Le Béluga Café de Dalian indigne les internautes chinois

Le Béluga Café de Dalyan

Le Béluga Café de Dalian indigne les internautes chinois

Le Béluga Café de Dalian indigne les internautes chinois.
Et ce n’est pas la seule chose qui les indigne puisque l’on sait que désormais de véritables commandos d’activistes rossent à sang les vendeurs de chien de boucherie, saisis le chalumeau à la main, ou plus paisiblement, manifestent pour faire interdire le sanglant Festival de Yulin.
Pour les cétacés, il y a encore du travail. Pourtant, de plus en plus souvent, des internautes chinois dénoncent les souffrances qu’on leur impose, notamment lorsqu’une dresseuse avait cru bon de mettre du rouge à lèvres à un béluga

Dans un message rédigé en Chinois et diffusé sur Weibo, le blog Le Monde marin de Daphné décrit avec effroi les images du Béluga Café qui circule sur les réseaux sociaux.
« Shengya Ocean World est l’un des aquariums les plus anciens en Chine. Avoir une longue histoire ne signifie cependant pas que l’on se soucie davantage du bien-être des animaux. Bien au contraire, puisque cet aquarium a ouvert une annexe dans un centre commercial pour tirer le maximum de profit de ses détenus, le terrible « café de baleine blanche ».
Sur les photos du site officiel, on peut voir à quel point l’eau est peu profonde, à quel point sa taille est petite et à quel point l’environnement est mauvais« , explique-t-il en substance.

Le café exhibe trois bélugas captifs.
« Le fond de la piscine est à moitié vide, les algues envahissent tout et il n’y a aucun enrichissement environnemental à leur disposition. On ne sait si la photo a été prise au moment d’un nettoyage, mais rien que la forme du bassin nous indique que les besoins primaires de ces malheureux cétacés ne sont pas pris en compte. Les bélugas rampent presque au sol !
Le fond de la piscine, le mur de la piscine, la grille, tout est exposé au regard des visiteurs du café au travers d’une vitre panoramique. Quant au dompteur assis dans un coin de l’image, visiblement peu d’empathique, difficile de dire qu’il aime les animaux ».

Beluga Café : une fosse crasseuse pleine d’algues

Le Monde Marin de Daphné rappelle qu’en 2012, le Ministère de l’Agriculture et des Affaires rurales de Chine avait promulgué les exigences relatives aux aquariums des mammifères aquatiques, qui stipulaient clairement l’espace de vie minimal.
« Selon ce texte, le bassin des trois bélugas devraient être long de 16 mètres, profond de 6 mètres et le volume d’eau minimal de 1318,8 mètres cubes. De toute évidence, même la profondeur minimum de 6 mètres n’est pas atteinte, sans parler des conditions de vie de ces animaux ».

Les normes chinoises en matière de delphinarium

Les trois dauphins ne sont pas mieux lotis. 
Su rles photos diffusé par les clients du Béluga Café, les agressiosn entre les détenus sont permanentes. L’environnement où ils vivent est totalement inadéquat et cause des dommages physiques et psychologiques directs aux cétacés, intensifiant ainsi leurs comportements anormaux.

 

Beluga Cafe : bagarre entre dauphins

Le Monde Marin de Daphné conclut :
« Refuser les exhibitions d’animaux, n’allez pas dans les delphinariums, ne soyez pas complice des activités de capture, de vente, d’enfermement, de spectacles et d’élevage des cétacés sauvages ! Tous les bélugas et les orques que vous pourrez voir ont été  capturés en Russie et la plupart des dauphins viennent de Taiji au Japon. La Chine est devenue le plus gros acheteur de cétacés sauvages en Russie et au Japon. S’il vous plaît, dites la vérité à propso des delphinariums à votre famille et à vos amis.
Appeler la ligne directe du maire de Dalian au 0411-12345 pour signaler le problème du Belgua Café. Merci à tous ».

Béluga Café : bagarres entre bélugas

Certains clients apprécient beaucoup le spectacle


Du rouge à lèvres pour le béluga du Sun Asia Ocean World

10 bélugas de Vladivostok à Dalian en Chine

La Chine importe 16 dauphins de Taiji

Fan Bingbing et le béluga