Huit dauphins sous cloche au Boudewijn Seapark



Huit dauphins sous cloche : ceci est leur ciel

Huit dauphins sous cloche au Boudewijn Seapark

Huit dauphins vivent sous cloche au Boudewijn Seapark, le dernier delphinarium belge situé près de Bruges.
Ils s’y partagent l’espace d’un bassin de spectacle de 37 mètres de long, de 13 mètres de large et profond de 6 mètres pour 80% de sa surface et de 3 mètres pour le reste. Deux minuscules piscines de contention à l’avant du décor et deux autres, plus vastes mais peu profondes à l’arrière, sont disponibles pour les mères allaitantes et les otaries pendant l’hiver mais aussi pour les autres dauphins selon les circonstances.
Une coupole à la charpente en bois munies de fenêtres rabattables surmonte l’ensemble des deux bassins et des gradins,  fermant toute vue du ciel et de l’espace extérieur. Rares sont les delphinariums européens qui enferment encore leurs dauphins de cette façon.
C’est pourtant dans ce huis clos obscur que 8 Grands Dauphins de l’Atlantique tournent en rond jour après jour, certains depuis 1988.

Sur son site officiel, le Boudewijn Seapark nous les décrit un par un.
Il ne l’a pas toujours fait et c’est donc tout à son honneur. Mais ses biographies sont si succinctes qu’il nous a paru nécessaire de les compléter pour chacun des 8 dauphins enfermés à Bruges en 2018. 

Moana et Ori

« Le 25 juillet 2015, la petite Moana était née dans notre delphinarium. La maman est dauphin Roxanne.
Et le 7 septembre 2015, le petit Ori était né. Sa maman est le dauphin Indy.

Les 2 bébés et leurs mamans sont en bonne santé. Car les bébés ont le même papa, Beachie, les 2 bébés sont en fait sœur et frère! »

Papa Beachie n’est malheureusement plus là pour voir grandir ses deux petits.
A vrai dire, il ne se plaisait pas du tout au delphinarium de Bruges et vers la fin, il faisait n’importe quoi pendant les spectacles. 
Alors qu’il vivait dans un lagon d’eau de mer sous le soleil et le vent iodé au Dolfinarium d’Harderwijk en compagnie d’une bande de mâles, Beachie s’est retrouvé dans un environnement obscur, face à des femelles dominantes agressives sous le dôme sinistre du Boudewijn Seapark. L’air qu’il y respirait n’était plus le même non plus : le vent du large qui souffle sur Hardewijk fut remplacé par une atmosphère chargée de chlore et…
Bref, Beachie le papa est mort en février 2016 à l’âge de 33 ans, suite à « l’éclatement d’une veine dans le sinus ».
C’eut été sympa de le rappeler.

Papa Beachie peu avant sa mort. Photo YG
Papa Beachie peu avant sa mort. Photo YG


Ses deux enfants, Moana et Ori, vont donc avoir 3 ans.
En pleine mer, à cet âge, les jeunes dauphins commencent à visiter les familles voisines, à créer leurs premières alliances, à s’éloigner parfois jusqu’à un kilomètre, même s’ils reviennent bien vite auprès de leur maman. Ce ne sont plus des «bébés» et leur taille est déjà conséquente.

A Bruges, d’ici un an ou deux, le petit mâle Ori devra donc quitter sa mère et sa famille pour toujours. Il se retrouvera seul et sans défense dans quelque delphinarium étranger, à se battre contre les caïds du bassin avant d’en devenir un lui-même ou de mourir comme Aïcko.

Moana restera sans doute près de sa mère Indy plus longtemps.
A Bruges, le groupe des femelles est remarquablement stable, ce qui explique sans doute la longue durée de vie des delphines concernées.
Puck, Roxanne, Linda en forment le noyau, avec leurs filles Yotta et Indy. Peut-être Moana pourra-t-elle rester, peut-être devra-t-elle partir dans l’enfer du Zoo Marine au Portugal pour y rejoindre Luna, une autre fille de Roxanne. De toutes façons, la décision ne leur appartient pas.

Le delphinarium, à qui la loi impose pourtant de ne pas dépasser le chiffre de 7 dauphins au regard de sa superficie, en détient donc 8. C’est illégal et cette situation provoquera certainement le départ à court terme de l’un ou l’autre dauphin du groupe.

Linda déportée à Gènes avec Mateo. Photo Cosetta Bordet

Linda

« En 1988 Linda venait de Zandvoort (Pays-Bas) à notre delphinarium à Bruges.
En 2006 elle déménageait dans un parc animalier en Italie, dans le cadre des programmes européens EEP d’élevage. Ces programmes sont terminées maintenant pour Linda. Depuis Mai 2014 elle est réunie de nouveau avec son ‘vieux’ groupe dans notre delphinarium!

