Mexique : la vengeance du taureau

Voir la vidéo

Mexique : la vengeance du taureau

2006


Un taureau de 503 kilos du nom de Pajarito, ou « Petit Oiseau », saute au milieu de la foule lors d’une corrida à Mexico City. Il sera achevé sur les gradins même, à coups d’épée. 

« Vu ce soir au journal de  20 heures…
Au Mexique, dans les arènes, un énorme taureau noir de 500 kg qui défonce les barrières, fonce dans la foule, à gauche, à droite, gravit littéralement les gradins en piétinant tout sur son passage.
Des morts et des blessés…

Salut à toi noble TORO
BRAVO de la caste des plus braves… tu as rendu justice… tu es devenu fou d’angoisse et de rage… tu as foncé pour fuir coûte que coûte ce maudit endroit, fallait bien démolir ces barrières qui te tenaient prisonnier.

Et tant pis pour ceux qui étaient venus s’asseoir là pour te voir souffrir, agoniser, mourir.
Tu n’es pas un tueur, tu es juste un être sensible qui as senti monter en toi la peur et la colère, les sadiques ont payé, toi aussi, tu as été abattu avec dans ton échine une banderille si joliment décorée… Tu es en paix maintenant… Si seulement ça pouvait dissuader les tarés d’assister encore aux corridas, si seulement ça pouvait inciter les autorités à interdire ces corridas.

Mais je n’y crois pas, les instincts primaires prendront le dessus et demain, ils seront là mais peut-être haut perchés, tout en haut en haut des gradins…  Bonne nuit mes amis, je n’oublierai pas ces images atroces du taureau devenu fou furieux, ces images de panique, de corps qui basculent, qui sont piétinés, ces cris dans mes oreilles… Qui a raison, qui a tort ? La justice est la liberté en action disait Joubert…. le taureau l’avait compris ! »

Irène Noël

Lundi 30 janvier 2006 


La corrida en France