Humain stupide, dauphins méchants



 

Zipper is surly

Humain stupide, dauphins méchants

 

3 JANVIER 2007

Dans une dépêche datée du mercredi 3 janvier 2007, l’agence de presse Interfax nous apprend que des ouvriers ukrainiens chargés de la sécurité ont empêché de justesse qu’un homme ivre soit noyé par  une bande de dauphins sauvages en Mer Noire. 

L’incident a eu lieu au large d’une plage de la station balnéaire de Yalta en Crimée. Deux sauveteurs étaient en train de patrouiller, lorsqu’ils virent un nageur aux prises avec des dauphins furieux.
L’homme, qui était manifestement sous l’influence de l’alcool, se trouvait à quelques 30 mètres du rivage, près d’un brise-lames d’où il appelait à l’aide.

Selon les témoins du drame, les dauphins étaient en train de repousser lentement leur victime en direction de la pleine mer et des vagues.
Les sauveteurs ont réussi à se saisir du nageur en perdition et à le ramener sur la terre ferme.
Pour y parvenir, ils ont du l’accrocher de justesse  tout au bout de la jetée, pendant qu’ils frappaient l’eau à coups de cannes pour éloigner les dauphins, toujours en rogne !

« Si nos sauveteurs n’avaient pas été là, la victime aurait sûrement été noyée » a déclaré Vasyl Tenishchev, porte-parole du Ministère des Urgences de la section  de Yalta.
« En fait, les dauphins étaient occupés à se nourrir. Ils venaient de coincer un banc de poissons contre la jetée et le brise lames, et bon… Lorsque l’homme leur est apparu, ils l’ont sans doute pris pour un concurrent, un type qui voulait voler leur poissons!» 

Le nageur en est pourtant sorti indemne.
Il admet aujourd’hui avoir plongé dans l’eau glaciale, d’une température moyenne de quatre à six degrés Celsius, en raison d’une vieille croyance qui affirme que nager dans l’eau froide pendant l’hiver est excellent pour la santé…
Ce genre de personnes étaient nommés « morzhi », ou « morses» du temps de l’Union Soviétique.
Certains de ces « morzhi » aiment boire un bon coup de vodka juste au sortir de l’eau. Mais chacun sait qu’il est très dangereux de se baigner en état d’ivresse.

Les dauphins, pour leur part, étaient généralement nommés «morskie svini» ou « porcs de mer » par les communistes russes. Ces beaux et grands cétacés sont en effet les principaux prédateurs marins, après l’homme, en Mer Noire.

Au contraire des gens des pays riches qui aiment les dauphins, ici, les pêcheurs les détestent, et prétendent que les cétacés mangent tout le poisson sans rien leur laisser.
L’attaque du 3 janvier 2007 se comprend donc mieux dans un tel contexte, après des siècles de massacre incessants perpétrés sur les dauphins de la Mer Noire. Rappelons que ceux-ci sont aujourd’hui au bord de l’extinction et classés à ce titre dans l’Annexe 1 de la CITES, aux côtés d’autres espèces gravement menacées.

Les dauphins russes peuplent bon nombre de delphinariums du monde – certains seraient même passés par Bruges ! – car ils figurent parmi les dauphins les plus capturés au monde, notamment en raisons de projets militaires.
C’est également auprès d’eux que le Dr Vladimir Markov a pris conscience de l’existence d’une authentique syntaxe delphinienne…  au prix de nouvelles captures et de nouvelles souffrances, hélas.
Dès lors, on peut comprendre que pour une fois qu’un humain leur tombe sous le rostre, ivre et vulnérable, les dauphins de Yalta aient eu une brusque envie de vengeance…

 


black-sea-dolphins
Les dauphins de la Mer Noire sont en danger

CHASSES EN MER NOIRE

DAUPHINS RUSSES


Humain stupide, dauphins méchants

log in

reset password

Retour à
log in