Le décès du dauphin Maria à l’Aquarium de Kyoto

Une dent cariée mal soignée ou un cancer de la mâchoire ? Dans tous les cas, Maria souffrait horriblement

Une dent cariée mal soignée ou un cancer de la mâchoire ? Dans tous les cas, Maria souffrait horriblement

Le décès du dauphin Maria à l’Aquarium de Kyoto

Le décès du dauphin Maria à l’Aquarium de Kyoto a été relayé par quelques rares média japonais et par les activistes locauxMaria souffrait d’une grave blessure à la mâchoire inférieure dont le delphinarium n’a jamais pu dire l’origine.

Son calvaire a duré trois ans.
Face à la souffrance qu’elle endurait et à son incapacité à la soigner, le vétérinaire de l’aquarium de Kyoto a pris la décision d’euthanasier Maria le 11 août 2019.
Pour le reste, les shows continuent.

L’aquarium de Kyoto s’est ouvert en 2008.
Huit dauphins ont alors été acheté au Taiji Whale Museum, 5 mâles et 2 femelles, tous capturés dans un mer de sang.
Les mâles se nommaient Kyle, Deal, Athena, Beat et Deal ; les femelles Ten et Kia.
Kyle est mort en 2016 et Athena a été transféré au Tsukumi Dolphin Island.
Aujourd’hui, il reste Maria, Ten, Kia, Beat, Seed et Deal.

A en croire un site touristique en 2012, « l’aquarium de Kyoto (Kyoto Suizokukan) est moderne et bien conçu, mais petit comparé aux meilleurs aquariums du Japon ».
« Il a été ouvert récemment en mars 2012 dans le parc Umekoji, à environ un kilomètre à l’ouest de la gare de Kyoto. L’installation de deux étages est divisée en neuf zones avec des thèmes différents, présentant une variété d’animaux aquatiques. Certains visiteurs peuvent trouver le droit d’entrée de 2050 yens un peu raide.

La zone la plus intéressante  de l’aquarium est celle qui reconstitue l’environnement aquatique des rivières de Kyoto et abrite la salamandre géante japonaise. L’aquarium s’efforce également de préserver de nombreuses espèces de la vie aquatique locale rare grâce à la reproduction. Dans d’autres zones, les visiteurs peuvent voir la vie marine du monde entier, y compris les manchots et les phoques. Il y a aussi un stade des dauphins avec plusieurs spectacles par jour. 
Quatre dauphins au nez de bouteille réalisent une performance optimiste de 25 minutes qui partage certains des bruits qu’ils peuvent faire, y compris le son de leurs battements de coeur ».

Les dauphins de l’Aquarium de Kyoto en 2012

La jeune Maria a rejoint le groupe plus tardivement. Elle était née captive au Kamogawa SeaWorld, un établissement spécialisé dans la reproduction et l’insémination artificielle des cétacés.
Confinée, malade, droguée, pur produit de delphinarium, elle n’a connu de toute sa courte vie que dressages et spectacles.

Si sa mort fait aujourd’hui un peu parler d’elle, c’est que l’aquarium de Kyoto se pose en bienfaiteur, qui a tout fait pour sauver Maria.
En vérité, sa blessure s’infectait depuis au moins trois ans. Comment n’a-t-on pas réussi à la soigner  ?
Le delphinarium s’est montré incapable d’identifier la cause de cette nécrose et l’a traitée comme un amateur. Sur les images, on voit que le faisceau laser censé cautériser la plaie, brunit et brûle aussi la chair tout autour.
Interrogés sur la nature de cette blessure horrible alors que Maria vivait encore, deux  vétérinaires indépendants ont donné leur réponse :

D’après les photos, le premier vétérinaire estime que la blessure de Maria correspond clairement à un abcès dentaire ouvert.
« On peut même voir le pus qui s’écoule », dit-il.« L’ouverture de la plaie a des bords presque nets, ce qui signifie que l’infection était présente pendant une longue période. L’état des dents et des gencives est vraiment… compliqué. Il faudrait un traitement antibiotique spécifique d’urgence! »

Pour le second vétérinaire, il pourrait effectivement s’agir d’un cas grave de carie dentaire qui aurait évolué en ostéomyélite en infectant les  tissus environnants Ce peut être aussi un traumatisme menant à une infection secondaire.
« Le cancer est également possible. Bien qu’elle ne soit pas manifestement tumorale, la plaie est clairement enflée à l’intérieur de la mâchoire et les tissus exposés ressemblent à un carcinome.
Le cancer buccal n’est pas rare chez les dauphins en captivité et, bien qu’ils soient généralement sublinguaux, les carcinomes épidermoïdes peuvent envahir la mâchoire. La thérapie au laser est une modalité de traitement courante pour le cancer de la bouche et de la gorge et convient donc à la situation« .

Le lase brunit et vrûle la peau autour de l'abscès explosé de Maria

Le laser brunit et brûle la peau autour de l’abscès explosé de Maria

Mais qu’importe aujourd’hui ? 
La petite Marina est morte. L’Aquarium de Kyoto a cependant voulu la «remercier», elle qui avait tant souffert,  et même sa « famille » et ses « compagnons » ont fait l’objet de sa gratitude.
Comme nombre de dauphins captifs au Japon, ceux de Kyoto ne vont pas bien : il régurgitent leur nourriture, ils se livrent à des comportements stéréotypé, ils se battent et se harcèlent. Souvent, l’un d’entre eux s’échoue sur le bord du bassin pour échapper aux bagarres incessantes.
Et ils n’auront guère le temps de faire le deuil de leur amie Marina, car le spectacle continue !

L’Aquarium de Kyoto organise un nouveau programme d’attraction d’eau «BASSHAAAAN !!» limité à l’été, du 13 juillet au 1er septembre 2019.
Situé dans le populaire stade des dauphins où vous pourrez assister à des spectacles uniques, ce programme est une attraction aquatique où vous pourrez jouer de différentes manières avec l’eau. Il y a des rideaux d’eau géant qui coulent comme une cascade du plafond du stade, depuis une hauteur de mètres de haut. Vous pourrez profiter d’un magnifique show aquatique tout en vous faisant éclabousser par les dauphins..ou par un clown armé d’un pistolet à eau ! »

Pas le temps pour un deuil, vraiment…

Bashaaan !

 

Le Kyoto Aquarium s’est fait connaître aussi pour son amusante exposition de phoques…


Deux dauphins s’échouent à l’Aquarium de Kyoto

Les dauphins roses de Singapour

Le premier dauphin japonais né de l’insémination artificielle

La blessure de l’orque Nakai à SeaWorld

Laobei, dauphin blanc de Chine à la gueule cassée