Elle s’entend très bien avec Puck et Roxanne! Linda est reconnaissable par sa peau assez obscure et ses yeux gamins ».

Linda est née dans les eaux chaudes du Golfe du Mexique aux alentours de 1976.
Capturée entre 1980 et 1982 par Moby Solangi, cette jeune delphine fut d’abord amenée dans les installations de la société Marine Animal Productions à Gulfport, Mississippi.  Rapidement pré-dressée, désensibilisée et apte à manger du poisson mort, la petite Linda fut envoyée en Europe avec le permis « Dolfirado B V’s Permit #299 USA Dolphin ».
Au terme d’un premier séjour dans les bassins du Dolfirado (Pays Bas), on l’amena enfin sous la coupole de Bruges en juin 1988, afin de renouveler les stocks de dauphins morts lors d’un précédent incendie.

De 1988 à 2006, Linda a donc partagé jour après jour le quotidien de Puck, Roxanne et Tex dans les piscines du delphinarium belge. Tex, le grand étalon mort à Antibes,  lui avait donné plusieurs enfants : Mateo, né le 12 août 2003, Thea, née le 5 juin 1991, morte le 1er décembre de la même année d’une infection bactérienne, puis Milo, né le 23 juin 1999 et mort le 25 mai 2008, sans compter quelques enfants morts non comptabilisés.

Linda à Gènes en Italie. Photo Cosetta Bordet

Pour faire de la place dans un bassin surpeuplé et sans tenir aucun compte des liens d’amitié qui l’unissait étroitement au reste du groupe  depuis tant d’années, le delphinarium de Bruges déplaça froidement Linda et son fils Mateo à l’Acquario Genova en Italie.
Elle y vécut d’abord avec son fils et une delphine solitaire qui mourut près d’elle. Puis Mateo fut envoyé au Marineland de Mallorca comme étalon reproducteur. Linda resta seule jusqu’à ce qu’on lui adjoigne un jeune mâle du nom de Teide et de 18 ans son cadet, apparemment incompétent, puisqu’elle ne tomba pas enceinte. Le delphinarium de Gardaland fermant ses portes pour maltraitance, le bassin de Gênes fut bientôt comble de nouveaux dauphins.

Au printemps 2014, on ramena donc Linda en Belgique, où elle retrouva ses amies d’enfance et fit s’écrouler le plafond sur la tête de jeunes spectateurs d’un coup de ballon bien ajusté. 
« Lors du show des dauphins au Boudewijn Seapark à Bruges, il y a eu cinq blessés cet après-midi. Cela concerne quatre enfants et un enseignant. Les enfants sont légèrement blessés, la femme adulte est légèrement moins bien lotie. Les victimes ont été blessées lorsqu’un tube de ventilation est tombé du plafond. Le tube s’est détaché après qu’un dauphin ait lancé une balle contre le tube.
Les dauphins jettent quelques balles légères vers le public à la fin du spectacle, mais cet après-midi, Linda a également lancé une balle plus lourde vers le public. Cette balle n’est normalement pas utilisée par les dauphins dans ces circonstances. Le projectile a heurté un tuyau de ventilation au plafond, provoquant sa chute. Les cinq blessés ont été emmenés à l’hôpital, le spectacle a été interrompu et la pièce a été nettoyée ».
Sacrée Linda !

Indy

« Née le 13 juillet 2003 au Boudewijn Seapark. Fille de maman Puck et sœur de Yotta
Maman de son premier bébé, Ori, né en septembre 2015. Inséparable de maman Puck
Facilement reconnaissable aux cicatrices blanches sur son dos
Fanatique et formel
Exercice préféré: faire de grands sauts
Activité favorite: jouer à la balle »

Indy est un petit fantôme né captif sans véritable histoire, puisqu’au delphinarium, tous les jours sont pareils.
Indy a vu mourir pas mal de monde autour d’elle en quinze ans. Elle semble aussi avoir eu un certain mal à tomber enceinte, malgré l’aide sans doute très active du vétérinaire du parc. Enfin, Indy a certainement beaucoup de chance de pouvoir rester au côté de sa mère et de ses deux amies, Puck et Linda.

