Pelorus Jack et les dauphins de Risso

Pelorus Jack et les dauphins de Risso

Pelorus Jack et les dauphins de Risso font partie du plus charmant petit peuple de cétacés qui puisse nager dans l’océan.  Paisibles, aimables, accueillants, appréciés des baleines comme des autres dauphins, les dauphins de Risso ont fondé dans les mers une culture de l’entraide et de la gentillesse.
Hélas, si les hommes pouvaient encore tomber sous la magie d’un Pelorus Jack en 1888, il semble qu’ils aient perdu depuis lors leur regard bienveillant. Aujourd’hui, la famille de Pelorus Jack lutte contre la pollution, la famine, les filets mais surtout contre ces tueurs japonais qui é
pargnent quelques rares dauphins de Risso pour les réduire en esclavage et les faire mourir à petit feu…

Les dauphins de Risso font beaucoup rire au Japon. Le seul souci, c’est qu’il meurent très vite et qu’il faut sans cesse les remplacer

La véritable histoire de Pelorus Jack

Pendant près de 25 ans, Pelorus Jack, le dauphin de Risso , a rencontré et escorté des navires voyageant entre Wellington et Nelson dans la baie Admiralty, au nord de French Pass en Nouvelle-Zélande.
En 1904, il reçut par décret un statut de protection totale  en vertu de la loi sur les pêches maritimes et fut sas doute à ce titre la seule créature marine au monde à être protégée juridiquement dans le monde à titre individuel. Il a d’ailleurs conservé ce statut jusqu’à sa disparition en 1912.

Une statue pour Pelorus Jack

On pense que « Jack » était orphelin, ce qui pourrait expliquer son comportement inhabituel. 
Dans un courrier du London Daily Mail de 1906, on le décrivait en ces termes :
« Depuis vingt ans, aucun paquebot n’a réussi à faire passer ce détroit sans être accompagné, au moins pendant une partie du trajet, par un grand poisson blanc, un requin, un dauphin, appelé Pelorus Jack ……
On le remarque une première fois lorsqu’il saute hors de la mer, mais quelques instants plus tard, il nage juste devant la poupe du navire. Il n’y reste parfois que quelques instants, le temps que le bateau sorte de la passe, puis il s’éloigne hors de vue.
A d’autres moments, il reste près du navire pendant une bonne dizaine de minutes. Que ce soit de jour ou de nuit, Pelorus Jack est toujours présent là comme pilote
« .

Couverture du London Illustrated News, le 24 décembre 1910, représentant un tableau de Cecil King de Pelorus Jack escortant un navire à vapeur.

En 1906, Pelorus Jack fut cité comme l’une des principales attractions touristiques de la Nouvelle-Zélande.
De nombreux visiteurs australiens et au-delà participèrent à l’excursion sur le Sound et ses exploits furent diffusés à l’étranger par le biais de guides et de récits de voyageurs. Très apprécié des marins et des passagers, un tableau de Pelorus Jack est apparu sur la couverture du London Illustrated News le 24 décembre 1910.

Jack avait été vu pour la première fois dans les années 1880. On raconte que l’équipage du premier navire qui l’avait aperçu voulait le harponner comme une baleine. Heureusement, des femmes horrifiées à bord les en ont dissuadé, de sorte que le dauphin de Risso a nagé à côté du navire pendant 12 heures.

D’après les photographies, Jack put être identifié plus tard comme un dauphin de Risso ou « Grampus griseus », un delphinidé dépourvu de rostre dont la silhouette est similaire à celle d’un globicéphale.
Son sexe ne fut jamais vérifié, car les gens ignoraient sans doute comment le déterminer.
Selon les observateurs, sa longueur a varié d’une longueur de 2,7 mètres à 4,5 mètres, mais il est évident qu’il a grandi au fil du temps alors qu’il atteignait la maturité.

Pelorus Jack. Musée provincial de Nelson. Bett Collection 31452

Il y a beaucoup de légendes sur Jack, y compris un mythe selon lequel il aurait guidé des navires à travers le tumultueux French Pass. Des résidents locaux ont déclaré qu’en fait, il n’avait jamais traversé le French Pass.

Mais l’histoire la plus étrange concerne Pelorus Jack et le vapeur Le Pingouin. Jack a été heurté par ce navire en 1904. Selon d’autres sources, un matelot lui aurait tiré dessus depuis la proue du Pingouin. A partir de ce jour, il laissa le steamer à distance durant des semaines avant que le Pingouin ne fasse nauvrage en 1909.
Ada Hannam, la seule passagère survivante du Pingouin, a raconté avoir ressenti une « impression étrange » quand elle a Jack qui plongeait et sautait autour de la proue du Pingouin, alors qu’il quittait les quais de Nelson dans l’après-midi du 12 février 1909.
Le temps était la tempête  et le bateau coula au large de Wellington Heads, emportant 75 victimes dans les flots noirs, dont le mari et les enfants d’Ada.
De là à supposer que Pelorus aurait guidé le bateau droit vers la catastrophe pour se venger, il n’y a qu’un pas…

Le Pingouin

Il y avait toujours beaucoup d’inquiétude quand Jack n’apparaissait pas.
En mars 1911, un dauphin lui ressemblant fort fut découvert sur la plage de l’île d’Urville. Les habitants pensèrent qu’il pouvait s’agir de Jack. En fait, en avril de la même année, on le revit « plus fringant que jamais».

Ce n’est qu’à la fin de 1912 que Pelorus Jack fut aperçu pour la toute dernière fois.
Plusieurs rumeurs racontent qu’il aurait été tué, d’autres qu’il serait « mort de vieillesse » à 25 ans.
D’autres enfin pensent tout simplement que Jack aurait enfin pu repartir au large avec une nouvelle famille.
C’est tout le bonheur qu’on lui souhaite…

« Le seul poisson protégé par le parlement britannique ! »

Une légende maorie raconte que Kupe, le grand navigateur mythique qui avait découvert la Nouvelle-Zélande, avait placé l’un de ses gardiens taniwha, Tuhirangi, dans le détroit de Cook pour guider et protéger les canoës.
Les Maori expliquaient que l’envoyé du dieu était réapparu sous la forme de Pelorus Jack.
L’histoire ajoute que le taniwha avait été envoyé une première fois par Tangaroa, le dieu de l’océan, pour veiller sur Kupe, mais qu’il peut rester au fond de l’océan aussi longtemps qu’il le faut en attendant d’être appelé pour une nouvelle mission…


Niji l’Arc-en-ciel dans son enclos de Taiji

Taiji : c’était un petit clan de dauphins de Risso

Nage avec les dauphins de Taiji juste avant le massacre