Narnia l’orque russe

Narnia l’orque russe


22 juillet 2017

L’orque Juliette en grande difficulté


Août 2015

Narnia, Nord et Juliette à Moscou

Les trois orques de Moscou, Narnia, Nord et Juliette, complètement ralenties, dépressives et brisées.
Voilà le beau travail de l’Industrie de la Captivité !


Octobre 2012

Narnia, l’orque russe

Deux orques au moins ont été capturées en août 2012 à l’ouest de la Mer d’Okhotsk, près de l’île de Reineke.
Le responsable de cette capture serait le Sochi Dolphinarium.
L’un de deux cétacés a disparu : les uns prétendent qu’il a été relâché, les autres qu’il est mort .
L’orque survivante a été déportée vers le delphinarium du Pacific Fisheries Research Center à Nakhodka, à 180 km de Vladivostok.

Ce centre de recherches et d’amusement a été ouvert il y a deux ans pour y recevoir les 10 bélugas du delphinarium de Vladivostok après sa fermeture. Les deux orques étaient destinées au marché extérieur.
Il est possible qu’il s’agisse d’une commande du Marineland de l’Ontario où Kiska est la seule survivante.
(En 2015, Narnia, Nord et Juliette – capturés ultérieurement – étaient à Moscou)

La Marine Connection confirme et précise l’information
Une jeune orque femelle a bien été capturée dans la baie d’Avacha, près de la ville de Petropavlovsk-Kamchatskiy dans le sud de la péninsule du Kamchatka, en Russie.

La capture a été réalisée par ZAO Akros STR Nazimovo pour le compte d’une entreprise commerciale de Vladivostok « Aqua Pacific Trading, Ltd », sous licence de l’SVRV. Voici trois ans que cette équipe de capture tentait d’acquérir une orque mais ils avaient échoué jusqu’ici.

La femelle – trop jeune pour être mère – a été arrachée à la mer avec une autre orque, également très jeune.
Celui-ci s’est échappé ou a été rejetée dans les eaux.
Dans tous les cas, son sort est scellé : il ne pourra jamais survivre seul, compte tenu de son très jeune âge.
Une troisième orque se serait noyée également dans les filets au moment de la prise.

Les survivants de la famille de cette captive ainsi que les autres pods d’orques vivant en Mer d’Okhotsk restent en grand danger. Le permis délivré par le gouvernement russe permet en effet la capture de pas moins de 10 orques cette année pour alimenter les parcs marins, où l’espérance de vie moyenne est d’environ 6 ans à peine.

Avec votre aide, ces rapts sauvages peuvent être arrêtés.
Merci d’écrire un bref e-mail au Président russe Vladimir Poutine pour exprimer vos sentiments à propos de ces captures et de ces décès et pour lui demander de cesser immédiatement toute nouvelle capture, malgré le quota accordé de dix victimes.

Vladimir Putin
President of the Russian Federation
E mail:
president@gov.ru

orque capturée en Russie, re-baptisée Narnia...

Orque capturée en Russie, re-baptisée Narnia…


5/10/2012

La capture de l’orque Narnia

La jeune orque capturée récemment par le Sochi Dolphinarium à l’ouest de la Mer d’Okhotsk a reçu le nom de Narnia.
Elle semble âgée d’environ 6 ans à en juger par sa taille. Elle est l’une des premières orques de la série des dix prévue par le programme de capture russe. Son compagnon est mort, noyé ou rejeté à la mer, ce que nie le Sochi Aquarium, sans preuve tangible.

Administration of LLC « Sochi Dolphinarium » officially denied the information about capturing and death of the second orca: « We inform you that in accordance with the Order N395 from 05/05/2012 by the Federal Agency for Fishery LLC « Sochi Dolphinarium » received a permission to catch killer whales in the Northern Okhotsk Sea subzone. On the basis of the permits in 2012 LLC « Sochi Dolphinarium » captured only ONE killer whale, for which it has all relevant documents. The animal is now being adapted at a specially equipped base. » We are not aware of the origin of the rumors of catch of two killer whales. »

Ce n’est pas l’avis des premiers observateurs. On sait que lors de toute capture, on embarque un pod entier.
Certains s’en sortent, d’autres se noient en essayant de passer outre par les filets.
Le fait qu’une seule orque ait été prévue au programme de capture ce jour-là n’empêche pas la mort d’une autre.

