Les dauphins de Taiji de Beyrouth au Sinaï

Dolphina Hurghada

Les dauphins de Taiji de Beyrouth au Sinaï

Deux dauphins de Taiji et un dauphin de la Mer Noire ont regagné le delphinarium Dolphina à Hurghada, en Egypte
Ils venaient de passer un an à faire des shows sous chapiteau à Beyrouth, pour le compte du Cirque du Liban et malgré les protestations indignées des organisations de protection animale.
Hurghada Dolphina est quant à lui planté au beau milieu du désert du Sahara oriental.


Sans états d’âmes, comme à son habitude, EgyptAir Cargo a transporté avec succès les trois mammifères marins de Beyrouth à Hurghada, suivant toutes les recommandations pour les envois très sensibles.

EgyptAir Cargo a fait appel à une équipe médicale spécialisée pour surveiller l’état de santé des dauphins tout au long de leur vol.
En août 2017, EgyptAir avait transporté ces mêmes dauphins de Charm el-Cheikh à Beyrouth à bord d’un Airbus 300 Cargo. Les trois dauphins ont été placés, à l’aller comme au retour, dans des bassins spécialement conçus pour les mammifères aquatiques.

EgyptAir et ses cales à dauphins

 

Depuis longtemps, les dauphins du groupe Dolphina en Égypte sont répartis entre l’installation de Charm el-Cheikh, précédemment connue sous le nom de Dolphinella, où deux bélugas sous le soleil avaient été sauvés de justesse,  et l’autre à Hurghada. 
Les dauphins offerts en spectacle sont originaires de Russie, du Caire et des tristement célèbres chasses au rabattage à  Taiji.
A Hurghada, les bassins sont restés inoccupés durant près d’un an en l’absence de ses «stars» loués à Beyrouth, pendant que les autres dauphins restaient détenus au Dolphina de Charm el-Cheikh.

Comment cette femme peut-elle encore faire semblant d’ignorer  que le dauphin en face d’elle est un esclave ?

 


Ce qui les attend

« Nous avons visité ce parc en octobre 2014.
Nous l’avons fait avec l’intention de recueillir des informations sur l’installation et les dauphins détenus en captivité. Nous avons réservé pour voir le spectacle et pour l’un d’entre nous de participer à l’expérience Swim-With afin que nous ayons des informations de première main » .
On nous a dit que le show et la nage avec les dauphins avaient lieu six jours par semaine, de 9h à 17h30.
Le show quotidien se déroulait à 15 heures et le reste du temps, les dauphins devaient nager dans la piscine avec les touristes. On peut aussi réserver une séance spéciale d’une durée de 15 ou 30 minutes avec deux dauphins, au sein d’un groupe standard de 8 personnes ou moins, mais le prix augmente. Aucune pause n’est prévue à midi ou pendant la journée.
C’est du non-stop pour les dauphins.

Le désert du Sinaï est-il l’endroit le plus approprié pour garder des manchots et des dauphins ?

Quatre dauphins dans le Sinaï

Les origines des 4 dauphins présents dans ce parc ne sont pas précisés sur le site de l’entreprise.
Steven, Maria et Stacha sont tous supposés avoir 14 ans, bien qu’on nous ait dit par ailleurs que les deux femelles n’avaient que 13 ans.
Selon un membre du personnel, ces dauphins auraient été capturés en Mer Noire.
Il existe bien un permis d’importation CITES pour un seul  adulte «capturé dans la nature». Malheureusement,  aucun document n’existe pour les deux autres, que l’on sait venus de Taiji en passant par l’Ukraine.

Steven

Stacha

Maria

 

Mizo

 

Mizo, le quatrième dauphin, n’est encore qu’un enfant.
Il figure sur le site Web de Dolphina depuis l’âge de 3 ans, mais d’autres sources affirment qu’il serait né en octobre 2010 dans les bassins du delphinarium Magic Land au Caire. Le personnel de Dolphina m’a également dit que les deux parents de Mizo étaient morts.

Le Magic Land était jusqu’alors sous contrat avec une équipe russe qui lui avait fourni le dresseur, le vétérinaire et les dauphins. Mais le nouveau propriétaire du delphinarium caïrote n’appréciait pas cette équipe et les trois dauphins s’apprêtèrent à être expédiés à Charm el-Cheikh ou à Hurghada.

Une campagne très active a été lancée par de nombreuses ONG pour donner à Mizo un début de vie un peu meilleur, en réduisant au moins le nombre de spectacles et en retardant son transfert jusqu’à ce qu’il ait plus d’un an. Malheureusement en décembre 2011, âgé de 14 mois  à peine, Mizo a été transféré seul à Dolphinella à Charm el-Cheikh – le prédécesseur de Dolphina.

Des témoignages attestent que le père de Mizo s’est suicidé en se  frappant la tête à plusieurs reprises sur le fond de la piscine. Comme chez les humains, les suicides sont fréquents chez les dauphins captifs au début de leur «nouvelle vie».

Mizo, à son arrivée à Dolphinella

Nous savons en tous cas de source sûre que le 19 avril 2013, l’association HEPCA avertissait que deux dauphins venaient d’arriver à l’aéroport d’Hurghada vers 12h30. Les dauphins furent été discrètement transportés au delphinarium de Makadi (Hurghada) pendant la nuit par une équipe de l’entreprise Dolphin World, basée au Caire.

