Le plus grand parc marin de l’Est de la Chine s’est ouvert à Wuxi



Le plus grand parc marin de l’Est de la Chine s’est ouvert à Wuxi

Le plus grand parc marin de l’Est de la Chine vient de s’ouvrir à Wuxi le 28 septembre dernier.
Actuellement, 4 dauphins et 2 bélugas sont enfermés dans ses bassins, mais les deux orques se font attendre.

Serti au coeur du Sunac Resort, un gigantesque complexe touristique aux mains du groupe Wanda inauguré le 29 juin 2019, le Wuxi Changqiao Ocean Kingdom vient compléter avec son delphinarium sous dôme les innombrables attractions proposées aux visiteurs.
Il y avait déjà le Sunac Land, le Sunac Water Park, le Sunac Snow Park, le centre commercial de Sunac Mall, la grande rue des bars de Sunac Street et un groupe d’hôtels Sunac Inn. Sunac Land comprend également le Xiake Mountain Roller Coaster, le plus grand et le plus rapide au monde, dont la vitesse peut atteindre 118 kilomètres à l’heure.

Désormais, il y a aussi le Sunac Ocean Park ou Wuxi Changqiao Ocean Kingdom, où sont actuellement enfermés deux bélugas russes et quatre dauphins capturés à Taiji, ainsi que toute une ribambelle d’animaux terrestres et marins sertis dans un décor kitch.
Hangzhou Changqiao Investment Group dirige le projet sur les fronts de la finance, de la conception et de l’exploitation d’aquarium. Le groupe gère des parcs océaniques depuis plus de 20 ans, tels que le parc océanique polaire de Hangzhou Changqiao, le monde océanique de Zhengzhou et le parc océanique de Nanchang.

Comme celui de Bruges mais en plus grand, le delphinarium de Wuxi est entièrement couvert. Ses détenus ne verront plus jamais la lumière du jour. Photo via @ningyo55

Les grands absents sont les épaulards.
Il faut dire que leur importation n’a pas été tout à fait légale…
« En 2017, le Wuxi Changqiao Ocean Kingdom avait acheté deux épaulards à la Russie.
Les mammifères marins sont arrivés incognito – grâce aux sociétés «White Whale» et «Afalina LLC», qui avaient «oublié» de renseigner le type de mammifère dans les déclarations d’exportation.
Au lieu de cela, ces déclarations de 2017 indiquaient un nom très général – « transport de mammifères de l’ordre des cétacés ».

Les raisons du secret des entreprises de capture ne pourraient pas être plus évidentes: en 2016 et 2017, les autorités russes n’avait pas délivré aucune autorisation pour la capture des épaulards.
Les Chinois, de leur côté, n’en ont jamais fait mystère : le Wuxi Changqiao Ocean Kingdom Changqia a déclaré que les cétacés en provenance de Russie étaient précisément des épaulards ».

L’arrivée des deux orques en Chine Photo China Orca News

La presse nationale en parlait en ces termes en 2018…
« Le centre d’élevage des orques à Wuxi est presque terminée. Le plan est d’importer un nombre indéterminé d’orques de Russie dans cette base de reproduction dès novembre 2017. Selon les concepts, l’espace de représentation des épaulards sera situé à l’intérieur”
Le centre d’élevage a été spécifiquement construit pour la détention d’épaulards. Construit selon les normes nationales, la piscine a une surface de 1 200 mètres carrés, un volume d’eau de 15 000 mètres cubes et une surface totale de 8 000 mètres carrés. Les orques seront expédiés de Russie en novembre 2017″.

En janvier 2018, China Orca News nous annonçait que «Wuxi Changqiao Ocean Kingdom avait importé deux orques de Russie. Les orques sont actuellement hébergés dans un centre de rétention sur site récemment achevé. Une fois le parc ouvert, les deux orques seront exposées dans un grand complexe de spectacles intérieurs ».

Puis un peu plus tard : « Les deux épaulards qui ont été importés il y a un peu plus d’un mois dans le centre de rétention pour épaulards du Wuxi Changqiao Ocean Kingdom ont récemment terminé leur période d’isolement et de quarantaine.
Au cours de cette période, les soins des deux orques ont été étroitement supervisés par le Bureau d’inspection et de quarantaine de Wuxi afin de s’assurer que les orques sont en bonne santé et qu’ils sont bien nourris et gérés de manière adéquate.

Depuis cette semaine, les deux baleines importées ont terminé avec succès leur inspection de quarantaine, ont confirmé n’avoir introduit aucune maladie en Chine et sont en bonne santé. Les représentants du Bureau d’inspection et de quarantaine de Wuxi se sont rendus spécialement dans le centre de stockage pour délivrer des certificats de « contrôle d’entrée et de quarantaine ».

Depuis lors, silence radio. Mais le public semblait un peu déçu du petit nombre de cétacés présents.

Un bassin bien petit pour les dauphins Photo via @ningyo55

En attendant les orques, le parc marin est ouvert et promet mille merveilles à ses visiteurs…
« La foule se pressait nombreuse aux portes du nouvel aquarium de Wuxi Binhu en ce beau matin du 28 septembre ».
Les réseaux sociaux et la presse chinoise ne tarit d’ailleurs pas d’éloges, voyant en cette installation un nouveau moyen d’aller de l’avant dans le Communisme à la Chinoise selon la droite ligne de la Pensée de Xi Jinping.
« Le parc marin se veut interactifet combine les shows, la science, les jeux et les interactions. Dans la section de la  forêt tropicale humide, par exemple, les viseurs peuvent s’approcher au plus près des renards, des ratons laveurs et des aras, qui sont très populaires chez les enfants.
Le Sunac Ocean Park possède par ailleurs la collection la plus vaste et la plus complète sur les requins en Chine.

Exposés dans des bassins d’une superficie de 44 000 mètres carrés, les bélugas, les dauphins et les requins côtoient plus de 10.000 créatures marines, terrestres et aériennes.
Une zone interactive ouverte permet au public d’entrer en contact étroit avec les animaux, créant ainsi le premier parc océanique interactif en Chine.

Plusieurs spectacles et attractions majeures sont d’ores et déjà proposées aux familles, notamment :
« Beluga Love » – une danse de la baleine blanche, un fantasme merveilleux
« Underwater Walk » – le mystère de l’exploration sans fin
« Rainforest Secrets » – une rencontre intime
« The Ocean Quest » – le courage d’explorer
« Hyun Dance Jellyfish » – ballet de méduses colorées 

Deux bélugas loin des mers arctiques Photo via @ningyo55

Ces tristes nouvelles nous montrent à quel point l’industrie de la captivité est en pleine expansion en Chine.
Tous les cétacés actuellement dans ce pays ont été sauvagement capturés dans les eaux russes ou japonaises.
Leurs conditions de vie sont monstrueuses.
Il faut faire quelque chose pour arrêter la Chine !  

Photo via @ningyo55

 

Les phoques ont beaucoup de succès en Chine Photo via @ningyo55

 

Photo via @ningyo55

 

Photo via @ningyo55


 

Comment la Chine dévore les dauphins de Taiji

Le Béluga Café de Dalian indigne les internautes chinois

Le directeur de TINRO arrêté pour ventes illégales de bélugas à la Chine

Fan Bingbing et le béluga


Le plus grand parc marin de l’Est de la Chine s’est ouvert à Wuxi

log in

reset password

Retour à
log in