Prison des Baleines : 2 orques et 6 bélugas en route vers la liberté



L’une des trois orques libérées avec succès le 6 août 2019

Prison des Baleines : 2 orques et 6 bélugas en route vers la liberté

Ce jeudi 22 août 2019, six bélugas et les deux dernières orques encore détenues à la Prison des Baleines entament leur voyage vers la liberté, lors d’un quatrième transfert.
« Les huit cétacés ont été chargés sur des camions qui les transporteront vers la mer d’Okhotsk », a déclaré Alexei Smorodov, le porte-parole de l’Institut de recherche russe de la pêche et de l’océanographie (VNIRO) responsable du processus de réhabilitation. « Les bélugas ont été chargés en premier« .
À ce jour, 8 épaulards sur 10 et 6 bélugas sur 87 situés dans la baie de Srednyaya auraient été déjà relâchés dans leur habitat naturel.

Le premier groupe de deux orques et de six bélugas a été libéré le 27 juin dernier, le deuxième groupe le 16 juillet, tandis que trois nouvelles orques ont encore été relâchées en mer le 6 août.
Une fois le nouveau groupe de huit mammifères marins libérés, il restera encore 75 bélugas captifs dans la baie de Srednyaya en attente de leur libération.

Le transport des trois orques précédentes s’est fait sous une chaleur d’enfer

En octobre 2018 , la prison de baleines avait fait la une des journaux après que des défenseurs de la nature aient  alerté l’opinion qu’un groupe important de cétacés détenus dans la baie de Srednyaya était sur le point d’être vendu en Chine. Une enquête a été ouverte sur la capture illégale d’animaux aquatiques et sur l’état de santé des animaux.
Celle-ci a confirmé la présence de 100 orques et de 90 bélugas enfermés dans des enclos flottants, et qui se trouvaient dans des conditions  déplorables, tout particulièrement lors de l’arrivée de l’hiver.
L’orque Cyril n’y a pas survécu.

C’est alors que « Le président russe Vladimir Poutine a chargé les agences compétentes de diriger l’affaire. Un tribunal local a finalement jugé que les mammifères marins avaient été capturés illégalement. Les sociétés responsables de l’infraction auraient été condamnées à une amende totale de 150 millions de roubles (2,4 millions de dollars )« .

Retour aux Iles Shantar

On apprenait par la même voie officielle que toutes les orques relâchées de la Prison des baleines étaient finalement arrivées aux îles Shantar, où elles avaient été capturées et où pourraient se trouver leurs familles.
« En captivité, elles  n’ont pas perdu leurs instincts naturels » se réjouit l’agence Tass, oubliant un peu vite que chez les orques, la capacité à survivre dépend d’abord de l’éducation reçue par les parents.

« On peut dire sans crainte qu’elles ont commencé à chasser leur propre nourriture et à établir des liens sociaux avec des orques sauvages», a déclaré Vyacheslav Bizikov, directeur adjoint des recherches chez VNIRO.
« Au cours de la surveillance dans les îles Shantar, les scientifiques de VNIRO ont découvert cinq familles d’orques comptant au total plus de 30 individus. On a récemment appris qu’un épaulard portant une balise satellite se déplaçait avec un groupe d’orques sauvages près de la région de Konstantin Bay« .

La libération de ces trois orques s’est passé sans problèmes

 

Il est important de noter qu’un certain nombre d’organisations membres de la coalition «Free Russian Whales», des experts indépendants et des représentants de Greenpeace Russie, qui ont déjà participé au troisième transfert des mammifères marins sur toute sa durée, ont à nouveau rejoint le groupe de surveillance des animaux.
Les scientifiques et les écologistes ont convenu d’échanger des informations pertinentes sur la localisation des animaux et sur leur comportement, ainsi que du matériel photo et vidéo.

Rien que des bonnes nouvelles, donc, mais qui ne résolvent guère le problème des six premiers bélugas, morts, perdus ou vendus. A toutes les questions posées à leur propos, le silence est à ce jour la seule réponse officielle.
Autant les orques semblent avoir réussi à se débrouiller malgré un protocole de réhabilitation des plus fantaisistes, autant les bélugas ont apparemment le plus grand mal à y parvenir. 
La suite du feuilleton très bientôt…

Béluga blessé massé avant d’être jeté à l’eau (premier transfert)

 


Prison des baleines : une jeune orque en difficulté et six bélugas perdus

La libération des détenus de la Prison des Baleines vire au massacre

Russie : La prison des baleines envahie par la glace


Prison des Baleines : 2 orques et 6 bélugas en route vers la liberté

log in

reset password

Retour à
log in