu’une partie du parc à thème. Trois jours avant que le feu ne se soit déclaré, le promoteur, Aspro Parks a envoyé une demande à la Ville de San Bartolome de Tirajana pour obtenir la permission d’entreprendre des travaux qui, en fait, avaient déjà commencé.

Caractéristique curieuse pour un « zoo » soumis aux programmes de reproduction EEP, les six dauphins présents sont tous mâles.  Et tous sont nés captifs.  Là encore, on retrouve deux exfiltrés du Dolfinariu de Harderwijk, Makai et Sting.

Lire sur ce site le dossier complet


Le Zoo de Barcelone

Le Zoo de Barcelone

Le 25 avril 2018, Barcelone s’est officiellement déclarée « ville sans delphinarium », « ciudad libre de cetáceos en cautividad » ! Mais que vont devenir les dauphins actuellement détenus ? Ils sont quatre : Anak, Blau, Tumay et Nuik.
Un sanctuaire marin est-il prévu pour eux ?
Rappel des faits dans ce dossier publié la première fois en 2016.


 

Le Zoo Aquarium de Madrid

Le Zoo Aquarium de Madrid possède 8 dauphins dont 6 ont été capturés dans leur enfance.
10 y sont morts, dont 5 nés captifs et 5 fondateurs.
De fortes suspicions d’importations illégales pèsent sur ce delphinarium.
Propriété de Parques Reunidos, les dauphins de Marineland pourraient tout à fait s’y retrouver ou l’inverse.


L’Aqualand Costa Adeje à Ténerife

L’Aqualand possède 11 dauphins dont 4 ont été capturés à Cuba. Il en a perdu 10.
Un fait qu’ignorent manifestement les touristes de passage :
« Parc très agréable dont la majorité des attractions sont pour les jeunes enfants. Les parents y trouvent aussi leur compte avec un espace détente (bains à remous). Pour des jeunes ado un peu téméraires ils auront vite fait le tour des 3 attractions à « sensations ». 
La plupart des toboggans sont sans tapis ni bouée donc pour améliorer la glisse privilégiez le maillot au caleçon de bain.
La restauration est chère et de qualité médiocre, mieux vaut amener son pique-nique.
Le spectacle de dauphins est vraiment sympa. Une astuce: mettez vous dans les premiers rangs ils font appel à des enfants pendant le show pour effectuer des animations, ils auront peut etre la chance de nager avec les dauphins gratuitement. Sinon c’est toujours possible mais en payant. Bonne glisse ! »


Aquopolis Vilaseca : les dauphins prestent toute l’année sous le soleil et dans le chlore

L’Aquopolis Vilaseca sur la Costa Daurada

L’Aquopolis Vilaseca détient 9 dauphins, dont 3 fondateurs capturés à Cuba.
7 y sont morts.
« Au parc Aquópolis Costa Daurada vous pourrez profiter d’un éventail généreux d’attractions conçues pour amuser les petits comme les grands. Des attractions pour les enfants, comme par exemple, la Tortuga Aventura, mais aussi des attractions garantissant des sensations modérées, comme par exemple, la piscine à vagues ou le Río de Rápidos, ou des sensations fortes, comme par exemple le Kamikaze, toboggan de plus de 15 mètres de haut, grâce auquel il est possible de dévaler à plus de 50 km/h!

Les installations disposent également d’un delphinarium considéré comme l’un des plus importants de la côte méditerranéenne, et qui permet de connaître les dauphins et de profiter du spectacle offert aussi bien dans que hors de l’eau, grâce à l’écran piscine en fibre de verre. Vous pourrez également assister à la sympathique exhibition des lions de mer, qui vous surprendront avec leurs nombreuses acrobaties.
Et si vous souhaitez vivre une expérience unique, vous pourrez les connaître d’un peu plus près en vous baignant à leurs côtés, comme si vous étiez un vrai entraîneur ! »
Bref, de la vrai pédagogie pour mieux sensibiliser le public aux cultures et à l’intelligence des dauphins Tursiops.


La piscine des dauphins au Marineland de Mayorque en 1989

Le Marineland Mallorca

Le Marineland de Mayorque enferme actuellement 8 dauphins, tous nés en captivité ou exfiltrés du Dolfinarium de Harderwijk. Il s’agit en effet, comme celui de Bruges, d’une franchise Aspro Parks.
Les dauphins évoluent dans un bassin principal où se déroulent les spectacles et qui est relié à deux bassins annexes de petite taille.
Les spectacles sont ici de type « stakanoviste » : pas moins de quatre par jour !
En 2009, il y avait encore Cyndi mais aussi Mery, Montse, Blue et Grambinus, toutes femelles capturées dans le Golfe du Mexique à l’époque où on le pouvait encore. Elles ont toutes disparu, sauf Blue.