Ici vidéo d’une capture en 2003 : une orque se noie en direct, pendant que le ravisseur dans le bateau gueule en russe : « C’est pas grave ».
Une autre (femelle) pleure dans son hamac et mourra au terme de 40 heures de voyage depuis le Kamchatka jusqu’à l’Utrish Aquarium.

Bref, presque l’histoire de Narnia, à ceci près que celle-ci est encore plus ou moins vivante (mais totalement déprimée : elle ne sort que rarement la tête hors de l’eau et reste des heures sans bouger dans son bassin)

capture d’orques aux USA

Narnia vient d’être vendue à un nouvel aquarium russe qui ouvrira cette année.
Cet établissement, du nom de « Primorsky Aquarium of the Far Eastern Branch of the Russian Academy of Sciences » a été construit à la demande expresse du Président de la Fédération de Russie, M. Vladimir Poutine.
Il sera inauguré avant la fin de l’année 2012.

Le delphinarium, intégré à l’Aquarium, présentera au public des shows de dauphins de la Mer Noire, de bélugas, de globicéphales (sans doute d’origine japonaise) d’otaries ainsi qu’une ou plusieurs orques. 800 personnes pourront prendre place sur les gradins autour d’un bassin de 800 mètres carrés et une profondeur de 10 mètres.
Des fenêtres d’observation sont prévues pour regarder les mammifères marins sous l’eau, afin de décupler le plaisir des shows. Ce lieu répond donc, selon ses promoteurs, aux exigences de l’élevage en captivité et de dressage des cétacés.

« Il est difficile d’imaginer », explique le site promotionnel de ce SeaWorld à la Russe, « une attraction plus excitante pour les parents et leurs enfants ! Les animaux vont vous montrer des choses incroyables ! Ils peuvent faire toutes sortes de tours acrobatiques, danser, chanter, sauter et jouer avec les enfants Leur grâce incomparable, leur amitié (non consentie) et leur intelligence mérite la plus grande admiration. Le show vous touchera au fond du coeur et fera de votre visite un moment mémorable ».

Pour l’instant les « stars du spectacle » du Primorsky aquarium ne sont pas encore là : elles sont en train d’être dressées à obéir et à exécuter leurs tours, mais quelques images d’autres delphinariums peuvent déjà vous donner une idée de ce qui vous attend ! »

bélugas captifs en Russie 2012

Sont-ce là les bélugas destinés aux delphinariums américains, en plein en phase de dressage ? Ce seront eux qui chanteront…

Bien entendu, on s’en doutait, un département de delphinothérapie a été prévu dans les plans. Il se tiendra dans un bassin séparé et fera appel à une bande d’escrocs autoproclamés « delphinothérapeutes diplômés » qui se feront payer très cher la séance.
Les dauphins assignés à cet exercice épuisant d’être en contact heure après heure avec une meute de malheureux mongoliens, autistes, aveugles et autres handicapés trompés par une pseudo-thérapie sans aucune base scientifique, seront spécialement entraînés pour faire semblant d’aimer leurs « amis malades » et pour ne pas les blesser inconsidérément.
Vidéo

Adresse contact :
Primorsky aquarium
17 Palchevskogo St., Vladivostok, 690059, Russia
Phone/fax +74232310940
primocean@yandex.ru
http://russian-aquarium.ru/en/dolphinarium.html

Vladimir Poutine, ce brillant homme d’affaires qui n’aime guère la concurrence,  a compris tout le potentiel économique que représentait ses bélugas, orques, otaries à fourrure  et autres mammifères marins captifs sur le marché des cirques aquatiques, en plein boom actuellement. Les mers russes en regorgent, du moins pour le moment.  A l’instar des Japonais qui massacrent les baleines, les Russes avancent le prétexte « scientifique » pour ouvrir non seulement chez eux mais aussi en Inde ou au Pakistan de gigantesques delphinariums où les dauphins sont livrés « clés sur porte, dûment dressés et assurés comme des biens mobiliers. Sitôt morts, on les remplace. C’est prévu dans le contrat.

 

Orque libre en Russie

Orque libre en Russie


Narnia l’orque russe

Primorsky Oceanarium : 11 victimes avant l’ouverture !

Les cétacés de Moscou

Narnia et les orques russes

Bélugas russes pour les USA : l’Industrie a faim !

ARCHIVES :

Cétacés captifs en Russie