Ocean Park renonce aux spectacles de dauphins



Ocean Park renonce aux spectacles de dauphins

Ocean Park, le célèbre parc marin de Hong Kong, renonce aux spectacles de dauphins et d’otaries.
Constamment mis en cause par les défenseurs des droits des animaux, le parc d’attractions avait jusqu’ici fermement défendu ses shows de dauphins, en affirmant qu’ils aidaient à éduquer le public sur la vie des dauphins.

Cette décision s’intègre à son plan de rénovation, lequel, selon Ocean Park, attirera des «millions» de visiteurs.
Ce «tout nouveau» plan vise à transformer l’installation en un parc à thème ciblé sur « l’aventure». Douze anciens manèges seront retirés et 26 nouveaux mis en place. Les travaux du plan d’expansion débuteront officiellement en 2023, et toutes les nouvelles attractions devraient être fonctionnelles d’ici 2027.
Le parc à court d’argent a déclaré qu’il demanderait aux contribuables une injection unique de 10,64 milliards de dollars HK.

« En ce qui concerne les dauphins … il a été décidé que nous n’aurions plus besoin de l’Ocean Theatre.
Nous allons arrêter le programme sur les dauphins », a déclaré Leo Kung, président d’Ocean Park. Il a ajouté qu’une fois le théâtre fermé, les dauphins seront « transportés dans une autre zone » .

Pendant des années, les militants de Hong Kong ont appelé Ocean Park à supprimer progressivement ses exhibitions d’animaux esclaves et ses programmes de reproduction artificielle.
En mai 2018, le groupe Dolphin Family avait organisé une impressionnante manifestation à l’extérieur du parc dans le cadre de l’événement mondial annuel « Empty The Tanks ».

Photo: HKFP/Ellie Ng.

Ocean Park a connu une forte baisse du nombre de visiteurs ces dernières années.
Dans leur rapport annuel pour l’exercice se terminant le 30 juin 2019, les responsables du parc ont révélé qu’ils connaissaient un ralentissement des affaires depuis quatre années consécutives. Notons ici que c’est la première fois que le désintérêt de citoyens chinois pour le spectacle d’animaux captifs s’exprime de manière aussi claire.

Malheureusement, ce n’est là qu’une victoire en demi-teinte. L’association Oceans Asia basée à Hong Kong explique :
«Le spectacle est sans doute terminé, ce qui est génial. Cependant, la décsion s’inscrit essentiellement  dans le cadre des transformations de l’espace de l’Ocean Theatre qui nécessitera beaucoup de travail. Les dauphins seront déplacés dans une autre endroit, toujours au sein de l’Ocean Park.  Comme les dauphins d’Ocean Park sont tous nés en captivité (?), aucun ne sera jamais relâché dans la nature. »

L’Ocean Theatre sera en effet converti en un nouveau lieu de spectacle polyvalent, tandis que les mammifères marins seront transférés dans de nouveaux bassins de l’Explorer’s Wharf.
«Les animaux marins pris en charge par le parc continuent à jouer un rôle essentiel dans la mission de conservation et d’éducation du parc», confirme son directeur. «Dans le cadre du nouveau plan, le spectacle d’Ocean Wonder prendra fin, mais nos dauphins continueront d’inspirer nos invités pour nous aider à protéger les océans et les écosystèmes marins grâce à un contact rapproché, des présentations éducatives et des programmes interactifs sur le thème de la conservation marine».

D’après l’article
Ocean Park Ends Exploitative Dolphin & Sea Lion Show Thanks To Activist Pressure
HONG KONGANIMAL RIGHTS
By Sally Ho Last updated Jan 15, 202

Bref, la voie sans issue suivie par SeaWorld, le Parc Astérix ou le Marineland d’Antibes, au nom d’une pseudo-pédagogie du niveau de l’école maternelle…
Le parc compterait aujourd’hui 22 grands dauphins de l’Indo-Pacifique, ou « Tursiops aduncus ».
La dernière victime en date de l’Ocean Park fut Cléo, une petite femelle dauphin de l’Indo-Pacifique née sur les lieux en août 2012.
Elle a grandi dans les bassins du soi-disant « Centre de recherche et d’élevage des mammifères marins ». Ce dauphin juvénile, qui n’avait présenté aucun problème de santé a commencé à perdre l’appétit et à souffrir de la fièvre le 18 avril dernier. Malgré toutes les tentatives pour la sauver, la santé du dauphin s’est détériorée et Cléo s’est éteinte à l’âge de six ans.
En 2015 et 2016, déjà, la delphine Maya, âgée de 15 ans, avait vu mourir ses deux enfants coup sur coup. Le bébé de son amie Ester, âgée de 22 ans, est également décédé à la naissance.
En 2013, l’Ocean Park fit la une des médias avec Pinky, la delphine qui se jetait contre les murs. On ignore si elle vit encore.

Tout au sommet de l’Ocean Park de Hong Kong

L’Ocean Park de Hong Kong est une poubelle et elle doit disparaître

Pinky la delphine qui se jetait contre un mur à l’Ocean Park


Ocean Park renonce aux spectacles de dauphins

log in

reset password

Retour à
log in