Parmi les mâles, on retrouve un dauphin « belge », le jeune Matéo, né au Delphinarium de Bruges, évacué avec sa mère Linda en Italie pour faire de la place et finalement, échoué loin de sa famille dans ce delphinarium qui ne poursuit aucun but scientifique ou pédagogique de façon assumée. En Espagne, Aspro Parks a moins de scrupules !


Rien que du spectacle ! Show de dauphins au Mundomar de Benidorm

Le Mundomar à Benidorm

Mundomar est un parc animalier situé à Benidorm, sur la Costa Blanca, en Espagne. Il est jumelé avec le parc aquatique Aqualandia, qui lui est directement adjacent. Ce parc s’est notamment specialisé dans la delphinothérapie, une pseudo-médecine qui affecte grandement la qualité de vie déjà médiocre des dauphins.
« Depuis le lancement de ces programmes, 2200 enfants présentant différentes pathologies y ont participé. 
Troubles psychomoteurs sans diagnostic spécifique, paralysie cérébrale, autisme, syndrome de Down, enfants tétraplégiques avec atrophie de la colonne vertébrale, maladies cérébrales…
Avant chaque séance, nous travaillons sur la connaissance de l’enfant, pas seulement d’un point de vue personnel mais aussi médical. Les familles présentent, à la demande du spécialiste, un rapport médical détaillant les caractéristiques particulières de chaque cas, parce que chacun est différent et doit faire l’objet d’un traitement approprié » déclare fièrement Mundomar sur son site.

En 2018, le parc enfermait  11 dauphins,  5 d’entre eux ont été capturés au large de Cuba, à des dates imprécises.
7 y sont morts. On soupçonne Mundomar de s’être livré à des trafics de dauphins avec l’île communiste mais peut-être aussi à des tentatives de captures au Sénégal.

 


Rancho Texas Lanzarote Park

Rancho Texas Park à Lanzarote

Le Rancho Texas Lanzarote Park enferme 4 dauphins.
Noah arrive de Nuremberg, Kai de Harderwijk, Diego et Darwin de Duisburg ! Ce sont donc des dauphins allemands qu’on exhibe pour un public essentiellement allemand.

« Au sud de l’île de Lanzarote, se trouve le parc Rancho Texas Lanzarote, le seul zoo avec une zone de piscines. Connu comme le Corral del Agua (Le Ranch de l’Eau), il dispose d’une vaste zone d’activités nautiques pour les adultes et les enfants.
Mais au Texas Rancho, vous pouvez aussi nager avec les otaries quand elles ne font pas leurs shows. En plus du tigre blanc, des activités pour les enfants, telles que poney, chasse au trésor dans un village indien ou canoë, sont également organisées dans un décor de Far West ». 
Depuis 2017, quatre dauphins germaniques se sont donc ajoutés aux attractions, tous mâles !
Et ce, malgré les protestations des courageux défenseurs des dauphins !


Selwo Marina à Málaga : une position pénible pour le rostre des dauphins.


Le Selwo Marina à Málaga

Le Selwo Marina enferme 9 dauphins. L’un d’eux, Sting, a été envoyé par le delphinarium de Kolmärden en Suède. Roco, lui,  provient du Dolfinarium de Harderwijk en Hollande. Tous sont très jeunes, nés captifs et une fois encore, tous sont mâles.
Le prétexte serait de recréer des « groupes de mâles comme chez les éléphants ou les cerfs » qui n’existe que dans l’imagination des delphinariums. En liberté, les mâles tissent des alliances complexes et se déplacent en bande de deux ou trois amis d’enfance liés pour la vie. Rien à voir avec ces malheureux gosses arrachés à leur mère qui ne se connaissent même pas.

Le Selwo Marina avait certainement besoin de renouveler ses stocks.

11 dauphins sont morts dans ses bassins, dont pas moins de 7 avaient été capturés au large de Cuba !


 


Un sanctuaire marin pour les dauphins de Barcelone ?

Dauphins captifs au Portugal

Palmitos Park : dauphins dans la montagne sous un soleil de plomb