En Arménie, les dauphins captifs ne sont pas les bienvenus

Encore un delphinarium en Arménie !

En Arménie, les dauphins captifs ne sont pas les bienvenus

En Arménie, les dauphins captifs ne sont pas les bienvenus.
Chaque fois qu’un delphinarium tente de s’ouvrir dans ce pays, voilà les activistes arméniens qui montent au créneau. Non sans courage dans ce pays livré à la corruption et à l’arbitraire, il parviennent à faire fermer la prison pour dauphins avec l’appui indigné de tous les amis des animaux.

Mais chaque fois, M.Gagik Petrosyan Akopovich récidive ! Il persévère ! Il insiste !
Car M. Petrosyan est un enfant du pays, qui séjourne aujourd’hui à Sotchi dans la Russie voisine, au bord de la Mer noire. Son rêve est d’implanter une filiale de son juteux Sea Star, qui fait un malheur en Russie et essaime dans d’autres pays. Mais surtout , il aimerait faire découvrir les bienfaits infinis de la delphinothérapie à ses concitoyens, au travers de son entreprise Dolphin-therapy LLC.

Cette fois, il semble avoir joué gagnant, puisque son nouveau delphinarium arménien fonctionne déjà !
Voici comment les « environnementalistes » nous présentent les choses :
« Le 25 juillet 2019, la presse a été informée que Gagik Petrosyan, homme d’affaires de Gyumri vivant à Sotchi, construisait un delphinarium dans sa ville natale. La chaîne publique de télévision publique arménienne a également abordé cette question.
Elle s’est entretenue plus en profondeur avec des représentants de Dolphin-therapy LLC et des environnementalistes.

En réponse à leur lettre officielle, le ministère de l’Environnement de la République arménienne a indiqué qu’aucun document concernant le delphinarium de Gyumri ne lui avait été remis pour être soumis à une évaluation d’impact sur l’environnement.
Dolphin-therapy LLC opère donc à Gyumri sans autorisation officielle et n’a même pas soumis de demande d’importation de dauphins.

Cela est inadmissible et contourne les lois de la République d’Arménie ».

De son côté, la presse officielle est très enthousiaste !
GYUMRI, LE 6 AOÛT, ARMENPRESS.
« La deuxième ville d’Arménie, Gyumri, aura bientôt un delphinarium.
Le delphinarium de 300 places est déjà prêt à accueillir ses invités et le personnel procède aux dernières formations avec les animaux.

Les dauphins sont Sasha et Ksyusha, dauphins communs âgés de 12 et 9 ans, nés et élevés dans un aquarium à Sochi, en Russie. Un lion de mer de 5 ans a également été amené pour accompagner le duo.
L’installation a été parrainée par Gagik Petrosyan, un homme d’affaires russe originaire de Gyumri.
Petrosyan est assez expérimenté dans ce domaine car il gère également des installations similaires en Russie, en Ukraine et en Iran.
Le personnel dit que le delphinarium a toutes les conditions requises pour les animaux ».

Le Marine Star Dolphinarium à Sotchi 

Le Marine Star Dolphinarium à Sotchi

Le Marine Star Dolphinarium à Sotchi

En 2004, l’homme d’affaires Gagik Petrosyan Akopovich commence la construction du delphinarium « Marine Star » à Sotchi, avec l’appui et les conseils de l’Utrish Dolphinarium.
Le 15 septembre 2012, dans le parc Riviera, situé au centre-ville et sur la rive droite de la rivière Sotchi, le delphinarium de Sotchi ouvre ses portes et connaît un succès immédiat.

« Plus que jamais le Marine Star Dolphinarium continue à ravir des milliers de spectateurs assistant aux représentations de nos artistes animaliers.
Ils y découvrent les spectacles fascinants donnés par nos six dauphins, dont un né captif, nos bélugas géants, notre lionne de mer et nos morses. Après le spectacle, chacun peut prendre des photos avec l’artiste de son choix moyennant des frais supplémentaires et même nager avec les dauphins. Il est également possible de suivre une séance de thérapie avec les dauphins. Avec un entraînement préalable, il est possible de plonger avec les dauphins avec un instructeur . Le Dolphinarium Riviera de Sotchi peut accueillir simultanément plus de 1300 visiteurs ».

On se souviendra surtout que Sotchi Dolphinarium est l’une des quatre sociétés impliquées dans la capture et la détention de 11 orques et de 90 bélugas à la Prison des baleines.

En 2013, Le Dolphinarium de Sotchi échoue à ouvrir une succursale en Arménie 

Le premier et unique delphinarium arménien a fermé ses portes
March 6, 2013 – 17:30 AMT

Le premier et l’unique delphinarium d’Arménie a été fermé.
L’établissement est en cours de démantèlement, tandis que les dauphins captifs ont été renvoyés en Ukraine après un dernier spectacle qui a lieu lieu le 9 février dernier. C’est ce qu’a déclaré Lilit Sahakyan, responsable du delphinarium.

Depuis son ouverture, l’activité de ce cirque aquatique avait été largement critiqué par les écologistes locaux.
Ceux-ci estimaient que les dauphins ne vivaient pas dans des conditions normales et risquaient de devenir aveugle à cause de l’eau chlorée.

