L’irrésistible ascension de Dolphin Discovery



Le foot-push est le haut de gamme des produits dérivés du dauphin vendus par Dolphin Discovery

L’irrésistible ascension de Dolphin Discovery

L’irrésistible ascension de Dolphin Discovery au Mexique et jusqu’en Italie a de quoi faire frémir.
Alors que tous les voyants étaient au rouge pour la captivité des cétacés en Occident, laissant à l’Asie le triste privilège d’exploiter à grande échelle des mammifères marins prisonniers, la passion du public pour le cirque aquatique ne faiblit pas au Mexique ni dans les Caraïbes.
La décision prise par Dolphin Discovery d’investir au plus près de Cancun est un mauvais signal, car elle indique que par dizaines de milliers de touristes ignorants ou stupides prennent encore plaisir à se faire pousser les talons par des dauphins esclaves.


Dolphin Discovery, la célèbre entreprise de « nage avec les dauphins » si prisée de nos compagnies de voyage, nourrit de grands projets pour l’avenir !

Avec des coûts de construction estimés à 10 millions de dollars, le nouveau site commercial de la compagnie sera sans doute le plus grand delphinarium du monde, rivalisant avec Sea World, Parques Reunidos ou Dolphinaris.

Son directeur, Eduardo Albor, estime que le nouvel emplacement choisi attirera 500.000 visiteurs annuels supplémentaires à Cancun, où leur nombre augmente chaque année.
Bien qu’il existe déjà un parc Dolphin Discovery situé à Isla Mujeres, le nouvel ensemble de bâtiments sera beaucoup plus accessible aux touristes.  Situé à une distance de marche du Moon Palace de Cancún, il deviendra à coup sûr une attraction de choix pour les familles et les voyageurs célibataires en goguette.

Attention aux enfants tout de même : c’est au Dolphin Discovery d’Isla Mujeres qu’une fillette a failli être tuée par deux dauphins rendus fous par la captivité…


La compagnie Dolphin Discovery a débuté à Quintana Roo en 1994 avant de devenir une gigantesque entreprise multinationale avec 23 parcs de dauphins et neuf parcs aquatiques au Mexique, dans les Caraïbes, aux États-Unis et en Europe.
Désormais contrôlée par «The Dolphin Company», elle dispose de succursales dans le monde entier.
Que ce soit en Italie, au Mexique, aux États-Unis ou aux Caraïbes, cette entreprise s’est forgée une réputation de leader mondial dans le secteur pourtant très concurrentiel de l’exploitation des dauphins captifs.

Le cas de l’Italie est intéressant, puisqu’en principe, on ne nage pas avec les animaux dans les delphinariums européens.
Or, c’est le coeur de métier du  Dolphin Discovery Group qui s’est acheté Zoomarine Roma en novembre 2015, permettant pour la première fois à la plus grande multinationale au monde spécialisée dans les delphinariums de poser son pied sur le sol de l’Europe.
Zoomarine est née au Portugal sous l’égide de la société Mundo Aquatico – Parques Oceanográficos de Entretenimento Educativo. Celle-ci gère toujours le parc d’Albufeira depuis 1991, devenu le premier delphinarium du pays. Cette société est à l’origine de nombreux autres projets dont le Mediterraneo Marine Park (Malte) et Zoomarine Roma.

Située à la périphérie de Rome, la succursale italienne de Zoomarine a ouvert ses 40 hectares au public en 2005.
Elle devint très vite l’un des principaux parcs appréciés des familles, avec des « shows de dauphins parmi les meilleurs au monde », des spectacles d’otaries et des phoques, d’oiseaux de proie et de perroquets. Pélicans, flamants roses et manchots font également partie des 155 animaux de 36 espèces différentes que cette entreprise exploite. Son offre touristique est évidemment complétée par des piscines, des jeux d’eau et des attractions mécaniques.


Au Mexique, ce nouveau projet de delphinarium géant est le premier du genre en deux ans après qu’une initiative du Parti vert de 2017 ait imposé un moratoire temporaire sur la construction d’établissements de ce type
.
Face aux protestations des défenseurs des animaux opposés à la captivité des mammifères marins, Dolphin Discovery a réaffirmé qu’elle souhaitait seulement «offrir à ses visiteurs et à la communauté en général la possibilité de découvrir des espèces de mammifères marins tels que les dauphins, tout en promouvant la protection de l’environnement marin et l’éducation à la vie marine au travers des programmes interactifs ».
Dolphin Discovery entend se positionner ainsi comme socialement et écologiquement responsable, au contraire de SeaWorld, son principal concurrent, dont le modèle économique a subi un contrecoup extrême ces dernières années.

L’investissement de Dolphin Discovery dans un delphinarium géant à deux pas du Moon Palace, est en tous cas certain de porter ses fruits.
« Le parc bénéficiera bien sûr du trafic piétonnier supplémentaire des nombreuses stations « inclusive» de la région. Il bénéficiera également de sa proximité avec l’aéroport international de Cancún. À seulement 15 minutes en voiture de l’aéroport, ce sera un endroit idéal pour les touristes au début ou à la fin de leur voyage. De plus, cet endroit est également à seulement 30 minutes en voiture du centre-ville prospère de Cancún. Cela en fera une excursion d’une journée idéale pour les touristes à la recherche d’une expérience divertissante mais éducative avec les dauphins » s’exclame, dithyrambique, l’auteur de l’article dont nous tirons ces informations.

 

Car c’est bien le touriste qui pose problème, plus que Dolphin Discovery qui ne fait que lui vendre ce qu’il veut acheter et tant qu’il le demande. L’entreprise ne fait que son boulot, comme SeaWorld, Aspro Ocio, Parques Reunidos ou la Chimelong Company.
Ces sociétés n’ont pas d’état d’âme : elles sont là pour enrichir leurs actionnaires et c’est tout.
Tant que des gens resteront assez aveugles pour ne pas voir la souffrance des dauphins qu’ils tripotent, chevauchent ou embrassent, le honteux marché de l’esclavagisme non-humain perdurera.
Et s’il perdure, c’est aussi parce que les grands médias populaires ne font pas leur travail d’information correctement mais se plient aux exigences de l’Industrie de la Captivité.


Une fillette agressée par deux dauphins captifs à Cancun

Nager avec les dauphins au Mexique !

Dauphins des Iles Salomon dans l’enfer de Cancun

Dolphin Discovery to build new park in Cancún, its 24th

 


L’irrésistible ascension de Dolphin Discovery

log in

reset password

Retour à
log in