Le problème, c’est que son premier fils Ori ne restera pas longtemps près d’elle.
Dès 4 ou 5 ans, on l’enverra très loin dans un autre cirque aquatique et elle ne le reverra plus jamais dans les bassins de Bruges.
Certaines mamans ne sen remettent pas, comme Femke, surtout quand c’est leur premier enfant. Mais chacun sait que les dauphins n’ont aucun besoin affectif ou psychologique, ils n’ont que des besoins « biologiques » selon la loi belge.
Indy est la fille de Tex, un mâle très populaire dans les années 90 au point de devenir un personnage de bande dessinée. Il mourut à Antibes lors d’un transfert de trop, sans doute par suicide.

Kite

« Le Boudewijn Seapark participe depuis quelques années au EEP (European Endangered Species programme). Le EEP est un programme européen pour les espèces en danger. L’EEP milite pour la protection et la survie des dauphins.
Dans ce cadre, en avril 2014, le coordinateur du EEP nous a avisé d’échanger dauphin Océan avec dauphin Kite. Océan vit maintenant dans un parc animalier à Nantes, France. Et Kite nage dans notre groupe des dauphins! Comme ça, les 2 mâles peuvent créer une nouvelle ligne de dauphins.

Né le 5 octobre 2005 dans le delphinarium de Harderwijk (Pays-Bas), fils de Beachie, qui vient aussi du delphinarium de Harderwijk
Reconnaissable à ses grandes lignes gris sur sa poitrine
Très curieux et espiègle, raison pour laquelle c’est lui qui a le plus de cicatrices ».

Il ne faut pas chercher bien loin l’origine des cicatrices de Kite.
Le fils de Beachie a en effet été malencontreusement envoyé dans l’un des bassins les plus mortifères de France, où les jeunes mâles sont roués de coup.
Son histoire n’est pas banal, puisque après avoir vu le jour au Dolfinarium de Harderwijk le 5 octobre 2005, des œuvres de Beachie et de Lucy (né captive en 1989), Kite a été envoyé au delphinarium de Munster en Allemagne, aujourd’hui fermé, avant d’être ré-expédié vers Planète Sauvage en France le 30 mars 2012.

Kite a survécu aux agressions de mâles devenus fous dans les bassins du parc d’attractions français, non sans en garder quelques traces. Tout le monde n’a pas eu cette chance : le petit Aïcko venu du Parc Astérix , y est mort peu de temps après lui, et Galéo ne vaut guère mieux.
Kite aura eu également le curieux privilège de retrouver son père Beachie et de vivre avec lui jusqu’à sa mort. Une situation qui n’advient jamais en milieu libre, où les dauphins mâles s’associent par duo ou trio avec des jeunes de leur âge et s’éloignent rapidement des aînés.
On espère qu’Océan, le fils bien-aimé de Roxanne échangé contre Kite, survivra lui aussi à Planète Sauvage.

Puck

« Femelle la plus âgée et chef du groupe
Née en 1966 dans les Caraïbes
En 2016 on a fêté son 50ième anniversaire, et ça c’est très exceptionnel pour un Tursiops
Facilement reconnaissable en raison de sa grande taille et d’un œil blanc et aveugle
Très bonne maman de Yotta et Indy.
Exercice préféré: les sauts hauts
Activité favorite: jouer avec les bébés Ori (dont elle est grand-mère) et Moana, prendre des objets avec son nageoire »

Le delphinarium de Bruges affirme que Puck est née vers 1966 dans les Caraïbes.
En fait, personne ne sait vraiment où ni quand, car sa capture n’a pas été enregistrée dans le Marine Mammal Inventory Report (MMIR), et pour cause : Puck est listée comme une « Pre-Act Female dolphin without background« , c’est à dire capturée avant la création de ce registre. Peut-être est-elle donc encore plus âgée qu’on ne le dit, 54 ans peut-être, ou moins.

Marco Island, où tant de dauphins ont été capturés

Habitait-elle du côté de Marco Island, où le ravisseur professionnel, Milton Santini, allait chercher ses prises ?
Ou bien était-ce à Charlotte Harbour comme Sharky et Lotty du Marineland d’Antibes ? Malgré nos recherches, nous n’avons trouvé aucun document mentionnant le lieu précis de sa capture, que le Boudewijn Seapark situe pourtant dans les Caraïbes, c’est à dire à Cuba.

En fait, la première trace officielle de Puck date de 1979.
Jusqu’alors détenue dans un holding-pen, un lagon fermé où l’on stocke et débourre les dauphins fraîchement capturés, elle est envoyée au Dolfirodam de Rotterdam le 26 juillet 1979. On la déplace ensuite vers le Dolfirado de Stein en 1981.
Ce delphinarium pourri, hanté de dauphins fous, prend feu mystérieusement en 1987.
On retrouve alors Puck en 1987 au delphinarium de Zandvoort, en Hollande, aux côtés de Linda et de Tex, mort en 2006.