Les Jeux Olympiques de Sochi

En novembre 2013, M. Grigoryan voulu tellement se faire bien voir du président Poutine lors des Jeux Olympiques à Sotchi qu’il suggéra un spectacle de l’orque Narnia et de son compagnon Nord en ouverture des festivités.
Mieux encore c’est un dauphin dressé qui devait transmettre la torche olympique !

«Nous venons d’apprendre que 2 des orques actuellement détenues près de Vladivostok seront bientôt envoyées par avion à travers la Russie jusqu’au delphinarium de Sotchi. Cette ville est extrêmement active, ces jours-ci, du fait de la préparation des Jeux Olympiques d’hiver du 7 au 23 février, 2014.
Les orques arriveront le 30 novembre à 8 heures du matin.
Ce seront les premiers épaulards jamais montrés au public russe, mais sûrement pas les derniers. Un triste jour pour la Russie, une triste image pour les Jeux olympiques et une situation encore plus triste pour ces deux orques qui vont devoir traverser pas moins de 7 fuseaux horaires durant leur vol de 7.427 km, avant de passer ce qu’il leur reste de leur pauvre vie en captivité.
Le Sochi Aquarium a récemment fait capturer une orque pour le futur «Primorsky Aquarium» à Russky Island, Vladivostok ».

Narnia juste après sa capture

A défaut d’orques – qui risquent de ne pas encore assez bien dressées – ce sera un dauphin du Sea Star Dolphinarium de Sotchi, au bord de la Mer Noire, qui prendra le relais de la flamme olympique 3 jours avant la cérémonie d’ouverture, le 4 février prochain.
Lyudmila Chernova, une responsable de la région de Krasnodar a expliqué qu’un dresseur tiendra la nageoire du dauphin d’une main tandis qu’il brandira la torche de l’autre. L’homme et la « bête » feront ensemble le tour de la petite piscine, consacrant à la fois l’esprit olympique et le ferme attachement de la Russie à l’Industrie dela Captivité.
Le cétacé sera choisi parmi les dauphins du Sea Star, un delphinarium ouvert en 2005 et qui enferme Mona, Lada et Basya, ainsi que 2 belugas. Ces 3 dauphins ont été capturés en Mer Noire pour les besoins du « parc marin ». Ils étaient encore 4 , il y a peu, mais Cleopatra et/ou Omega semble avoir disparue, morte ou bien déplacée ».

Les orques n’arrivèrent jamais et quant au dauphin, il semble finalement que l’idée ait elle aussi été abandonnée.
Ce qui n’empêcha pas un escadron de bélugas militaires de surveiller la baie de Sotchi contre les attentats !

Delphinothérapie au delphinarium de Sotchi

L’affaire du Best Western Hotel de Dilijan

En 2017, rebelote ! Gagik Petrosyan Akopovic installe une piscine souterraine avec des dauphins sous le Best Western Paradise Hotel à Dilijan.
Des séances de delphinothérapie y sont données par une équipe du Sea Star Dolphinarium de Sotchi.
Il est intéressant de noter que le permis CITES fourni pour permettre aux dauphins d’entrer en Arménie montre clairement l’importateur en tant que The Paradise Hotel.
Anoush Harutyunyan, responsable de la Division de l’information du Service national de la sécurité alimentaire, avait déclaré pour sa part que les dauphins avaient été importés par Delfin Therapy Paradise LLC.
Vahagn Harutyunyan, dont on ignore le lien de parenté avec Anoush, a été directeur du Delfin Therapy Paradise jusqu’au 24 octobre de cette année et occupe désormais le poste de directeur du Best Western Paradise Hotel.

Face à la levée de boucliers, le centre de delphinothérapie doit fermer un an plus tard, le 27 février 2018.
Les dauphins, une fois encore, sont renvoyés en Russie.

A droite, M. Gagik Petrosyan Akopovich

Mais qui est M. Gagik Petrosyan Akopovich ? Un bienfaiteur !
La presse locale n’a de cesse de que de louer la grande générosité de l’enfant du pays.
«L’église Saint Grégoire l’Illuminateur, restaurée par l’homme d’affaires de Sotchi, originaire de ces lieux, Gagik Petrosyan, a été présentée au public le 17 octobre dernier en présence de notables . Il y avait là des des députés de l’Assemblée nationale de la République d’Arménie, des représentants de l’église, le ministère de la Défense, des hommes d’affaires russes et arméniens, le consul général de la République d’Arménie le consul général de la Fédération de Russie à Gyumri et de nombreux invités.

Gagik Petrosyan a entrepris la restauration du temple, notant qu’il n’aurait pas pu faire autrement, puisque l’église a été construite par ses ancêtres.

« De nombreux temples antiques dans notre pays sont tombés en ruine pour diverses raisons», a déclaré l’évêque de Gyumri et Shirak marz Mikael. – Et il est très important que des philanthropes soient engagés dans leur restauration et non par la construction de nouvelles églises. Parce que nos anciens sanctuaires sont les porteurs de notre histoire ».
« Ce sont de très bonnes actions qui sont accomplies par des personnes sincères, qui s’engagent sans réserve pour leur peuple et leur pays», a déclaré Ararat Gomtsyan. – Je suis sûr que d’autres bienfaiteurs suivront cet exemple.
À cet égard, je tiens à souligner que Gagik Petrosyan et son fils ont reçu à juste titre un prix de l’église aujourd’hui ». 

Bonne chance, les dauphins !


Dauphins thérapeutes au Best Western en Arménie

Krasnodar : deux dauphins russes dans un hangar

La capture des orques en Russie