Deux ans plus tôt, en août 2010, les défenseurs des dauphins avaient déjà dénoncée une autre entreprise qui détenait quatre dauphins captifs au fond d’une petite piscine dans un quartier résidentiel d’Hurghada.
Il s’agissait cette fois de la compagnie « Dolphina », basée à Sharm El Sheikh qui cherchait à étendre ses activités dans la région d’Hurghada.
Une vaste campagne internationale a été lancée contre ce « delphinarium », jusqu’à l’arrivée du célèbre activiste Ric O’Barry.

Les « Quatre de Taiji » à Hurghada. Phto Dolphin Project


Ric O’Barry écrivait alors : 

« Wagby Saad, le propriétaire des quatre dauphins importés de Taiji (« The Taiji Four ») à Hurghada, en Egypte, les a finalement transférés dans un nouveau bassin un peu plus grand Il reste à voir s’ils survivront, car nous pensons qu’ils ne sont pas en très bonne santé. Le nouveau bassin est littéralement planté au milieu du désert du Sahara oriental, ouvert à la poussière, à la chaleur et aux rayons UV.

J’ai été autorisé à pénétrer l’intérieur de la maison du propriétaire et à représenter HEPCA. En plus de deux dresseurs mexicains mécontents et d’un vétérinaire, il y avait un ancien dresseur russe et un vétérinaire russe. Le trafic de dauphin est vraiment une arnaque internationale.

Les trois voyous qui nous ont attaqués à deux reprises étaient également présents. Leur pit-bull d’attaque était manquant. Quand j’ai demandé des nouvelles du chien, ils ont tous insisté sur le fait qu’ils n’ont jamais eu un pit-bull! On m’a interdit de prendre des photos à l’intérieur de la villa du propriétaire du dauphin.
Dans le même temps, une nouvelle construction dans le désert suggère que le propriétaire est en train de construire son nouveau delphinarium, auquel nous nous opposons fortement ».

Le nouveau « delphinarium » en plein désert. Photo ED

 

Le Gouverneur de la Mer Rouge a réagi en publiant un décret interdisant explicitement l’importation de tout mammifère, marin ou terrestre, capturé dans la nature. Pourtant malgré ce décret, le « Dolphina » basé à Charm el-Cheikh a continué à fonctionner.

Le parc exhibait également deux singes dans une cage minuscule et des manchots importés de Russie dans un bassin tout à fait inadapté. Le tout, rappelons, sous les tempêtes de sable du désert du Sinaï !
Le delphinarium est gardé par un personnel très agressif, des gardes armés patrouillant avec des talkie-walkies. Mais aussi, la foule était très contrôlée. On vous disait où vous asseoir, quand vous lever ou prendre des photos.
Il est vrai qu’un jour ou l’autre, une bombe pourrait faire exploser tout cette belle machine à faire de l’argent !

La St Valentin au Dolphin World de Makadi

Les Russes aux manettes

Une fois encore, on retrouve ici à la manoeuvre les mêmes petits escrocs russes ou ukrainiens qui viennent blanchir l’argent de Poutine dans des sites touristiques. Ce sont des Russes qui capturent, dressent, soignent, louent, gèrent et déplacent les dauphins de spectacle que l’on verra ensuite s’exhiber en Thaïlande, au Pakistan, au Maroc, en Tunisie, et encore en Egypte, puisque le pays compte trois delphinariums, le  le Dolphina Hurghada, le Dolphina Sharm el Sheikh et le  Dolphin World Makadi Bay 

Ce dernier est géré par la compagnie ukrainienne Aquatoria  qui est considéré comme la meilleure entreprise de  delphinarium itinérants en Russie et Ukraine depuis des années. Un groupe spécial de mammifères marins exclusivement formés pour ce projet a été envoyé de Russie en Egypte et travaillent aujourd’hui à Hurghada.
Les 3 dauphins y sont présentés sous les noms de SabrinaGerasim et Fiona.

Le siège d’Aquatoria en Ukraine

Les dauphins de  Charm el Sheikh  et ceux de Hurghada appartenaient au départ à Igor Kostov, directeur du delphinarium de St. Petersbourg, ainsi qu’à un entrepreneur égyptien.
Une compagnie polonaise détenait la propriété des bâtiments   Il est difficile de savoir entre les mains de qui ils sont tombés depuis. Et mieux vaut ne pas trop chercher à savoir, car les agents de sécurité lâchent leurs chiens pour un rien, nous rappelait Ric O’Barry.
Mais c’est tout de même à ces gens-là que les touristes donnent leur argent et c’est à eux qu’en toute confiance, le Maroc vient de confier les clés d’un delphinarium.

Danseuse russe et son souteneur égyptien : les nuits sont chaudes dans le Sinaï !

 


Nager avec les dauphins d’Egypte ?

Dauphins captifs au Pakistan !

 

Dauphins, béluga et loutre de mer au Dolphin Show de Karachi

Turquie : le martyr des dauphins de Kas

Turquie : où sont passés les 6 dauphins de Taiji ?

Cinq dauphins de Taiji au Pays des Légendes