Mais où est passée la delphine Marthina ?

Mais où est passée la delphine Marthina ?

Mais où est passée la delphine Marthina ?

Martinha, une femelle dauphin commun, s’est échouée sur la côte portugaise en septembre 2007. Ses sauveteurs l’ont amené dans un bassin profond jusqu’à la taille où elle a été maintenue pendant 10 ans. Malgré l’assurance continue qu’elle serait réhabilitée et renvoyée en mer, il semble que Martinha soit  toujours détenue dans des conditions qui compromettent gravement son bien-être.

Martinha était à l’origine détenue au CRAM-Q

L’Instituto da Conservaçao da Natureza e das Florestas (ICNF) du Portugal est l’organisme gouvernemental légalement responsable des soins donnés à Martinha. Cet institut, ainsi que la Sociedade Portuguese da Vida Salvagem (SPVS), l’ONG qui a sauvé Martinha, ont dissimulé son existence depuis qu’elle a été emmenée loin de la plage.

La docteure Ingrid Visser, biologiste néo-zélandaise des cétacés, et Alexander Sanchez, expert espagnol en cétacés expert en sauvetage de dauphins, ont rendu visite au site de Martinha en 2014, qu’elle partageait alors avec un autre dauphin. Cette visite a suscité de vives inquiétudes quant à ses conditions de vie.
«J’ai visité plus de 30 installations de dauphins captifs à travers le monde et le bassin de Martinha figure parmi les pires» a déclaré le Dr. Ingrid Visser

Martinha était à l’origine détenue au CRAM-Q, un centre de réhabilitation de la faune sauvage situé près de la ville de Quiaios, au Portugal. Ce centre a construit un bassin dans sa cour spécialement pour Martinha. Lorsque des experts de la coalition Martinha Rescue se sont rendus sur place, ils ont été horrifiés par la petite taille de la « piscine ».

Le CRAM-Q gardait Martinha comme un animal de compagnie privé.
La mauvaise qualité de l’eau était évidente et sa couleur verte indiquait une forte concentration d’algues. De plus, les pompes à filtration étaient très proches du réservoir de Martinha. Quand elles fonctionnaient, elles étaient clairement audibles à 30 mètres.
Une piscine en plastique hors sol était située à côté du réservoir de Martinha. Son objectif n’était pas clair, mais il s’agissait peut-être d’un pool « médical » très inapproprié.
Nous savons que Martinha a été retenue dans ce bassin de fortune jusqu’à la mi-juillet 2016, au minimum.

Martinha a été retenue dans ce bassin de fortune jusqu’à la mi-juillet 2016

L’ICNF et le SPVS ont informé Martinha’s Rescue Coalition que celle-ci avait été transférée dans un autre établissement et que ses conditions de travail s’étaient améliorées.
Elle se trouverait «dans le nouveau centre de réadaptation». Bien que le transfert vers ce dernier ne soit pas clair, il a probablement eu lieu entre le 21 août 2016 et le 13 février 2017.
Cependant, aucune preuve de cette amélioration n’a été apportée et nous ne savons toujours pas où elle se trouve !
Est-elle même encore en vie? Est-elle toujours seule? Quel est son état de santé et de bien-être? Pourquoi le secret?

« Martinha’s Rescue Coalition » est une alliance d’associations internationales sans but lucratif, d’experts des cétacés et de défenseurs du bien-être des animaux qui cherchent des réponses à ces questions. Dans notre correspondance avec l’ICNF et le SPVS, Martinha’s Rescue a proposé d’aider à améliorer le bien-être de Martinha. Cependant, nos préoccupations ont été maintes fois écartées et même ignorées.
Nous nous tournons maintenant vers vous, car nous avons besoin de votre aide!

Elle se trouverait «dans le nouveau centre de réadaptation»

Nous demandons:
1. Que l’Instituto da Conservaçao da Natureza e das Florestas et la Sociedade Portuguese da Vida Salvagem rendent publics le lieu où se trouve actuellement la delphine Martinha.
2. Que la coalition soit autorisée à faire mener une évaluation sur place de son bien-être par un expert indépendant.

Merci de signer la pétition !

3 novembre 2018

Martihna toujours vivante !

Martihna la delphine est toujours en vie ! 
Merci à tous ceux qui ont signé la pétition pour nous aider à retrouver Martinha, le dauphin commun échoué sur la côte portugaise il y a 11 ans. Malgré les demandes adressées aux autorités compétentes concernant le lieu où se trouve Martinha et son statut actuel, le manque de transparence était flagrant et aucun détail pertinent n’avait été fourni, jusqu’à ce jour, le 3 novembre.
L’ICNF (le ministère portugais légalement chargé de protéger les espèces sauvages comme Martinha) vient de nous confirmer que le dauphin est toujours en vie au CRAM-ECOMARE.
Nous devons continuer à parler pour Martinha, car il nous faut la visiter !


Dauphins captifs au Portugal

Gorky, fils de Roxanne, est mort au Portugal