Les chimpanzés pleurent leurs amis morts

Young chimpanzee {Pan troglodytes schweinfurthii} Virunga NP, Congo

Young chimpanzee {Pan troglodytes schweinfurthii} Virunga NP, Congo

Les chimpanzés pleurent leurs amis morts

BBC – Earth – Chimps filmed grieving for dead friend

By Matt Walker

18 mai 2016

Un film nouvellement diffusé nous montre les réactions solennelles d’un groupe de chimpanzés découvrant le cadavre d’un ami.
Pendant 20 minutes, les chimpanzés se réunissent tranquillement autour du corps, malgré la nourriture qu’on leur offre pour les éloigner. Doucement, ils touchent et reniflent le cadavre. Celui-ci est entouré de près par ses plus proches amis. Un chimpanzé femelle âgée finit par assister le singe mort, en lui nettoyant tendrement les dents avec une tige d’herbe.
Des extraits du film sont visibles ci-dessous.
L’incident est survenu à l’Orphelinat de la Faune Sauvage de Chimfunshi dans la région du Copperbelt en Zambie. Les chimpanzés du nord-ouest qui vivent ici ont été sauvés, soit après avoir été vendus illégalement soit après être nés depuis lors au sein du refuge.
Le singe défunt, nommé Thomas par les humains, était âgé de 9 ans. Il vivait dans un groupe de 43 chimpanzés, dans un grand enclos extérieur plein de forêt dense.

Deux grands amis

Thomas était un membre très social et grégaire de sa troupe.
Ayant perdu sa mère quand il avait cinq ans, il avait développé une amitié particulière avec un autre mâle plus âgé appelé Pan.
« Le mâle Pan avait adopté Thomas, qui était quelqu’un de très spécial dans la communauté de chimpanzés, » raconte le primatologue Dr Edwin van Leeuwen à BBC Earth.
Tous deux avaient coutume de passer beaucoup de temps ensemble, saluant ou provoquant pour jouer d’autres chimpanzés qui passaient.
Les tests réalisés plus tard sur le corps de Thomas suggèrent qu’il est mort d’infections virales et bactériennes, qui lui ont rendu la respiration difficile.
Lorsque la troupe de chimpanzés découvre Thomas, le film nous montre Pan visitant son ami à plusieurs reprises et défendant le respect de son corps.

Dr van Leeuwen fait des recherches à l’Université de St. Andrews en Ecosse, à l’Institut Max Planck de psycholinguistique à Nimègue, aux Pays-Bas et à l’Orphelinat Chimfunshi pour la faune.
Lui et ses collègues du sanctuaire ont publié la vidéo et l’étude qu’elle a suscité, dans le journal scientifique « American Journal of Primatology ».
« Cela nous semble la vidéo la plus détaillée et la plus riche d’informations que nous ayons actuellement » explique le Dr van Leeuwen.

Lorsque Thomas est mort , il est heureux qu’il soit tombé près de la clôture. Autrement, le rassemblement de singes n’aurait pu être observé, compte tenu de l’immensité boisée de l’enclos.
Mais la troupe a rapidement surgi pour découvrir le corps de Thomas devant les chercheurs qui les filmaient de l’autre côté du grillage.

Chimpanzee (Pan troglodytes) mother with youngster, captive, Chimfunshi Orphanage, Zambia. (non-ex).

Chimpanzee (Pan troglodytes) mother with youngster, captive, Chimfunshi Orphanage, Zambia.

Calme et tendre

Il est clair que les chimpanzés se rendaient compte que quelque chose clochait, quand ils sont réunis autour de Thomas, étendu sur le dos.
Ce qui a le plus surpris les chercheurs, c’est la façon dont les chimpanzés se tenaient tranquillement assis autour de leur ami décédé, pendant un temps considérable.
« Les chimpanzés ne font jamais cela dans d’autres contextes», explique le Dr van Leeuwen. «Pour eux, il y a toujours plein de choses à faire ».
Habituellement, ils se toilettent, jouent, vocalisent ou mangent ensemble et se battent à l’occasion. Mais ici, 22 chimpanzés sont venus regarder Thomas, dont 9 qui le touchaient doucement et parmi eux, une guenon nommée Noel qui caressa le corps puis ses propres lèvres.

Les chimpanzés ne sont pas contentés d’inspecter le corps et de repartir, ce qui a également surpris les primatologues, car la découverte de Thomas coïncidait avec l’heure du repas. Les grands singes pouvaient entendre que le personnel de l’établissement empilait de la nourriture de l’autre côté de l’enceinte. Après plus de 17 minutes, la guenon dominante du groupe, nommée Violette, a giflé le corps de Thomas.
« Son comportement n’est pas exceptionnel, elle aurait pu faire la même chose dans d’autres contextes», explique le Dr van Leeuwen. Il peut s’agir d’un moyen que Violette a utilisé pour s’assurer que Thomas était bien mort.

Mais le comportement de Pan est plus difficile à expliquer.
« Les visites fréquentes de Pan, le fait qu’il chasse furieusement un jeune audacieux qui tentait de déplacer le cadavre, son attitude face à son ami défunt, sont frappantes, intéressantes et inhabituelles», commente le Dr van Leeuwen.
La façon dont il s’impose brusquement dans le groupe est particulièrement remarquable, car il n’est pas un mâle alpha.

A la fin du film, on voit la guenon Noël s’approcher du corps de Thomas.
« Le nettoyage des dents du mort par Noël est très intéressant, car un tel comportement physiquement aussi intime ne survient presque jamais chez les chimpanzés » explique le Dr van Leeuwen.
« Et elle a préféré faire cela que de se diriger vers les gardiens pour prendre sa part de la nourriture. Les membres du personnel ont essayé de l’encourager à s’en aller afin qu’ils puissent enlever le corps près de l’enceinte, en vain ! « 

Le Dr van Leeuwen et ses collègues disent que de tels comportements doivent être interprétés avec précautions.
Mais ils ont été en mesure de comparer la réaction des chimpanzés face à Thomas, avec celle notamment, d’une mère découvrant son nourrisson mort.
Il semble que les chimpanzés soient plus touchés par la mort des personnes adultes ou âgées, avec qui, au fil du temps, ils ont pu former des relations plus significatives et des liens sociaux plus étroits. La vidéo suggère aussi que, comme chez les humains, les singes sont plus touchés par la mort de leurs amis et portent à son corps plus de respect et d’attention.


Hommes et chimpanzés : le même goût de la guerre !

Dieu est un chimpanzé : la danse de la pluie

 

 

Chimpanzee (Pan troglodytes) infant age 7 months, peeking out of grooming group, tropical forest, Western Uganda

Chimpanzee (Pan troglodytes) infant age 7 months, peeking out of grooming group, tropical forest, Western Uganda