Le 11 mai 1988, un terrible incendie ravage à leur tour les installations tout en bois du delphinarium de Bruges.
Allan et Kiana périssent sous les poutres en flammes, dans une terreur indescriptible. Bébé Oshin mettra plus longtemps à mourir de ses blessures atroces. Mais le spectacle doit continuer et les cendres du vieux delphinarium fument encore qu’on procède déjà au repeuplement d’un bassin reconstruit sous dôme, officiellement inauguré en 1990.
Trois premiers dauphins sont amenés des Pays-Bas sous la nouvelle coupole du delphinarium de Bruges : Puck, Tex et Linda, rejoints ensuite par Roxanne.

Une fois à Bruges, Puck eut plusieurs bébés de Tex, mais seules deux filles survécurent. Yotta, qui n’a jamais réussi à porter un enfant viable et Indy, qui vient de donner naissance à Ori en 2016.
Puck a donc le privilège de nager encore avec ses filles et son petit-fils, une situation plutôt rare en delphinarium.
Quant à l’oeil blanc et aveugle de Puck, le Boudewijn Seapark n’en explique pas l’origine…

 

Roxanne, toujours enceinte, même de jumeaux ! Photo YG

Roxanne

La femelle la plus âgée après Puck et Linda.
Née en 1985 et arrivée en 1988 au Boudewijn Seapark.
Un peu plus petite que les autres femelles
Facilement reconnaissable grâce à ses petites cicatrices sous les yeux
Maman de Moana qui était née en juillet 2015
Très espiègle, digne de confiance et patiente
Exercice préféré: football

Roxanne est née libre en 1985 dans l’embouchure du Mississippi.
Elle fut kidnappée par Mobi Solangi en 1988, pré-dressée à Gulfport puis expédiée au delphinarium de Bruges, elle vient donc de mettre au monde son dixième enfant.

Son premier bébé s’appelait Gorki. Né en 1993, il est mort au Portugal en 2003.
Sa fille Luna a été déplacée dans un delphinarium portugais, où elle nage avec les touristes. Son fils Marco est parti en Italie.
Ses deux autres fils, Simo (1995) et Iggy (2002) sont tous deux morts avant l’âge de dix ans.
Océan, né en 2003, a été déporté à Planète Sauvage en 2014.
Roxanne a également accouché de Bruce, d’Origi et même de jumeaux sans nom, tous morts peu après la naissance.
Ori, son dernier enfant en date, est toujours en vie en 2018.
En mer, les dauphins n’ont un enfant que tous les 3 à 6 ans. Ici, c’est de l’acharnement reproductif.
Roxanne est traitée comme une truie d’élevage droguée au Regumate.

Yotta

« Née le 25 août 1998 au Boudewijn Seapark
Fille de maman Puck et sœur d’Indy
Peau claire
Très curieuse, calme et patiente
Facilement reconnaissable par le petit pli entre le nez et la tête.
Reprendra bientôt le rôle de chef de Puck
Exercice préféré: faire de grands sauts »

On notera que Yotta n’a pas d’enfant. Et pour cause : âgée de 12 ans à peine, Yotta ne put mettre au monde son bébé mort en octobre 2010. L’accouchement fut long et difficile. Le cadavre du fœtus a du être extrait à la main du corps de Yotta, sans anesthésie complète.
Les dauphins meurent en effet dès qu’on les endort par voie chimique, faute de pouvoir respirer consciemment.
Une infection bactérienne, générée par le fœtus mort, s’était en outre répandue dans tout le corps de la parturiente. Yotta s’est trouvée entre la vie et la mort pendant plusieurs jours. Le Boudewijn Seapark prétendit ensuite avoir été l’objet d’insultes et de menaces à propos de cet « accident ».
Depuis lors, on suppose qu’elle n’est plus capable d’être enceinte, même si certaines rumeurs laissent entendre qu’on aurait encore essayé sans succès….


Le bourgmestre de Bruges compare les dauphins aux pandas de Pairi Daiza

Ben Weyts : « Plus de permis pour les delphinariums »

Nouvelles règles pour les zoos flamands : le Boudewijn Seapark menacé !

L’histoire secrète des dauphins de Bruges

Le nouveau show pédagogique du Boudewijn Seapark

Dauphins de Bruges : un compromis honorable ?

Il faut fermer le Delphinarium de Bruges !


Huit dauphins sous cloche au Boudewijn Seapark

log in

reset password

Retour à
log in