Le premier sanctuaire pour dauphins va s’ouvrir à Lipsi

Les installations du sanctuaire pour dauphins captifs ou échoués de l’île de Lipsi sera fonctionnel en 2020

Le premier sanctuaire pour dauphins va s’ouvrir à Lipsi

Le premier sanctuaire pour dauphins va s’ouvrir sur l’île de Lipsi dans le courant de l’année 2020, sous le nom d’Aegean Marine Life Sanctuary.
Son objectif est d’offrir un refuge aux dauphins échoués, blessés et anciennement captifs, avec la volonté de mettre un terme à l’exploitation de ces mammifères marins dans les delphinariums du monde entier.
Ce tout  premier sanctuaire permanent au monde est un projet lancé par l’Institut Archipelagos en 2016 et piloté par une équipe de scientifiques et de spécialistes de la vie marine.

Le sanctuaire est niché dans une magnifique petite baie du côté nord de l’île de Lipsi.
« Nous avons décidé de créer le premier sanctuaire pour dauphins au monde, explique Anastasia Miliou, directrice de la recherche à l’Archipelagos Institute of Marine Conservation,
« Après des études approfondies, il a choisi le golfe étroit de Vroulia pour créer un sanctuaire où les dauphins captifs pourraient être amenés. La baie sera fermée avec un filet très résistant pour constituer un « bassin » gigantesque, d’une taille, d’une profondeur et dune richesse environnementale infiniment supérieure à celui de n’importe quel delphinarium.

Là, les dauphins pourront s’habituer progressivement à vivre en mer. Des poissons vivants fournis par des exploitations piscicoles de Leros, seront progressivement amenés dans la baie close. Sous une surveillance de tous les instants et dans un environnement protégé, les dauphins pourront peu à peu retrouver l’instinct de chasseur qui est le leur, afin d’être ensuite relâchés dans leur environnement naturel lorsqu’ils s’en sentent capables.

Pas moins de 2.913 dauphins sont actuellement en captivité dans le monde.
Nous voulons qu’ils soient libérés, car il est scientifiquement prouvé que les cétacés disposent d’un haut degré d’intelligence et qu’ils souffrent en captivité. Le sanctuaire de la vie marine en Mer d’Égée à Lipsi servira de prototype en vue de développer d’autres sanctuaires dans chaque coin de la planète.
 »

La création du sanctuaire est vivement soutenu par la municipalité de Lipsi.
Son maire, Fotis Mangos, a ainsi déclaré: « Nous sommes solidaires des actions de l’Institut et nous faisons en sorte de lui donner au plus vite toutes les autorisations nécessaires et de prendre les décisions dont il a besoin pour le fonctionnement de ce refuge pour dauphins ».

Le financement du sanctuaire a été fourni par des dons.
La plate-forme mondiale de réservation en ligne Booking.com a déjà payé une grande partie du coût total de la création du sanctuaire, tout en mettant fin un terme à la vente de billets pour les spectacles de dauphins captifs.
Dans les prochaines semaines, une personnalité de niveau international s’exprimera publiquement en faveur de ce centre. Le refuge pour anciens captifs sera fonctionnel et démarrera ses activités dans le courant de l’année prochaine, après l’achèvement de toutes les infrastructures.

Les dauphins accueillis dans cette petite baie de rêve recevront des soins vétérinaires spécialement adaptés aux mammifères marins, notamment pour ceux qu’on recueille, échoués sur les plages.
Parallèlement, les installations au sol fonctionneront comme un centre de recherches, qui dispensera également une formation spécialisée en soins vétérinaires pour les mammifères marins et les tortues de mer, ainsi que dans les domaines liés à la protection du milieu marin.

La faune, la flore et la configuration précise de la baie de Vroulia ont été étudiées par des scientifiques durant plusieurs années pour s’assurer qu’elle convenait aux dauphins

Toutes les questions relatives au projet sont abordées en français sur la page FAQ du site du Sanctuaire de la Vie Marine en mer Égée.
Ainsi, on y apprend que le plan initial prévoit d’utiliser un seul des quatre « bras » de la baie.
« Avec les accords actuels relatifs à l’utilisations du terrain et de la baie, le Sanctuaire dispose de tous les permis pour étendre ses opérations dans les bras voisins. Il n’a pas été décidé si ces baies supplémentaires seront utilisées comme une extension générale du Sanctuaire ou comme des enclos séparés pour les animaux blessés ou de sexe différents. L’utilisation est autorisée et possible, mais reste flexible en fonction des besoins futurs ». Et des ressources disponibles, bien entendu !

Malgré les donations importantes déjà reçus, ce magnifique projet se doit d’être soutenu par tous ceux qui rêvent de voir enfin des dauphins captifs plonger profond et nager loin !
Merci de verser un don, même modeste, au Sanctuaire de la Vie Marine.

Dix dauphins pourront être accueillis dans l’immédiat au Sanctuaire. Mais les autres bras de la baie de Vroulia sur l’île de Lipsi pourront être progressivement aménagés


Un sanctuaire marin pour les dauphins de Barcelone ?

Ile de Lipsi : un sanctuaire marin pour les dauphins en Grèce